Après avoir fait interdire la croix à Ploërmel, la Libre pensée veut « dépassionner » le débat sur l’islam à Nantes

A LA UNE

Jean-Yves Le Gallou : « Une candidature Zemmour pulvériserait le front républicain » [Interview]

Les Bobards d'Or, traditionnelle cérémonie de la fondation Polémia qui récompense les médias de grand chemin, se sont déroulés...

Gens du voyage. Des occupations illégales de terrains qui exaspèrent maires et propriétaires

Phénomène récurrent en France, les occupations illégales de terrains par des gens du voyage, nombreuses ces derniers jours, exaspèrent...

Cyclisme. Tour de France 2021. Le parcours détaillé étape par étape [Analyse]

Le Tour de France 2021 se rapproche à grands pas. Après vous avoir présenté les 4 étapes bretonnes dans...

Alain de Benoist : « Mieux cerner la personne du Jésus de l’histoire et l’état actuel de la recherche » [Interview]

Alain de Benoist vient de sortir L'homme qui n'avait pas de père. Le dossier Jésus, livre enquête sur Jésus,...

Eric Léost : « La richesse du Patrimoine breton témoigne de temps anciens radieux » [Interview]

« Glad Breizh-Le Patrimoine breton » est une nouvelle revue (deux numéros sortis à ce jour) qui se consacre,...

16/11/2017 – 07h00 Nantes (Breizh-info.com) –La Libre pensée nantaise organise, le 6 décembre prochain à Nantes, une conférence intitulée « Islam et laïcité », conférence qui sera donnée par David Gozlan, le secrétaire nationale de cette organisation anti-catholique et jacobine.

Les Bretons commencent désormais à bien connaitre ce groupuscule – qui a obtenu récemment du conseil d’État le retrait de la croix de la statue de Jean-Paul II, à Ploërmel – décision très controversée qui  a suscité une large contestation.

Mais pour cette conférence sur l’islam, c’est une toute autre approche que celle de l’opposition frontale qui est choisie, puisque l »idée de ce mouvement trotskiste est de « dépassionner le débat », de « garder raison », de « parler de la réalité des faits et non de l’idéologie », et de discuter.

CaptureLibre Pensée

Voici comment la Libre pensée présente sa conférence – qu’elle met d’ailleurs en comparaison avec l’affaire de Ploërmel  :

« Par sa décision du 25 octobre dernier, sur un recours de la Libre Pensée et de deux citoyens de la commune de Ploërmel, le Conseil d’Etat a ordonné le démontage ou le déménagement de l’immense croix au-dessus de la statue du pape érigée (fin 2006) sur une publique de la ville.
En application de la loi de 1905 (article 28) : « il est interdit, l’avenir, d’élever ou d’apposer aucun signe ou emblème religieux sur les monuments publics ou en quelque emplacement public que  ce soit, à l’exception des édifices servant au culte, des terrains de sépulture dans les cimetières, des monuments funéraires, ainsi que des musées ou expositions ».

Aussitôt, dans toute la France, des femmes et hommes politiques de tous bords, jusqu’au gouvernement polonais actuel (!), tempêtent, s’agitent en tout sens et tentent d’ameuter l’opinion pour tenter de faire obstacle à cette décision, ajoutant que les juges se « trompent d’adversaire » et que « les laicards font le jeu de l’islam ».

Ce sont les mêmes qui depuis près de trente ans ne cessent de réclamer la révision de la loi de 1905 et multiplient les atteintes à la laïcité : crèches dans les mairies, implantation de croix nouvelles, etc.
Ce sont les mêmes qui ont fabriqué les « affaires de burkini » de l’été 2016 en désignant, une fois de plus, la religion musulmane comme la première menace contre l’ordre public en France.

Comme le répétait à l’envi François Fillon : « Il n’y a pas de problème religieux en France. Il y a un problème lié à l’islam ». Tout est dit !

L’islam est régulièrement instrumentalisé en France, utilisant le contexte des attentats barbares lancés par DAESH, tout est fait pour nourrir peurs et fantasmes et obscurcir le débat. Pourquoi ? L’islam est-il « par nature, incompatible avec la République » ? Pourquoi faudrait-il au plus vite « organiser le culte musulman » ? Pour le « contrôler » ? Mais dans quel but ? Quels sont les rapports entre l’islam et la République ? Ces rapports sont pourtant anciens ! Et ceux entre la laïcité et l’islam aussi ! Ainsi, l’article 43 de la loi de 1905 prévoyait -il l’application de la séparation en Algérie. Pourtant, il n’en fut rien ! Pourquoi ?

