Vraie ou fausse polémique sur les crêpiers ? Gilbert Collard s’explique [Interview]

Crepes_dsc07085

02/01/2017 – 07H45 Rennes (Breizh-Info.com) –  Vraie ou fausse polémique sur les crêpiers ? La presse subventionnée, qui a interrogé deux représentants du métier après les propos de Gilbert Collard, député FN, l’a en tout cas rapidement épinglé après ses récents propos évoquant le trucage des chiffres du chômage.

Interrogé sur Europe 1 à propos des chiffres du chômage, le député du Rassemblement bleu Marine-FN, dénonçait une « supercherie » (voir notre article sur la fausse baissee du chômage). Expliquant à raison que les entrées en stage permettaient de faire baisser le chiffre, Gilbert Collard déclarait :  «On a pu apprendre par Le Canard enchaîné qu’il y avait même des stages de crêperie et d’hypnose ! On se rend compte que ce sont d’un côté des faux emplois qui sont créés et de l’autre des emplois d’État.»

Gilbert Collard visait-il le métier de crêpier en général ou bien plutôt les petits stages de quelques semaines dans différents secteurs professionnels? Proposés par Pôle Emploi? bien souvent – pour ceux qui ont pris la peine d’en effectuer – ils en apprennent également beaucoup voire autant sur la dégustation d’un café de mauvaise qualité autour d’une pause cigarettes ?

Nous lui avons posé la question – puisque les lanceurs de polémique n’ont pas pris le soin d’interroger le principal intéressé sur le sens de ses déclarations :

Breizh-info.com : Quid de la polémique concernant votre déclaration évoquant les crêpiers ? Il parait que « la Bretagne est en colère » selon la presse régionale subventionnée …

Gilbert Collard : Je suis très étonné qu’on fasse tout un fromage avec une histoire de crêpe – même s’il peut y avoir des crêpes au fromage. Je n’ai jamais voulu dire que le métier de crêpier était un faux métier. On fait des crêpes en Bretagne depuis le XIIème siècle. Pour les historiens de la cuisine, c’est une fabrication qui à 7000 ans d’histoire.

Je connais l’histoire de la crêpe, et je n’ai aucun dédain pour aucun métier et je ne considère aucune formation ou activité comme étant une fausse activité ou un faux métier. J’ai simplement voulu rappeler un article du Canard enchainé – pas très ancien et passé inaperçu. Ce que dit le Canard enchaîné est forcément bien et ce que dit le Front national est forcément une attaque…même contre les crêpes. Si on parlait des grenouilles demain, on aurait probablement le lobby des grenouilles qui monterait à l’assaut contre nous.

J’ai simplement voulu dire que, reprenant du reste l’article du Canard enchainé, organiser des stages pour apprendre à faire des crêpes, ou de l’hypnose, c’était organiser des stages dérisoires puisque la formation ne peut pas durer 6 mois, 8 mois, un an.

On donne une importance à des stages qui, de fait, n’en ont pas dans la durée. A moins qu’on me prouve le contraire et qu’il y a des longs stages , qu’il faille six mois pour apprendre à faire des crêpes, et dans ce cas je me serai trompé et j’en conviendrai volontiers.

Breizh-info.com : Il y a effectivement des formations de crêpiers plus longues, à l’AFPA, mais aussi un CQP, ou dans les crêperies – mais il semble que ce ne sont pas celles que vous évoquiez ..

Gilbert Collard :Ce n’est pas le type de formation que j’évoquais en effet. Je dénonçais en réalité celles qui n’aboutissent pas sur une qualification pérenne. C’est ce que je voulais pointer. J’aurai pu parler d’autres activités, ça n’est pas le métier de crêpier qui est en cause, ce sont les conditions dans lesquelles les formations sont données et l’importance factice qu’on leur accorde pour donner l’impression qu’on crée des formations pour faire baisser le chômage.

Breizh-info.com :Comment expliquez vous la montée au créneau immédiate de responsables de la filière ?

Gilbert Collard :Parce qu’il y a des lobbys. J’ai compris le mécanisme. Des gens – espèces de crêperie de veille – guettent les propos que nous tenons. Ils utilisent la moindre chose pour essayer d’une manière ridicule de monter des petits coups enfarinés contre nous. Cela fait partie de l’état déliquescent de l’information et de l’opinion.

Breizh-info.com : Pas de proposition de loi pour interdire les crêperies en Bretagne en vue donc ?

Gilbert Collard : Ah mais non ! J’adore les crêpes, d’autant plus lorsqu’elles sont parfois sans gluten. Je suis allergique. Comme je suis relativement pratiquant (de la crêpe) , à la chandeleur, je mange des crêpes !

Propos recueillis par Yann Vallerie

Photos: DR
[cc] Breizh-info.com, 2017 Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

  • Pschitt

    Quand c’est Le Canard Enchaîné qui le dit, pas de problème. Quand c’est Me Collard qui le dit, c’est scandaleux ? Deux poids, deux mesures, donc ? A moins que l’audience de Me Collard ne soit aujourd’hui très supérieure à celle du Canard…

    • Véroniaque & Davinasse

      Mouais… Le FN applaudit toujours des deux mains quand le Canard Enchainé sort des vannes racistes sur les Bretons, et c’est pas près de changer. Sinon sur ce coup là Collard a juste fait perdre quelques bons gros milliers d’électeurs au FN. D’où ce rétropédalage humiliant à grand renfort de courbettes. La grosse honte, je me marre.

      • Encephallus

        Vanne raciste sur les bretons ? Parce que Breton c’est aussi une race, maintenant !?!

        • Alain

          Du point de vu biologique, il n’y a plus de races humaines distinctes depuis la disparition de Neandertal. Donc la réponse est : Non!
          Du point de vu des droits de l’homme (ONU et Union Européenne), une définition du racisme et donc de la race existe (c’est avant tout une notion sociale-ethnique) et les Bretons sont bien une « race » au titre de cette définition. Donc la réponse est : Oui!

          Du fait du refus de la République de reconnaître les nations non françaises de l’hexagone, il s’agit bel et bien d’une politique raciste!

          Pour conclure : L’usage légale des mots « race » et « racisme » est en effet discutable du fait de l’absence de justificatif biologique, le mot « race » et « racisme » devrait être remplacé par « peuple/nation » et par les mots « xénophobie » et « discrimination », mais tant que la définition existe telle qu’aujourd’hui l’usage de ces mots est justifié!

  • Comme c’est bon !

    Quel plaisir de voir ce paillasoon du FN venir se justifier, s’expliquer et s’écraser platement devant les Bretons.

    • Dreinek

      Alors toi , t’en est une de crêpe , et une sacrée !!

  • Kikounache

    On peut tout de même s’étonner de ce que personne ne puisse plus rien dire, plus rien faire, voire plus rien penser, sans que ses paroles, ses actes et ses pensées (supposées !) soient décortiquées (surtout s’il s’agit de gens de sensibilité de droite) pour en extraire des sujets alimentant d’absurdes polémiques… Le bon sens et l’intelligence feraient-ils aujourd’hui défaut ?… Comment pouvoir s’exprimer aujourd’hui dans ce pays si chaque mot est détourné pour pouvoir sanctionner celui ou celle qui aura « choqué » celui qui VEUT être « choqué » pour les besoins de SA cause, cause qui n’est évidemment pas anodine et qui ne trompe plus personne… Mais alors, pourquoi « personne » continue-t-il à alimenter ces stupides polémiques ?

    • Jeanine

      Personne n’a forcé Collard à venir s’excuser ainsi auprès des Bretons. Il le fait uniquement par atavisme.

  • Adémard Escartefigue

    Les stages de crêpiers ou de pizzaïolos, on sait tous que c’est de la daube.

    • Encephallus

      Pouvez vous dire quel stage n’en est pas, si vous en connaissez ?

  • Hahaha c’est la chose la plus ridiculement complaisante que j’ai jamais lue :’)

  • Pingback: Gilbert Collard se dit victime d'un lobby de crêpiers - Mes Actus()

  • Colette C.M.

    Il aurait pu dire stage couscous kebab mais en fait non, il a dit stage crêpier. L’arnaque FN dans toute sa splendeur. Marine ne sera jamais présidente.

  • Arnold Schwarzenegore

    « Breizh-info.com : Pas de proposition de loi pour interdire les crêperies en Bretagne en vue donc ? » Euh… le FN veut juste supprimer la région Bretagne, excusez du peu. Yann Vallerie aurait été bien avisé de le rappeler à Collard à ce moment de l’interview. Tant pis. Peut-etre une prochaine fois…

    • groudonvert

      Il ne veut plus que les Régions aient d’élus propres en effet.

      • Jos

        Il veut juste que notre avenir se décide entièrement à Paris, cette immense poubelle à ciel ouvert aux 80% de dépistage de la drépanocytose. Et il suprimera bien la Région Bretagne s’il est élu. Les promesses électorales n’engagent que ceux qui y croient. Je parie qu’en ce moment même Jean-Marie Le Pen est en train de faire des blagues sur les rouquins en compagnie de ses potes harkis musulmans.

        • groudonvert

          Vous avez l’air de tomber des nus, elle en parlait déjà en 2015 ^^

      • Jayce le conquérant

        Marine Le Pen vient de lacher une bombe : elle vient de déclarer vouloir supprimer toutes les régions, y compris la région Bretagne. Ne resterait que les communes, les départements et l’Etat. Elle a également dit que les terroirs seraient représentés par le sénat. Mon mais quel foutage de gueule. Le socialisme des sans culottes coupeurs de têtes dans toute son horreur. Il y a deja un article la dessus sur ABP. Breizh-info est certainement en train de préparer le sien.

  • Pingback: Vraie ou fausse polémique sur les crêpiers ? Gilbert Collard s’explique [Interview] - Les Observateurs()

  • Tu peux toujours attendre

    7 hypnotiseurs pro en France… ça nous fait une belle jambe. Ici c’est Breizh-info, pas France-info.

    • Encephallus

      Précisément. Il y a 7 hypnotiseurs en France et AUCUN en Bretagne malgré une demande urgente. C’est bien là le problème.
      Alors je réitère : C’est un scandale de dénigrer cette profession et la formation qui permettrait de lutter contre les déserts hypnotiques.

      • Nan mais quel boulet…

        Donc vous venez sur un site breton, vous postez quelques messages insultants envers la population bretonne, puis vous exigez le respect dont vous n’avez manifestement aucun échantillon sur vous. Un vrai punching-ball ambulant.

    • Artza56

      Remarque pertinente. Au fait si l’electroencepallus de certains était plus plat, il ferait un creux!

  • Mehmet G

    Si, allez donc voir sur http://kebabacademy.fr par exemple. Nous sommes partout, et partout le FN nous mange dans la main.

  • Mighty invisible kebab

    La filière halal ne vous a pas attendu pour créer des dizaines d’organismes de formation et pomper l’argent public que déversent généreusement les dispositifs de financement de formartion professionnelle créés par l’Etat. Il y a tout simplement des centaines de fois plus de stagiaires dans les innombrables kebabs de France que dans les crêperies. Mais continuez à taper sur les crêperies, après tout si ça vous défoule…

  • Alain

    Oui, il serait bon de poser la question de la réunification de la Bretagne et du projet de Marine le Pen (donc du FN) de faire disparaître la Bretagne, à l’image des Socialistes qui ont fait disparaître l’Alsace!

    Cette question est autrement primordiale que cette grotesque polémique sur fond de crêpes!

    De tout façon, les Bretons sont largement programmés pour refuser leur propre démocratie et se battre entre eux au bénéfice de ceux qui veulent ruiner leur culture, leur identité et leur économie. (Sacré bretons qui ne disent rien quand on détruit leur pays mais qui sont « colère » quand on touche à leurs crêpes…!)

    Finalement après avoir voté PS les Bretons vont voter FN, c’est logique que ce parti jacobin agisse comme son alter-égo et nous marche dessus vu qu’on aime ça!

    • groudonvert

      Il veut supprimer les régions en tant qu’entité administrative en effet. Ça n’a jamais été dans l’objectif du FN de les rayer purement et simplement de la carte. D’ailleurs à ce sujet, je vous conseille de resuivre la campagne de Florian Philippot dans sa région.