Quand la Libre Pensée défend un imam auteur de propos discriminatoires envers les femmes

A LA UNE

Jusqu’où descendra la Libre Pensée ?

On se souvient de cet imam comorien de Saint-Chamond dans la Loire qui avait, dans l’un de ses prêches de l’Aïd el-Kébir fin juillet, incité les femmes à « rester dans leurs foyers » et à ne pas « s’exhiber ». Suite à ces propos, celui-ci avait été convoqué par la préfète de la Loire et suspendu de ses fonctions sur le champ.

Or, selon la Libre Pensée, cette décision constitue une « violation importante de la laïcité ». Et l’association laïcarde de mettre en miroir les doctrines musulmanes, juives et chrétiennes en ces termes : « le ministre de l’Intérieur va-t-il expulser les prêtres et pasteurs qui lisent saint-Paul sur les femmes : « la femme doit obéir à son mari, comme l’esclave à son maitre », ou les rabbins qui disent la prière le vendredi soir : « Je remercie Yahvé de ne m’avoir point fait femme », ou les juives qui allument les bougies du Shabbat en expiation du péché originel d’Ève ?

C’est une immixtion dans la religion, strictement prohibée par la loi de 1905. Ce n’est pas au ministre de l’Intérieur de décider ce que doivent dire ou ne pas dire les religieux. »

Puis la Libre Pensée fustige violemment… la charte de la laïcité et les contrats d’engagements républicains ! : « la Libre Pensée entend affirmer à la Préfète que l’obligation, pour les associations, de souscrire à des « chartes de la laïcité » ou à des « Contrats d’engagement républicain » est le produit d’une politique totalitaire qui entend imposer une idéologie d’État en violation du principe institutionnel de la liberté d’association et de libre autonomie de décisions pour les associations, syndicats, partis, cultes et Obédiences maçonniques. »

Après avoir soutenu le burkini, la Libre Pensée vole au secours de la liberté de parole des imams musulmans ! L’association est beaucoup moins sourcilleuse sur la question quand il s’agit de l’Eglise Catholique…

( Crédit photo : [cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Rennes. Il gifle une dame de 80 ans..son avocate veut qu’il fasse « un stage pour apprendre à gérer ses émotions »

Un individu de 34 ans était jugé en comparution immédiate cette semaine à Rennes, pour avoir giflé, mercredi 22...

Rennes. Le RN dénonce les ateliers « en non mixité » et les subventions publiques au festival néo-féministe « Dangereuses Lectrices »

Ces 25 et 26 septembre s'est tenu à Rennes un drôle de festival, ultra confidentiel, mais subventionné par la...

1 COMMENTAIRE

  1. il y a les bons et les méchants !
    les bons « déconstructeurs » et les méchants traditionalistes, patriotes, respectueux des autres, finalement bisounours qui préfèrent des fleurs et des bougies et la soumission

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés