Ouest-France, Presse Océan et Le Télégramme dans le top 30 des subventions à la presse 2015

A LA UNE

18/11/2016 – 08H00 Rennes (Breizh-info.com) – Le montant des subventions à la presse attribuées par l’État à la presse pour 2015 a été publié ( le télécharger ici). La presse régionale bretonne subventionnée s’en sort plutôt bien – mais pas plus que les autres, puisque Ouest France a touché 4 091 071 € (6ème plus grosse aide) , Presse Océan 1 341 000 € ( 13ème) et que le Télégramme a touché 800 454 € (22ème)

C’est moins qu’en 2014 où Ouest France avait touché au total 8 228 906 € et Le Télégramme 1 414 000 €., les aides diminuant globalement comme les ressources de l’État. 

Ouest France, ce sont 214 millions exemplaires payés entre juin 2015 et juillet 2016 (moyenne de 687 000 par mois) – un chiffre qui inclut les nombreux abonnements d’office au sein des collectivités territoriales, entreprises, administrations… Le quotidien connait une baisse de sa diffusion payée de 2,34% entre 2014-2015 et 2015-2016. Le coût de l’aide de l’État concernant ce quotidien est estimé à 0,02 centimes par exemplaire vendu.

Les chiffres sont importants, mais incomparables par exemple avec le quotidien Libération, qui ne pourrait tout simplement pas vivre sans l’aide (forcée) des contribuables. 2ème journal le plus subventionné, Libération a touché 5 Millions d’euros d’aides en 2015, dont la moitié au nom de « l’aide au pluralisme » (en comparaison, pour Ouest France il s’agit d’une « aide au portage ») ce qui représente 0,23 € par exemplaire (pour un journal coûtant 1,80€). Idem pour L’Humanité, quotidien à 1,90 € par exemplaire ayant été subventionné par l’État à hauteur de 0,36 centimes le numéro, soit 3 590 000 euros au total

Pour les autres journaux bretons, Le Télégramme empoche donc 800 000 euros (pour une diffusion annuelle payée de 61 millions d’exemplaires, soit 0,01 centimes d’aide par exemplaire) . A noter que pour ce quotidien également, les ventes ont baissé, – 1,62% entre 2014-2015 et 2015-2016, le quotidien ne parvenant par ailleurs pas a concurrencer Ouest-France sur le modèle Internet ; d’un côté, le quotidien des Hutin est largement gratuit sur la toile (et se finance en partie grâce à la publicité), de l’autre le quotidien de M. Coudurier est majoritairement payant, et sans doute aussi moins attrayant.

Presse Océan, qui tire à 10 700 000 exemplaires par an, perçoit une aide de 0,13 centimes par numéro.

Parmi les autres journaux subventionnés, on remarquera également la présence de journaux militants et à tirage limité, comme Présent à hauteur de 242 000 €, Lutte Ouvrière, subventionné à hauteur de 39 000 euros ou  l’Action française à 3800 euros. En Bretagne, Ya ! , journal en faveur de la langue bretonne , reçoit 3674 euros.

Chez les hebdomadaires Bretons, c’est Le Tregor qui arrive en tête (145ème position totale) avec 14 907 euros d’aides publiques, pour une diffusion annuelle de 950 000 numéros soit 0,02 centimes par numéro (comme Ouest France).

Suivent l’Echo de la Presqu’ile Guérandaise et de St Nazaire avec 14 835 euros pour 801 000 exemplaires annuels, la Chronique Républicaine ( 12 336 – 712 000), Le Pays Malouin ( 10 000 – 603 000) la Gazette du Morbihan ( 9600 – 390 000), Le Ploermelais (8530 – 273 000 soit 0,03 par exemplaire) l’Echo de l’Armor et de l’Argoat ( 8 000 – 508 000) le Courrier du Pays de Retz ( 7900 – 534 000) Le Journal de Vitré ( 7000 – 426 000) L’hebdo d’Armor (6700 – 346 666) la Presse d’Armor (6300 364 000), Le Poher ( 5800, diffusion non connue), Le Petit Bleu ( 5800 – 380 000) L’Eclaireur (5800 – 505 000) Pontivy Journal ( 5100 – 271 000) Le Courrier Indépendant ( 4500 – 387 000) Le Penthièvre ( 3900 – 284 000) et l’Hebdo du Finistère, qui termine bon dernier avec 2440 euros touchés pour un nombre d’exemplaires vendus non communiqué.

Au total, l’État aura dépensé 77 millions d’euros en 2015 concernant l’aide à la presse. Entre influence financière de l’État et influences de décideurs économiques qui possèdent les principaux titres de presse, qui peut encore dire que la presse papier est indépendante en France ?

Yann Vallerie

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Rugby. Le RC Vannes s’effondre de nouveau face à Oyonnax

5 journées de Pro D2, 5 défaites, et une dernière place qui commence à faire un peu peur, pour...

Saint-Nazaire. Il menace de couper la tête d’une enseignante

Peur sur l'école maternelle Gambetta, à Nantes. Lundi, un parent d'élève a littéralement pété les plombs, menaçant une enseignante...

3 Commentaires

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés