Devenir partenaire
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

La Flotte-en-Ré (17). Statue de la Vierge : à « l’histoire » et au « patrimoine », le Conseil d’État préfère la laïcité [Vidéo]

La statue de la Vierge de La Flotte-en-Ré, déplacée sur le domaine public après avoir été accidentellement endommagée en 2020, va devoir être transférée sur un terrain privé suite à une décision du Conseil d’État. Lequel a donné raison à la fédération locale de la Libre-pensée.

À La Flotte-en-Ré, la statue de la vierge déchaîne les « laïcards »

L’automobiliste ayant percuté involontairement une statue de la Vierge à La Flotte-en-Ré au mois de mai 2020 ne se doutait probablement pas du feuilleton juridique qu’il allait déclencher par la suite. Au point de voir, plus de trois ans plus tard, le Conseil d’État rendre une décision le mercredi 18 octobre 2023 sur la question du lieu d’accueil de cette statue de la Vierge.

Suite à la destruction accidentelle de l’édifice, celui-ci avait en effet été reconstitué et replacé à l’entrée de la commune de La Flotte-en-Ré, située sur l’île du même nom. Initialement installée dans un jardin privé avant cette mésaventure du printemps 2020, la statue s’est donc retrouvée sur le domaine public.

Un détail qui n’a toutefois pas échappé à certains défenseurs très zélés de la laïcité… En effet, la décision de la mairie de La Flotte-en-Ré ne fut pas du goût de la Fédération de la Libre-pensée de la Charente-Maritime. L’association avait alors engagé une bataille judiciaire avec la municipalité en invoquant le fait que le nouvel emplacement de la statue était illégal au regard les codes de la loi de 1905, interdisant « l’installation de tout insigne religieux sur le domaine public ».

Le Conseil d’État donne raison à la Libre-pensée…

Des arguments qui avaient convaincu la justice puisque la Fédération de la Libre-pensée de la Charente-Maritime avait ainsi obtenu gain de cause en première instance, puis en appel.

Toutefois, Jean-Paul Héraudeau, maire de La Flotte-en-Ré, avait refusé de baisser les bras suite à ces deux décisions allant à l’encontre de la volonté d’une grande partie des habitants de la commune. Face aux « sentinelles » de la laïcité poussée à l’extrême, l’édile affirmait pour sa part vouloir défendre « notre histoire, notre patrimoine », en appelant ainsi à une certaine « tolérance » de la part de la justice.

Suite à ces polémiques, l’affaire avait pris une certaine ampleur, l’écho médiatique dépassant les frontières de l’île de Ré. Au début de l’année 2022, le député européen François-Xavier Bellamy s’était rendu sur place :

Après ces deux revers, Jean-Paul Héraudeau avait décidé de saisir le Conseil d’État dans l’espoir d’obtenir un sursis à exécution. Mais la plus haute juridiction de l’ordre administratif français a donc finalement rejeté cette semaine le pourvoi du maire de La Flotte-en-Ré, la commune ayant désormais l’obligation de transférer la statue de la vierge sur un terrain privé.

Du côté de la Libre-pensée, Claude Biardeau, président de la fédération de Charente-Maritime, s’est donc logiquement réjoui de la décision du Conseil d’État. Auprès du quotidien Le Parisien, le responsable associatif a déclaré : « Le premier magistrat de la commune se doit de respecter les lois de la République. Ce symbole religieux n’avait pas sa place dans l’espace public, nous avons simplement défendu la laïcité ».

Quant au maire de La Flotte-en-Ré, Jean-Paul Héraudeau n’a pu que se résigner face à cette troisième décision successive défavorable au maintien de la statue de la Vierge : « Il faut être raisonnable, je prends acte de la décision. La statue de la Vierge sera démontée dans les jours à venir », a affirmé l’édile.

Ce dernier a dorénavant sollicité les bonnes volontés locales afin de trouver un terrain privé pour y installer la statue de la Vierge. Qui sera enfin à l’abri des attaques de la Libre-pensée? Une association qui, rappelons-le à nos lecteurs, avait déjà obtenu de la justice française le démontage d’un calvaire à Dinan, dans les Côtes-d’Armor, en 2020.

Crédit photo : capture YouTube (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

6 réponses à “La Flotte-en-Ré (17). Statue de la Vierge : à « l’histoire » et au « patrimoine », le Conseil d’État préfère la laïcité [Vidéo]”

  1. Henri dit :

    Je me demande si ces idéologues extrémistes montrent autant de zèle face à la construction de mosquées…

  2. KC dit :

    ” libre pensée alors qu’ils sont tous en première ligne de toute les déviances … mdr ! ” Et Vous les locuteurs Bretons comment pouvez-vous laisser votre Avenir à des individus qui n’ont même pas le respect de vos traditions ni de votre langue , si ce n’est que pour faire la Fête à Neuneu ? ” L’Histoire de La France ne peut pas être la ” FRANCE ” sans ces régions originels . ” KC

  3. Eschyle 49 dit :

    Il est plus facile de déboulonner la Vierge Marie , qu’un terroriste islamique fiché S sous OQTF !

  4. Gérard dit :

    La Sainte Vierge Marie ne peut déranger que les suppôts de Satan !

  5. patphil dit :

    du passé faire table rase!

  6. patphil dit :

    quid des mosquées qui sont sur le domaine public?

Ce sujet vous intéresse ?

Créez un compte ou connectez-vous sur Breizh Info et sélectionnez vos catégories favorites pour ne pas rater l'information qui VOUS intéresse.

Publicité

Soutenez Breizh-info

LES DERNIERS ARTICLES

Culture & Patrimoine, Patrimoine

A la découverte des Saints Bretons. Le 13 juillet c’est la Saint Thuriau

Saint-Nazaire

Immobilier, LA BAULE, Sociétal, ST-NAZAIRE

Saint-Nazaire. De nouveaux logements vue sur mer ou sur les pneus des voitures ? [Vidéo]

Sociétal

L’histoire du mouvement indépendantiste en Nouvelle-Calédonie et les aspirations actuelles

A La Une, Histoire

Ami ou Ennemi ? Paul-Henri Jaulin présente le second opus de sa trilogie consacrée à la Guerre des Gaules [Interview]

DINARD, QUIBERON

Dinard, Quiberon. Une opération “Mini Sauveteurs” sur des plages bretonnes les 14-15 juillet 2024

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Justice, Religion, Société

La Libre Pensée condamne le meurtre de Dominique Bernard mais… demande l’abrogation de la loi Séparatisme !

Découvrir l'article

Immigration, International

Immigration. En Belgique, les clandestins peuvent compter sur le Conseil d’État…

Découvrir l'article

Immigration, Justice

Immigration illégale. La surveillance par drones de la frontière franco-espagnole interdite par le Conseil d’État

Découvrir l'article

BREST, Culture & Patrimoine, E brezhoneg, Evenements à venir en Bretagne, FOUGERES, Histoire, Local, PONTIVY, ST-NAZAIRE, VANNES

11 a viz du : tolpadegoù al Libre-Pensée e Breizh

Découvrir l'article

Ensauvagement, Insolite, International, Société

Gag : Une maison de la Libre-Pensée squattée par des migrants à Limoges

Découvrir l'article

Religion, Sociétal, Société

Quand la Libre Pensée défend un imam auteur de propos discriminatoires envers les femmes

Découvrir l'article

E brezhoneg, Justice, Religion, Sociétal, Société

Al Libre-Pensée evit… ar burkini !

Découvrir l'article

Sociétal

Pass sanitaire : attaqué par la Quadrature du Net devant le Conseil d’État

Découvrir l'article

Sociétal

Fichiers de renseignement. Un dangereux recul des libertés validé par le Conseil d’État ?

Découvrir l'article

Local

Ploreuc sur Arguenon (22). « Faire front » pour défendre le calvaire !

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky