Étiquette : SOS racisme

Impunité pour SOS Racisme et l’UEJF après leur dégradation du siège d’Eric Zemmour ?

Dans la nuit de dimanche à lundi, des militants de SOS Racisme et de l’Union des Etudiants Juifs de France (UEJF) ont dégradé le siège de campagne d’Eric Zemmour à Paris en y posant sur toute la façade des affiches accusant: « Vichy n’a pas protégé les juifs français ! Zemmour candidat du négationnisme. » Une action annoncée et revendiquée manifestement délictueuse

Jean Messiha : « SOS Racisme se prénomme en réalité SOS Racistes »

Jean Messiha : « SOS Racisme se prénomme en réalité SOS Racistes ». Extrait de la chaîne Youtube « Ça reste en off » https://www.youtube.com/watch?v=h6zpLQeaCoU Illustration : DR [cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine 

alvarium

Angers. L’Alvarium porte plainte en diffamation contre SOS Racisme

Nous avions interrogé il y a quelques mois les responsables de l’Alvarium, mouvement identitaire et social implanté à Angers, qui organise notamment des maraudes pour venir en aide aux plus démunis de la ville. Ces derniers viennent d’annoncer avoir déposé plainte pour diffamation contre la ligue de vertu SOS Racisme. Ils expliquent pourquoi : « Depuis le début de notre

sopo_dominique

Sos Racisme ne fait pas recette à Nantes

28/01/2017 – 05H45 Nantes (Breizh-info.com) – Dominique Sopo président national de SOS Racisme était à Nantes le 25 janvier pour relancer son association après 10 ans d’absence et animer une conférence sur le thème « vivre ensemble, un idéal à réinventer ». Fort peu de Nantais étaient  venus l’écouter ; une quinzaine, dont un seul représentant des « minorités visibles ». Les représentants de 2 associations nantaises

Zemmour devant la justice : un fauteur de guerre civile ?

08/11/2015 – 07H30 Paris (Breizh-info.com) – Poursuivi pour« provocation à la haine envers les musulmans », Éric Zemmour comparaissait vendredi devant le tribunal correctionnel de Paris. La représentante du parquet, qui soupçonne le journaliste d’être un fauteur de guerre civile,  a requis une peine de 10.000 euros d’amende. Cette fois c’est pour l’interview qu’il avait accordé en octobre 2014 au quotidien italien

Impunité pour SOS Racisme et l’UEJF après leur dégradation du siège d’Eric Zemmour ?

Dans la nuit de dimanche à lundi, des militants de SOS Racisme et de l’Union des Etudiants Juifs de France (UEJF) ont dégradé le siège de campagne d’Eric Zemmour à Paris en y posant sur toute la façade des affiches accusant: « Vichy n’a pas protégé les juifs français ! Zemmour candidat du négationnisme. » Une action annoncée et revendiquée manifestement délictueuse

Jean Messiha : « SOS Racisme se prénomme en réalité SOS Racistes »

Jean Messiha : « SOS Racisme se prénomme en réalité SOS Racistes ». Extrait de la chaîne Youtube « Ça reste en off » https://www.youtube.com/watch?v=h6zpLQeaCoU Illustration : DR [cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine 

alvarium

Angers. L’Alvarium porte plainte en diffamation contre SOS Racisme

Nous avions interrogé il y a quelques mois les responsables de l’Alvarium, mouvement identitaire et social implanté à Angers, qui organise notamment des maraudes pour venir en aide aux plus démunis de la ville. Ces derniers viennent d’annoncer avoir déposé plainte pour diffamation contre la ligue de vertu SOS Racisme. Ils expliquent pourquoi : « Depuis le début de notre

sopo_dominique

Sos Racisme ne fait pas recette à Nantes

28/01/2017 – 05H45 Nantes (Breizh-info.com) – Dominique Sopo président national de SOS Racisme était à Nantes le 25 janvier pour relancer son association après 10 ans d’absence et animer une conférence sur le thème « vivre ensemble, un idéal à réinventer ». Fort peu de Nantais étaient  venus l’écouter ; une quinzaine, dont un seul représentant des « minorités visibles ». Les représentants de 2 associations nantaises

Zemmour devant la justice : un fauteur de guerre civile ?

08/11/2015 – 07H30 Paris (Breizh-info.com) – Poursuivi pour« provocation à la haine envers les musulmans », Éric Zemmour comparaissait vendredi devant le tribunal correctionnel de Paris. La représentante du parquet, qui soupçonne le journaliste d’être un fauteur de guerre civile,  a requis une peine de 10.000 euros d’amende. Cette fois c’est pour l’interview qu’il avait accordé en octobre 2014 au quotidien italien

À LA UNE

Opposition à la réforme des retraites : où manifester le 31 janvier en Bretagne ?
Saint-Brieuc. Deux joueuses de l’US Prat U18 hospitalisées après une violente agression - la réponse du directeur de l'AS Ginglin-Cesson
Finlande insolite. La fédération de patinage artistique fait honneur au premier patineur transgenre lors de la cérémonie d’ouverture des championnats d’Europe...
Rennes. Démantèlement d'un gros trafic de drogue - 13 interpellations