Nantes. Culture Bar-Bars : Johanna Rolland finance-t-elle sa perte ?

A LA UNE

Le Collectif Culture Bar-Bars organise une série de soirées-concerts à Nantes d’ici la mi-mars en soutien à l’ONG pro-migrants SOS Méditerranée. Un Collectif par ailleurs subventionné par la municipalité de Johanna Rolland…

En soutien à SOS Méditerranée

Si l’Aquarius, navire affrété par l’ONG SOS Méditerranée, a été contraint (temporairement ?) de stopper ses activités depuis quelques mois, les initiatives de soutien en faveur de l’association pro-migrants ne manquent pas. La Bretagne n’est d’ailleurs pas en reste puisqu’à Nantes, le Collectif Culture Bar-Bars organise une série de rencontres-concerts jusqu’au 16 mars dans différents bars de la Cité des Ducs.

Des rencontres-concerts dont la totalité des bénéfices sera reversée à SOS Méditerranée. Des bénévoles de l’ONG sont d’ailleurs présents lors de ces rendez-vous afin d’en expliquer le but et les missions. Une ONG dont les pratiques ont suscité de vives critiques et de nombreuses interrogations par le passé. Sans oublier la dernière polémique en date : SOS Méditerranée s’est vue renouveler son agrément pour intervenir dans les établissements scolaires. Des esprits chagrins osent ainsi parler de propagande…

Collectif Culture Bar-Bars : de subventions en subventions

Si le Collectif Culture Bar-Bars dispose désormais d’environ 500 lieux adhérents (cafés concerts, cafés cultures…) dans tout l’Hexagone, c’est à Nantes qu’il a vu le jour en 1999. Une capitale de la Bretagne historique où Culture Bar-Bars est toujours bien implantée avec la tenue d’un festival annuel du même nom au mois de novembre.

Se voulant être un gardien du « tissu artistique et culturel », le Collectif cherche à « mettre l’artiste et l’initiative citoyenne au cœur des politiques culturelles de demain et répondre ainsi aux enjeux de diversité culturelle et du vivre ensemble ».

Toutefois, le Collectif Culture Bar-Bars ne vit pas uniquement des recettes de son festival et bénéficie du soutien financier de plusieurs collectivités. Au titre de l’année 2018, le Département de Loire-Atlantique, présidé par Philippe Grosvalet (qui a fait parler de lui récemment sur la question de la réunification bretonne), a ainsi attribué une subvention de 7 000 euros à Culture Bar-Bars.

Mais la ville de Nantes n’est pas en reste en termes de contribution puisque, lors du conseil municipal du 12 décembre 2018, une avance sur subventions de 25 000 euros au titre de l’année 2019 a été octroyée à ce même Collectif ayant mis en place le soutien à SOS Méditerranée. À croire que Johanna Rolland et sa municipalité n’ont pas retenu la leçon politique de l’épisode du square Daviais.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Un collectif mobilisé pour la réhabilitation d’une ancienne voie ferrée dans le pays de Retz

Entre Paimboeuf et Saint Hilaire de Chaléons, 28 kilomètres de voie désaffectées depuis 1998. Des riverains et d'anciens cheminots...

Ospital Dinan : 6 goprad digarget dre ziouer a bas yec’hed

D'al lun 20 a viz gwengolo e ospital Dinan e voe galvet 11 goprad (war 1446) rak n'o doa...

Articles liés