Nantes. Migrants illégaux du square Daviais : la facture sera pour les Nantais

A LA UNE

Gilles Pennelle/Florent de Kersauson (RN) : « Faites entendre votre voix et ne laissez pas la Bretagne aux mains des socialistes ! » [Interview]

À quelques encablures du second tour des élections régionales qui aura lieu dimanche 27 juin, le Rassemblement National est...

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Notre processus démocratique marche mal, de plus en plus mal » [Interview]

Premier des cinq candidats à répondre aux questions à quelques jours du second tour des élections régionales, Thierry Burlot,...

Régionales 2021. Le point sur le second tour, région par région

On vous propose de faire le point sur le second tour des régionales qui se déroulera dimanche prochain, point...

2ème tour des élections régionales en Bretagne. Mode d’emploi

Après le premier tour qui n'a pas mobilisé les foules, le deuxième tour des élections régionales s'annonce dimanche en...

Régionales 2021. Les résultats dans toutes les régions de France

Retrouvez ci-dessous les résultats des élections régionales dans toutes les régions de France. L'abstention s'établit à 66,1%, ce qui constitue...

Madame Rolland, maire (PS) de Nantes, entendait faire supporter à l’État sa politique « volontariste » de prise en charge des migrants illégaux. Réponse claire et nette du Premier ministre, Édouard Philippe : c’est niet.

Prix de la politique  « volontariste » de Johanna Rolland : 4,2 millions d’euros

4,2 millions d’euros. C’est la bagatelle de ce qu’aura coûté la décision de Johanna Rolland de prendre en charge les 700 migrants, principalement soudanais, érythréens, somaliens et éthiopiens, qui avaient occupé le square Jean-Baptiste-Daviais l’été dernier.

Début octobre, la maire socialiste avait prévenu : « La facture, nous allons l’envoyer à l’État », au motif que « dans la loi française, c’est à l’État de s’occuper de la question de l’asile, qui concerne 80 % des personnes prises en charge sur le square Daviais » (Le Figaro).

« La prise en charge de frais de restauration ne se justifie pas »

Manque de chance, dans un courrier en date du 29 novembre 2018 qu’a pu se procurer Le Figaro, le Premier ministre, Édouard Philippe, répond sèchement par la négative à la demande de Madame Rolland : « L’engagement de ces dépenses correspond à un choix libre et assumé de la municipalitéLe paiement de certaines d’entre elles serait d’ailleurs contestable : par exemple, la prise en charge de frais de restauration ne se justifie pas pour des demandeurs d’asile qui, par définition, bénéficient de l’allocation pour demandeurs d’asile, qui vise précisément à couvrir ce type de dépenses. »

Malgré tout, Johanna Rolland ne désespère pas : « les discussions se poursuivent. La mise à l’abri des migrants est une obligation d’État. Ce serait une aberration que l’on soit à front renversé de l’État de droit. » (Ouest-France)

Un référendum sur la question ?

La même déclarait, très sûre d’elle, en octobre dernier que « les Nantais doivent savoir, à quel point la Ville est engagée et volontariste sur ce sujet »,  avant d’ajouter qu’elle tenait « à remercier les Nantais pour leur patience, leur empathie et leur solidarité. » (Euradio). Une « solidarité » à 4,2 millions d’euros.

Réflexion d’un Gilet jaune : « Voilà le genre de question qui mériterait peut-être d’être soumise aux Nantais par référendum ».

YLM

Crédit photo : Breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Régionales 2021 : le grand débat d’entre-deux-tours en Pays de la Loire

Les électeurs sont appelés à voter pour leur président de région ce dimanche 27 juin, à l'occasion du second...

Logements étudiants : le point sur le marché locatif en Bretagne administrative avant la rentrée 2021

Dans l'optique de la rentrée de septembre 2021, la recherche de logements étudiants est un sujet d'actualité pour une...

Articles liés

Fête de la musique 2019 à Nantes : vers une mise en examen de Johanna Rolland

« Le jeune homme est bien tombé dans la Loire pendant l’intervention policière » : depuis hier soir, des titres de ce genre fleurissent dans toute la...

Nantes : la guerre des pinceaux se poursuit sur l’escalier Beaurepaire

Le gag récurrent a cessé de faire rire : une fois de plus, l’escalier qui descend de la rue Beaurepaire au cours des 50...

Royaume-Uni. Des arrivées records de migrants en provenance de France au mois de mai [Vidéo]

À la fin de ce mois de mai 2021, les autorités du Royaume-Uni ont vu un nombre record de migrants en provenance de France...

Nantes : un Tunisien de 18 ans en situation irrégulière et herbergé à l’hôtel via l’association Aemina interpellé après une attaque à la machette

Un Tunisien de 18 ans en situation irrégulière et herbergé à l'hôtel via l’association Aemina a été interpellé après une attaque à la machette...