Étiquette : indigénisme

Des rencontres « de personnes « impactées par le racisme systémique et quotidien » à Douarnenez

Les 12, 13, 14, 15 août, auront lieu à Douarnenez (29) des rencontres militantes entre personnes « impactées par le racisme systémique et quotidien », cet évènement aura pour nom « Diasporama ». Derrière Diasporama, il y a « l’envie et le besoin d’un groupe de personnes concernées de faire du lien, de renforcer l’entraide et de créer des dynamiques sur le long terme à

Big Up. Quand la ville de Rennes soutient et finance des évènements indigénistes et « non-mixtes »

La programmation du festival Big Up qui aura lieu du 12 au 13 mars à Rennes laissera rêveur les derniers universalistes d’une Gauche devenue folle. Le programme du festival prévoit donc : 14h-18h : Rencontres et ateliers menés par des associations et collectifs qui s’organisent toute l’année pour les droits des femmes : Kune, NousToutes35, syndicat CGT, Educ’Ustawi, Front de mères, Gras Politique.

Prezegenn gant « Talbenn ar mammoù » e Roazhon

Ur sindikad « henvroadelour » eo Talbenn ar Mammoù (Front de Mères e galleg). Trouz a zo er mare-mañ diwar e benn rak ar mennozhioù dalc’het gant ar gevredigezh-mañ a zo kontet « gouennelour », « henvroadelour » hag « enep-republikan ». Setu ar pezh a c’heller lenn war plegoù-dibleg an Talbenn da skouer : « Parents noirs, arabes et musulmans, parents habitant les quartiers populaires, êtes-vous sereins quand

Pour une ultime décolonisation

Dans la décadence américanomorphe que nous connaissons, nous assistons au spectacle subversif de l’ « intersectionnalité des luttes », par laquelle des « minorités » de bric et de broc sont appelées à s’organiser sous le couvert des lois anti-discriminatoires. Ces minorités sont, pour les déconstructeurs et autres trotskystes[i], un substitut au prolétariat trop franchouillard, trop réactionnaire, dont le type fantasmé a été

Antiracisme, indigénisme, mouvement décolonial…Le grand retour du révisionnisme, et la peur de nos dirigeants

L’ignorance est un virus invasif. Ce littéralisme de la pensée indigente qui vocifère borborygmes et onomatopées en croyant (con)vaincre par la peur, saisit nos sociétés et s’étend en nappe, précipitant la fracturation sociale qu’il prétend dénoncer. Nous sommes en pleine régression racialiste au nom de l’antiracisme naturellement, car il n’est rien de tel que la projection victimaire pour attiser la

Des rencontres « de personnes « impactées par le racisme systémique et quotidien » à Douarnenez

Les 12, 13, 14, 15 août, auront lieu à Douarnenez (29) des rencontres militantes entre personnes « impactées par le racisme systémique et quotidien », cet évènement aura pour nom « Diasporama ». Derrière Diasporama, il y a « l’envie et le besoin d’un groupe de personnes concernées de faire du lien, de renforcer l’entraide et de créer des dynamiques sur le long terme à

Big Up. Quand la ville de Rennes soutient et finance des évènements indigénistes et « non-mixtes »

La programmation du festival Big Up qui aura lieu du 12 au 13 mars à Rennes laissera rêveur les derniers universalistes d’une Gauche devenue folle. Le programme du festival prévoit donc : 14h-18h : Rencontres et ateliers menés par des associations et collectifs qui s’organisent toute l’année pour les droits des femmes : Kune, NousToutes35, syndicat CGT, Educ’Ustawi, Front de mères, Gras Politique.

Prezegenn gant « Talbenn ar mammoù » e Roazhon

Ur sindikad « henvroadelour » eo Talbenn ar Mammoù (Front de Mères e galleg). Trouz a zo er mare-mañ diwar e benn rak ar mennozhioù dalc’het gant ar gevredigezh-mañ a zo kontet « gouennelour », « henvroadelour » hag « enep-republikan ». Setu ar pezh a c’heller lenn war plegoù-dibleg an Talbenn da skouer : « Parents noirs, arabes et musulmans, parents habitant les quartiers populaires, êtes-vous sereins quand

Pour une ultime décolonisation

Dans la décadence américanomorphe que nous connaissons, nous assistons au spectacle subversif de l’ « intersectionnalité des luttes », par laquelle des « minorités » de bric et de broc sont appelées à s’organiser sous le couvert des lois anti-discriminatoires. Ces minorités sont, pour les déconstructeurs et autres trotskystes[i], un substitut au prolétariat trop franchouillard, trop réactionnaire, dont le type fantasmé a été

Antiracisme, indigénisme, mouvement décolonial…Le grand retour du révisionnisme, et la peur de nos dirigeants

L’ignorance est un virus invasif. Ce littéralisme de la pensée indigente qui vocifère borborygmes et onomatopées en croyant (con)vaincre par la peur, saisit nos sociétés et s’étend en nappe, précipitant la fracturation sociale qu’il prétend dénoncer. Nous sommes en pleine régression racialiste au nom de l’antiracisme naturellement, car il n’est rien de tel que la projection victimaire pour attiser la

À LA UNE

A la découverte des Saints Bretons. Le 9 décembre, c'est la Saint Kerne
Nantes : Un concert de casseroles devant le Conseil Départemental 44 le 12 décembre pour la Réunification
La clinique de l'horreur. Tavistock, spécialisée dans la transition de genre, va fermer ses portes 
Inflation, changements politiques, crise économique...Les prévisions « choc » de Saxo Bank pour 2023