Dépassionnons le débat en sachant garder Raison. Partons de la réalité des faits et non de l’idéologie. Et discutons. »

Plusieurs exemples montrent pourtant une forme de complaisance de la Libre pensée avec la religion musulmane qu’elle n’a pas avec la religion catholique :

« Alors que la Libre Pensée s’est toujours gaussée des curés en soutane, elle s’oppose à la loi interdisant le port de la burka et du niqab dans l’espace public. Le congrès national de Peisey-Nancroix (août 2009) valide cette décision à l’unanimité, signe de l’absence totale de débat contradictoire au sein de l’organisation. » explique le site atheisme.org, mais aussi :

« Quand l’islam est évoqué dans la revue de la Libre Pensée, c’est presque toujours pour s’élever contre une dérive prétendument raciste de la laïcité. Mais, parfois, le reniement de la LP peut aller jusqu’à verser dans l’apologétique : dans le numéro de novembre 2013 de La Raison, Christian Eyschen n’hésite pas à célébrer avec un enthousiasme sincère la présence musulmane en Espagne à l’époque d’Al Andalus. Dans un compte rendu de lecture d’un ouvrage sur le sujet, il multiplie les louanges sur l’islam en l’affublant des plus belles vertus. Que les adhérents de la LP, qu’on évitera de qualifier de libres penseurs, acceptent placidement ce genre de compromission en dit long sur leur atonie.(…) En conséquence, la Libre Pensée refuse de voir la véritable situation de certains quartiers parmi les plus pauvres qui sont soumis à l’omniprésence de l’islam. Peut-être faudrait-il que les membres de la Commission Administrative Nationale quittent leur Vème arrondissement parisien pour se porter en délégation à l’heure de la prière à Barbès, à Belleville, au congrès annuel de l’UOIF au Bourget, qu’ils s’inquiètent du développement des commerces halal au détriment des autres, et de l’imposition d’une norme obscurantiste en période de Ramadan. »

L’hebdomadaire Valeurs actuelles évoque aussi cette dissonance entre le traitement réservé aux catholiques et celui sur l’Islam :

On pourrait leur pardonner d’être des bouffeurs de curés. Après tout, ils font aussi partie de la culture française. Mais il faudrait pour cela qu’ils aient au moins le mérite de la cohérence. Ils parlent « des religions » ? L’une d’entre elles, pourtant de plus en plus visible dans l’espace public français, bénéficie d’une incroyable bienveillance. L’islam, évidemment.

Citons-les. Le 28 août 2017, la suppression des repas de substitution dans les cantines scolaires de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) est invalidée par le tribunal administratif de Dijon. Loin de trouver insupportable cette revendication religieuse dans l’espace public, la libre pensée va jusqu’à « se félicite[r] » de la décision et ajoute ce commentaire — toujours aussi modéré — à l’égard de ceux qui la contestent : « Chassez le naturel, il revient au galop… Chassez le doriotiste, il revient avec son uniforme vert-de-gris… »

Dans le monde merveilleux des libres penseurs, l’islam permet de mettre en lumière l’obscurantisme catholique. Quand Dalil Boubakeur, recteur de la Grande Mosquée de Paris, rappelle qu’il est partisan d’un islam en France et non d’un islam de France, que l’islam doit être facteur de paix, que les femmes sont les égales des hommes et qu’elles peuvent user de la contraception, il n’est pas question de « prétendue adaptation aux idées de liberté et de progrès », encore moins de « tentative perfide » de dominer les esprits. La libre pensée, même pas effleurée par l’idée que la réalité du monde musulman appelle à relativiser cette déclaration, s’empresse de commenter : « La pierre lancée par la Grande Mosquée de Paris va ramener le catholicisme à l’époque du Moyen Âge. Il faut dire qu’il ne l’a jamais vraiment quitté. [Ses] partisans vont prendre un sacré coup de vieux. […] Cela ne va pas dans le sens de la pensée unique distillée tous les jours par les thuriféraires de l’Occident chrétien. » Pensée unique en Occident chrétien ? N’oubliez pas que, pour nos laïcistes acharnés, les médias comme les politiques sont majoritairement « cléricaux » et « soumis à la secte romaine ».

Le journaliste Olivier Thibaut, sur le site Reinformation.tv, dresse par ailleurs un portrait historique de la Libre Pensée que nous vous conseillons d’aller lire pour mieux découvrir ce groupuscule , numériquement limité, mais à l’influence bien présente.

La Libre-Pensée, machine de guerre contre l’Eglise catholique

Ceux qui veulent se faire un avis sur ces contradictions manifestes pourront toutefois approfondir le débat, lors de la conférence du 6 décembre, à la Manufacture des Tabacs, à 20h, à Nantes.

Crédit photo : DR
Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Projet éolien et pollution en baie de Saint-Brieuc : la colère

La nappe d'huile rejetée accidentellement lundi sur le chantier du parc éolien et qui s'étendait sur plusieurs kilomètres au...

Covid-19. André Bercoff met mal à l’aise un virologue en le confrontant sur les Fauci Leaks et la vaccination

Covid-19. André Bercoff met mal à l'aise un virologue en le confrontant sur les Fauci Leaks et la vaccination https://www.youtube.com/watch?v=JIVW2WteyPU Crédit...

8 Commentaires

  1. A tous les libres penseurs de Bretagne, ils dénonce la chrétienté, mais ils voudraient officialiser une alliance de deux religions qui n’ont rien à voir entre elles !! une parle d’amour du Prochain, de tous les prochains ! l’autre si tu ne te convertis pas tu dois disparaitre !! cherchez l’ Orreur !!! dommage que je sois à plus de 600 km, j’aurai eu quelques mots leur dire.
    ils sont à mettre dans le même tonneau que nos politiques, je me demande si !!!!

    Aucune clairvoyance pour le devenir de la France.

    Bonne conscience messieurs.

  2. Ces gens sont des ennemis de nos racines : qu’elles soient bretonnes ou françaises, ou encore catholiques… « ils veulent nous tuer ! » et pour cela tous les moyens sont bons : l’islam en est un, mais ce n’est pas nouveau…
    Déjà à l’époque de la Révolution française, certains « philosophes » des lumières (Voltaire, je crois)pensaient que pour libérer le peuple du carcan de la religion catholique, il fallait lui proposer l’islam… N’ho pet ket aon, rak ar wirionez a drec’ho ! (n’ayez pas peur, car la vérité vaincra !)
    La Libre Pensée est quant à elle sur la bonne voie car elle accuse une sérieuse diminution d’effectifs. Il vont bientôt mourir de leur belle mort je pense, de même que les franc-maçons qui sont de la même veine…

    • Il n’y a pas la moindre différence entre les cercles Léo Lagrange (ceux qui noyautent les Maisons Pour Tous de nos villes Bretonnes), les libres penseurs et les différents obédiences maçonniques. Ces parasites ont fait le malheur de la France, de la Bretagne et de toutes les régions et nations où ils se sont implantés.

  3. Ces gens sont des ennemis de nos racines : qu’elles soient bretonnes (ou
    même françaises), ou catholiques… « ils veulent nous tuer ! » et pour
    cela tous les moyens sont bons : l’islam en est un, mais ce n’est pas
    nouveau…
    Déjà à l’époque de la Révolution française, certains
    « philosophes » des lumières (Voltaire, si mes souvenirs sont exacts…) pensaient que pour
    libérer le peuple du carcan de la religion catholique, il fallait lui
    proposer l’islam… N’ho pet ket aon, rak ar wirionez a drec’ho en diwezh !
    (n’ayez pas peur, car la vérité vaincra à la fin !)
    Et pour le breton memestra ! C’est cette même idéologie qui disait : « pour l’unité de la France, le breton doit disparaître »… On se souviendra de l’attaque en règle menée par la Libre Pensée, il y a de cela une petite vingtaine d’années, contre la personne de Roparz Hemon, fer de lance de la littérature bretonne. Leur but était alors de saper le renouveau culturel breton qui contredisait tant leurs desseins…

    La Libre Pensée est quant à
    elle sur la bonne voie car elle accuse une dangereuse diminution
    d’effectifs. Il vont bientôt mourir de leur belle mort je pense, de même
    que les franc-maçons qui sont de la même veine…

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Nantes. La Nuit bretonne revient le 24 juillet avec Talec-Noguet Quartet et Denez Prigent.

La Nuit bretonne revient en 2021 à Nantes. Elle se déroulera le 24 juillet et l'ouverture de la billetterie a lieu aujourd'hui, mardi 15...

Nantes : 26ème fusillade de l’année, une balle perdue dans une cuisine

Après un peu plus de trois semaines de pause, c'est reparti – la 26e fusillade de l'année, pour des motifs assez nébuleux, a eu...

Nantes. 1400 € en liquide et un gilet pare-balles trouvés chez le dealer de la Bottière

Ce mercredi 9 juin, la BAC lors d’une opération anti-drogue constate du mouvement dans une cage d’escalier de la rue Alfred Nobel à la...

Rassemblement contre la Pass sanitaire, dimanche à Nantes

A l'initiative de la section de la Loire-Atlantique des Patriotes, le mouvement présidé par Florian Philippot, se tiendra, ce dimanche 13 juin, à partir...