Étiquette : presse-ocean

carrousel des mondes marins construit à Nantes par Le Voyage à Nantes, bénéficiaire de subventions publiques, système Ayrault

Après la chambre régionale des comptes, la P.J. s’intéresse au Voyage à Nantes

La presse nantaise l’a révélé samedi matin : la police judiciaire a perquisitionné jeudi dernier les locaux du Voyage à Nantes. Legs de l’époque Ayrault, cette société publique locale (SPL) dirigée par Jean Blaise appartient à Nantes Métropole (68 % du capital) et à d’autres collectivités locales. Nantes lui a confié, entre autres, la gestion du château des ducs de Bretagne,

Mort de Steve à Nantes : le rôle de Johanna Rolland toujours occulté

« Steve : le portable va-t-il parler ? » demandait Presse Océan samedi sur presque toute la largeur de sa Une. La question est étrange et le calendrier plus encore. « Steve », c’est bien sûr Steve Maia Caniço, ce jeune homme disparu à Nantes au cours de la Fête de la musique 2019, et dont le corps a été

Les ventes des quotidiens bretons continuent à reculer

On connaît le refrain : la presse est malade. Pas du coronavirus, mais de la chute des ventes. Ouest- France, Le Télégramme et Presse Océan n’échappent pas à ce déclin. Que disent les chiffres OJD 2019 ? Les ventes des quotidiens bretons continuent leur dégringolade. C’est ce que montrent les chiffres OJD 2019. Par rapport à 2018, en diffusion totale, Ouest-France

Groupe Ouest-France : l’absorption de Presse Océan se poursuit sur le web

Tout d’un coup, pfuiit ! disparu. Depuis ce 26 septembre, il n’y a plus de site indépendant de Presse Océan, le quotidien de Nantes intégré dans le giron du groupe Ouest-France qui venait de fêter ses 75 ans. Preuve que nous n’avions pas si tort en expliquant qu’il était plus près de la tombe que du renouveau. Désormais, c’est une rubrique

Presse Océan meurt à petit feu

Pour Presse Océan, « le prix de l’information » consiste à pratiquer l’augmentation : 5 centimes par numéro. Il n’est pas certain que cela suffise à arrêter la chute des ventes. Dans son édito (samedi 30 mars 2019), Marc Dejean, directeur général délégué de Presse Océan, annonce une « bonne nouvelle » : le prix de son quotidien va augmenter – 5 centimes d’euro.

Ouest-France : des bons sentiments, un journalisme pépère et des ventes en chute libre

Ces temps-ci, les attaques des Gilets jaunes contre les « journalistes  collabos » incitent les responsables d’Ouest-France et de Presse Océan à expliquer les règles rédactionnelles en vigueur dans les deux titres. On est très loin du vivant, du vécu, de l’humain qu’attendent les lecteurs. On connaît le « règlement intérieur » d’Ouest-France. Mais Arnaud Wajdzik, directeur départemental de la Loire-Atlantique, a jugé utile

Presse Océan : Fuchs, Dejean et Glaize étaient partis en week-end

À coup sûr, les patrons de Presse Océan étaient partis en week-end. Et quand le chat est absent, les souris dansent… et la censure ne fonctionne plus. On ne voit pas d’autre explication à la publication d’une photo montrant 180 personnes accompagnée d’un petit texte (18 lignes), le tout titré : « soutien à Presse Océan » (dimanche 30 septembre 2018). Un pied de nez

En dix ans, Ouest-France a perdu 100 000 exemplaires et Presse Océan 20 000

Le quotidien Ouest-France poursuit sa descente aux enfers. Sa diffusion totale (ACPM-OJD) était de 793 790 exemplaires/jour en 2007 ; elle est tombée à 685 096 en 2017. Soit une perte de  108 694 exemplaires/jour. Sur les deux dernières années, le recul est de 8 698 (693 794 en 2016 et 685 096 en 2017). Pour Dimanche Ouest-France, la situation est meilleure : 332 283 exemplaires en 2007, pic

Fake News Réfugiés Presse-Océan

Fake News de Presse-Océan. Les déboutés du droit d’asile ne sont pas des réfugiés

La rédaction de Presse-Océan a récemment publié un article intitulé : « Saint-Nazaire. La solidarité s’organise pour une famille de réfugiés albanais ». Problème : cette famille albanaise a vu sa demande d’asile rejetée. Au regard du droit international, il est donc erroné de les appeler « réfugiés ». Un réfugié est un migrant ayant obtenu l’asile Le statut de

Les quotidiens bretons meurent à petit feu

24/07/2017 – 08H15 Rennes (Breizh-info.com) – Inexorablement, les ventes des quotidiens bretons poursuivent leur chute. C’est ce que montrent les chiffres de l’Office de justification de la diffusion pour 2016. Par pure charité chrétienne, nous nous limiterons à la période 2012 – 2016 pour ne pas noircir le tableau et nous prenons en compte les chiffres les plus favorables aux

Saint-Brévin les Pins (44). Une journaliste de Presse Océan nominée pour les Bobards d’Or

31/01/2017 – 06h45 Lorient (Breizh-Info.com) – La cérémonie des Bobards d’Or – qui aura lieu le 6 février 2017 à Paris – « récompense » chaque année les bobards médiatiques, les actes de désinformation purs et durs émanant de la presse subventionnée. Cette année, une Bretonne est à « l’honneur », puisqu’une journaliste de Presse Océan , Françoise Refloc’h, est nominée. Il

analytics-925379_960_720

Médias de Bretagne. Quelle audience sur Internet ? [ Août – Octobre 2016]

19/11/2016- 07H00 Bretagne (Breizh-info.com) – Avec le développement d’Internet, des médias de Bretagne  comme Breizh-info.com sont apparus, tandis que des journaux papiers ont fait le grand saut sur la toile, avec plus ou moins de succès. Quelle est leur audience ? Quels sont les journaux Internet qui marchent le mieux sur la webosphère bretonne ? Pour y voir plus clair, il faut se

En_dix_ans_Ouest-France_a_perdu_68 000_lecteurs

Ouest-France, Presse Océan et Le Télégramme dans le top 30 des subventions à la presse 2015

18/11/2016 – 08H00 Rennes (Breizh-info.com) – Le montant des subventions à la presse attribuées par l’État à la presse pour 2015 a été publié ( le télécharger ici). La presse régionale bretonne subventionnée s’en sort plutôt bien – mais pas plus que les autres, puisque Ouest France a touché 4 091 071 € (6ème plus grosse aide) , Presse Océan 1 341

ouest_france

Rennes. 2001 – 2014 : les ventes d’Ouest-France ont reculé de 65000 numéros par jour

07/08/2015 – 08h00 Rennes (Breizh-info.com) – Tout le monde est au courant : la presse quotidienne régionale ne va pas bien. En Bretagne, comme ailleurs. Il suffit de consulter les chiffres établis par l’OJD (office de justification de la diffusion) pour s’en rendre compte. Pendant la période 2010-2014, en semaine (du lundi au samedi), la diffusion totale quotidienne d’Ouest-France a reculé de

carrousel des mondes marins construit à Nantes par Le Voyage à Nantes, bénéficiaire de subventions publiques, système Ayrault

Après la chambre régionale des comptes, la P.J. s’intéresse au Voyage à Nantes

La presse nantaise l’a révélé samedi matin : la police judiciaire a perquisitionné jeudi dernier les locaux du Voyage à Nantes. Legs de l’époque Ayrault, cette société publique locale (SPL) dirigée par Jean Blaise appartient à Nantes Métropole (68 % du capital) et à d’autres collectivités locales. Nantes lui a confié, entre autres, la gestion du château des ducs de Bretagne,

Mort de Steve à Nantes : le rôle de Johanna Rolland toujours occulté

« Steve : le portable va-t-il parler ? » demandait Presse Océan samedi sur presque toute la largeur de sa Une. La question est étrange et le calendrier plus encore. « Steve », c’est bien sûr Steve Maia Caniço, ce jeune homme disparu à Nantes au cours de la Fête de la musique 2019, et dont le corps a été

Les ventes des quotidiens bretons continuent à reculer

On connaît le refrain : la presse est malade. Pas du coronavirus, mais de la chute des ventes. Ouest- France, Le Télégramme et Presse Océan n’échappent pas à ce déclin. Que disent les chiffres OJD 2019 ? Les ventes des quotidiens bretons continuent leur dégringolade. C’est ce que montrent les chiffres OJD 2019. Par rapport à 2018, en diffusion totale, Ouest-France

Groupe Ouest-France : l’absorption de Presse Océan se poursuit sur le web

Tout d’un coup, pfuiit ! disparu. Depuis ce 26 septembre, il n’y a plus de site indépendant de Presse Océan, le quotidien de Nantes intégré dans le giron du groupe Ouest-France qui venait de fêter ses 75 ans. Preuve que nous n’avions pas si tort en expliquant qu’il était plus près de la tombe que du renouveau. Désormais, c’est une rubrique

Presse Océan meurt à petit feu

Pour Presse Océan, « le prix de l’information » consiste à pratiquer l’augmentation : 5 centimes par numéro. Il n’est pas certain que cela suffise à arrêter la chute des ventes. Dans son édito (samedi 30 mars 2019), Marc Dejean, directeur général délégué de Presse Océan, annonce une « bonne nouvelle » : le prix de son quotidien va augmenter – 5 centimes d’euro.

Ouest-France : des bons sentiments, un journalisme pépère et des ventes en chute libre

Ces temps-ci, les attaques des Gilets jaunes contre les « journalistes  collabos » incitent les responsables d’Ouest-France et de Presse Océan à expliquer les règles rédactionnelles en vigueur dans les deux titres. On est très loin du vivant, du vécu, de l’humain qu’attendent les lecteurs. On connaît le « règlement intérieur » d’Ouest-France. Mais Arnaud Wajdzik, directeur départemental de la Loire-Atlantique, a jugé utile

Presse Océan : Fuchs, Dejean et Glaize étaient partis en week-end

À coup sûr, les patrons de Presse Océan étaient partis en week-end. Et quand le chat est absent, les souris dansent… et la censure ne fonctionne plus. On ne voit pas d’autre explication à la publication d’une photo montrant 180 personnes accompagnée d’un petit texte (18 lignes), le tout titré : « soutien à Presse Océan » (dimanche 30 septembre 2018). Un pied de nez

En dix ans, Ouest-France a perdu 100 000 exemplaires et Presse Océan 20 000

Le quotidien Ouest-France poursuit sa descente aux enfers. Sa diffusion totale (ACPM-OJD) était de 793 790 exemplaires/jour en 2007 ; elle est tombée à 685 096 en 2017. Soit une perte de  108 694 exemplaires/jour. Sur les deux dernières années, le recul est de 8 698 (693 794 en 2016 et 685 096 en 2017). Pour Dimanche Ouest-France, la situation est meilleure : 332 283 exemplaires en 2007, pic

Fake News Réfugiés Presse-Océan

Fake News de Presse-Océan. Les déboutés du droit d’asile ne sont pas des réfugiés

La rédaction de Presse-Océan a récemment publié un article intitulé : « Saint-Nazaire. La solidarité s’organise pour une famille de réfugiés albanais ». Problème : cette famille albanaise a vu sa demande d’asile rejetée. Au regard du droit international, il est donc erroné de les appeler « réfugiés ». Un réfugié est un migrant ayant obtenu l’asile Le statut de

Les quotidiens bretons meurent à petit feu

24/07/2017 – 08H15 Rennes (Breizh-info.com) – Inexorablement, les ventes des quotidiens bretons poursuivent leur chute. C’est ce que montrent les chiffres de l’Office de justification de la diffusion pour 2016. Par pure charité chrétienne, nous nous limiterons à la période 2012 – 2016 pour ne pas noircir le tableau et nous prenons en compte les chiffres les plus favorables aux

Saint-Brévin les Pins (44). Une journaliste de Presse Océan nominée pour les Bobards d’Or

31/01/2017 – 06h45 Lorient (Breizh-Info.com) – La cérémonie des Bobards d’Or – qui aura lieu le 6 février 2017 à Paris – « récompense » chaque année les bobards médiatiques, les actes de désinformation purs et durs émanant de la presse subventionnée. Cette année, une Bretonne est à « l’honneur », puisqu’une journaliste de Presse Océan , Françoise Refloc’h, est nominée. Il

analytics-925379_960_720

Médias de Bretagne. Quelle audience sur Internet ? [ Août – Octobre 2016]

19/11/2016- 07H00 Bretagne (Breizh-info.com) – Avec le développement d’Internet, des médias de Bretagne  comme Breizh-info.com sont apparus, tandis que des journaux papiers ont fait le grand saut sur la toile, avec plus ou moins de succès. Quelle est leur audience ? Quels sont les journaux Internet qui marchent le mieux sur la webosphère bretonne ? Pour y voir plus clair, il faut se

En_dix_ans_Ouest-France_a_perdu_68 000_lecteurs

Ouest-France, Presse Océan et Le Télégramme dans le top 30 des subventions à la presse 2015

18/11/2016 – 08H00 Rennes (Breizh-info.com) – Le montant des subventions à la presse attribuées par l’État à la presse pour 2015 a été publié ( le télécharger ici). La presse régionale bretonne subventionnée s’en sort plutôt bien – mais pas plus que les autres, puisque Ouest France a touché 4 091 071 € (6ème plus grosse aide) , Presse Océan 1 341

ouest_france

Rennes. 2001 – 2014 : les ventes d’Ouest-France ont reculé de 65000 numéros par jour

07/08/2015 – 08h00 Rennes (Breizh-info.com) – Tout le monde est au courant : la presse quotidienne régionale ne va pas bien. En Bretagne, comme ailleurs. Il suffit de consulter les chiffres établis par l’OJD (office de justification de la diffusion) pour s’en rendre compte. Pendant la période 2010-2014, en semaine (du lundi au samedi), la diffusion totale quotidienne d’Ouest-France a reculé de

À LA UNE

Italie. Giorgia Meloni (Fratelli d'Italia), en tête desintentions de vote pour les législatives de septembre, s'adresse aux Français
Côtes d'Armor. Sécheresse : de nouvelles restrictions d'eau et l'accès aux forêts interdit
A la découverte des Saints Bretons. Le 11 août, c'est la Saint Ergat
Nantes brûle-t-il ? Le panache noir sur la ville était un feu sur la prairie de Mauves

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !