Brusvily (22). Notre Dame des Granitiers ne pourra pas être posée sur le parvis de l’église

diabete_coeur

17/02/2017 – 05h20 Brusvily (Breizh-Info.com) – La statue de Notre Dame des Granitiers, réalisée par Lucien Mazé, un artiste en résidence à la carrière du Houx, de Languédias, devra se trouver un terrain privé et ne pourra pas être placée sur le parvis de l’église de Brusvily (22). C’est le journal « Le Petit Bleu » qui évoque cette affaire.

L’association d’extrême gauche laïque La Libre Pensée, connu en Bretagne notamment pour sa volonté de faire enlever la statue du Pape Jean Paul II à Ploërmel, avait en effet saisi le sous Préfet, invoquant la loi de 1905. Depuis la loi de 1905 sur la séparation de l’Eglise et de l’Etat, il est en effet interdit d’élever ou d’apposer des signes ou emblèmes religieux dans les lieux public.

Or, le parvis de l’église de Brusvily appartient à l’espace public. Le Sous-Préfet a donc fait un rappel à la loi à la mairie de Brusvily, qui avait signé une convention avec l’association à l’origine de la statue, Diabète-Coeur.

Les habitants et les Internautes ne l’entendent toutefois pas de cette manière, puisque selon un sondage publié par l’hebdomadaire, ils sont 72% à regretter cette décision.

Désormais, l’association – dont l’objectif premier était initialement de récolter des fonds contre le diabète et qui a évolué vers le mécénat d’art –  se retrouve avec, entre les mains, cette statue de 6 tonnes et de trois mètres de haut, dont le coût est estimé entre 20 000 et 25 000 euros.
Ironie de l’histoire, la commune ne compterait aucun membre appartenant à la Libre Pensée …

Crédit Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017 Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine