Quimper. Des clients et des établissements intimidés durant le ramadan ?

shariazone
En Angleterre, voici des autocollants qui sont apparus ces dernières années dans certains quartiers.

07/06/2017 – 06h50 Quimper (Breizh-Info.com) –  Depuis le 26 mai et jusqu’au 24 juin, les musulmans font le ramadan. A Quimper, de sources confirmées et recoupées, certains clients et établissements seraient intimidés (lorsqu’ils consomment ou servent des boissons, notamment alcoolisées). Explications.

Le ramadan est le neuvième mois du calendrier musulman. Ce calendrier étant lunaire, le mois du ramadan se décale chaque année : en 2016, il s’est étalé du 6 juin au 5 juillet, tandis qu’il se tient cette année du 27 mai au 24 juin. Selon la tradition, l’archange Gabriel est apparu au prophète Mahomet lors de la 27ème nuit du mois de ramadan pour lui révéler le Coran. C’est la « nuit du destin » (Laylat al-Qadr). Afin de célébrer cet événement majeur de l’Islam, le jeûne a été instauré durant ce mois sacré de ramadan la deuxième année de l’Hégire (le calendrier islamique), soit en 624 de l’ère chrétienne.

Durant le mois de ramadan, les musulmans ne doivent pas manger, ni boire, ni avoir de relations sexuelles ou fumer pendant la journée. Ces interdits sont respectés entre la première prière avant l’aube (as-soubh) et la quatrième de la journée (al-maghrib).

A Quimper, les musulmans (essentiellement d’origine turcs et marocaines) seraient pas loin d’un millier – même si l’hypocrisie française, qui n’existe pas dans les pays anglo-saxons, interdit tout recensement ethnique ou religieux – qui se retrouvent pour les plus pratiquants d’entre eux dans deux mosquées (celle de Penhars et à la mosquée turque de la rue de Douarnenez).

Et parmi ces derniers, qui voient leur nombre grandir d’année en année, certains n’acceptent pas que la majorité de la population, qui n’est pas musulmane, ne respecte pas le jeûne du Ramadan. C’est ainsi qu’on nous a rapporté au moins deux cas, dont l’un dans une cité dite « sensible » de la ville (Kermoysan) où les clients d’un établissement auraient été pris à partie par des musulmans pratiquant leur demandant de ne pas boire et de ne pas manger devant eux. Il en va de même avec un patron de restaurant, qui reçoit des appels lui réclamant de fermer son établissement en journée « pour ne pas choquer la communauté ».

« La scène que vous décrivez se passe à Quimper, à une petite échelle, mais des scènes comme celles-là, ont lieu systématiquement dans de nombreux quartiers à forte population musulmane dans toutes les grandes villes de France » nous confie un observateur de « l’islamisation » de la France. « Mais ces musulmans ne font qu’appliquer les règles de leur religion à la lettre, il suffit de voir ce qu’il se passe en cas de non respect du Ramadan dans les pays musulmans ».

En Tunisie quatre Tunisiens ont en effet été condamnés la semaine dernière à un mois de prison pour « outrage public à la pudeur » après avoir mangé dans un jardin public en plein ramadan, mois sacré de jeûne musulman. Légalement, selon les pays, les peines sont différentes, mais le socle commun entre tous ces pays musulmans est le même: une répression flagrante des non-jeûneurs, sommés d’être discrets, sous peine d’encourir la flagellation, le bannissement pour les étrangers comme en Arabie Saoudite, la prison allant d’un mois à plusieurs, ainsi que diverses amendes, et ce dans quasiment tous les pays arabes, de Tunisie (sous couvert de l’atteinte à la pudeur) en passant par le Maroc, le Koweit, l’Algérie ou encore l’Egypte, où un texte de loi y est spécialement dédié.
Dans certains de ces pays, ces lois s’appliquent même sur les étrangers comme dans le royaume wahhabite ou au Qatar.

En Algérie, des militants se battent contre ces lois – au risque de se voir eux aussi persécutés judiciairement.

En Europe, les autochtones sont désormais de plus en plus sollicités pour s’adapter aux pratiques liées à la religion musulmane : en 2016, en Angleterre, le calendrier scolaire a été adapté (pour tous) en raison du ramadan. De nombreuses entreprises profitent par ailleurs de ce mois sacré pour se livrer à un juteux business, tandis que les enseignes de la grande distribution multiplient les opérations « ramadan », en faisant notamment la promotion de produits halal (produits parfois contestés y compris par les musulmans) ici ou là.

Si les tendances démographiques actuelles se poursuivent, les musulmans devraient dépasser les chrétiens en nombre dans le monde d’ici 2070. Le nombre de musulmans devrait augmenter de 73 % entre 2010 et 2050, contre 35 % pour les chrétiens, précise une étude menée par le Pew Research Center,

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

  • Frog in Uniform

    Vous n’êtes pas musulmans? Vous ferez le Ramadan quand même.

  • wladpreclais

    Allez Bretons bisounours surtout ne changez rien. Continuez à voter pour les candidats de Macron l’européiste multiculturaliste.

    • Tiphaine

      Tiens, un assimilationiste du FN qui veut vivre au mileux d’Africains francophones devenus ses compatriotes par la magie du patriotisme franchouillard. Vous les Français allez bientôt devoir quitter la Bretagne ainsi que tous vos congénères de toutes les couleurs que vous avez régularisé et imposé chez nous.

      • guylaine

        Ce sont bien les drigeants et élus bretons que vous avez élu qui régularisent et imposent des migrants et autres faiseurs de méfaits chez vous ! VOTEZ MIEUX ! La Bretagne vient de voter en masse pour l’immigrationiste E Macron !

  • Gwendal Pennanech

    Il faut prendre exemple sur les Corses plutôt que sur les Français. Pour le Ramadan le « 9-3 » conviendra mieux.

  • Artza56

    Vous avez dit RAMACHAGNOTTE?
    Je vous réponds: https://www.youtube.com/watch?v=4rkuL43o4rU

  • jzldebretagne

    Et on va supporter ça encore longtemps? il fût un temps où les bretons n’auraient jamais toléré que des étrangers viennent faire la loi chez eux!!mais tout change et les bretons aussi , maintenant ils s’écrasent disent oui à tout..plus aucune fierté !..

    • carnot

      Il est évident que la population quimpéroise change, et de plus en plus vite. Chaque semaine, certainement, de nouveaux africains débarquent à la gare. Ne nous faisons aucune illusion, l’âme bretonne s’en va, le particularisme breton, ou ce qu’il en reste, va fondre complètement. Voyez la population parisienne de 2017 … Le fait que nous soyons sur le territoire historique appelé Bretagne ou Breizh ne changera rien. Restera les noms de lieux et c’est tout. Et tout ceci se passe sous les applaudissements de certains militants bretons. Naïg Gars et Tangi Louarn par exemple. Tangi Louarn qualifié par Françoise Morvan, de « nationaliste breton » !!!!

    • Gwendal Pennanech

      Les Français font la loi chez nous depuis 1789 … tout cela est justement la conséquence de ceci.

      • guylaine

        Non, ce sont ceux pour qui vous votez en majorité qui font la loi en région BETAGNE ! VOTEZ MEUX !

  • Aude Bellenger-Sugai

    D’après ce que j’ai compris, ils commencent à à demander que les chiens soient interdits dans les transports en commun et même à les empoisonner ; est-ce vrai ?

    • guylaine

      Ils sont capables de tout pour nous empêcher de vivre avec nos us et coutumes ! ET SURTOUT POUR IMPOSER LES LEURS !

  • section69

    Ce qui se passe en France n est pas normal et inadmissible

  • Elewire

    Test

  • Eric Beaumont

    Putain, je croyais que les Bretons avaient des couilles ! Je constate le contraire…
    Depuis quand on vas nous imposer à nous Français, quand nous devons boire ou manger…
    C’est à mourir de rire.

    • Caroline

      L’article ne dit pas si les clients sont bretons ni si ils ont obtempéré. Connaissant le quartier de Kermoysan, les clients en question sont probablement des maghrébins ou des turcs naturalisés par la France et installés en Bretagne par l’Etat français. Les bars et restaurants de Kermoysan sont fréquentés par des étrangers, turcs, français et autres africains en tout genre, des gens comme vous, pas des Bretons. Bref, vous avez tout faux.

      • Kounnar

        Quoi à votre lecture on peut donc en déduire que les Bretons ont abandonnés ces quartiers à l’envahisseur…eux aussi et en plus ils votent majoritairement Macron :) :)

        • Caro

          Les « Français » ont abandonné leur langue et leur nom aux envahisseurs romains et francs. Plus loin dans la fange et l’humiliation, c’est littéralement impossible. Combien d’écoles en gaulois en Gaule ? Aucune, d’ailleurs la Gaule n’existe plus ! C’est dire si la France est championne toutes catégories lorsqu’il s’agit de tendre le fion aux étrangers. Les Bretons par contre ont des centaines d’écoles en breton. Et puis votre histoire de vote ne tient pas la route une seconde. L’état français suit son agenda quelque soit le parti élu au pouvoir. Par ailleurs, c’est bien sympa d’aller se ballader dans le quartier français de Kermoysan… pour leur jeter des cacahuètes !

  • perlinpinpin

    Information qui me semble personnellement assez farfelue…
    Quimperois depuis ma naissance, je pense savoir de quoi je parle et j’affirme que bien évidemment, vous pouvez boire et manger du saucisson n’importe-ou!
    Ou alors, prouvez vos dires en caméra cachée dans le quartier concerné, ça ne devrait pas être difficile à prouver vu la forte communauté de musulmans qui se trouvent là-bas…

    • Jean-Marie Perrot

      Farfelue ? On vit pas dans le même monde visiblement…

      • Natacha

        En effet, Jean-Marie on ne vit pas dans le même monde vous et moi. Et je n’ai jamais été contrainte de quoi que ce soit et surtout pas dans mes pratiques alimentaires, Ramadan ou non. Sortir de chez soi et arrêter de se pourrir le crâne avec des idioties pareilles ne ferait pas de mal à bon nombre de lecteurs !

        En bonus petite citation de notre cher St-Exupéry – « Celui qui diffère de moi, loin de me léser, m’enrichit »

        • Mort de rire

          Arrête la drogue Natacha, tout le monde sait que plus personne ne se sent en sécurité en Bretagne ou n’importe ou en France du fait des agissements de vos amis africains.

          Va te faire enrichir en Algérie ou au Sénégal et fiche nous la paix.

          • YZ

            Tous ces Africains sont la du fait des agissements de vos compatriotes français et de leur état. Vous allez devoir quitter la Bretagne et rentrer chez vous en France avec tous vos congénères d’Afrique et d’ailleurs. vous n’avez rien à faire chez nous. On ne veut pas de vous ici.

    • Mort de rire

      Information farfelue ? En quoi ? Je suis brestois et dans mon quartier les dealers noirs ont démolis une épicerie car la gérante avait appelé la Police pour qu’elle arrête leurs activités illicites…

      Il semblerait que nous avons affaire ici à un énième petit vieux vivant dans sa bulle et croyant dans es foutaises du Télégramme ou du Ouest France

      • YZ

        Non mais franchement… Croire que la police ferait quelque chose contre des dealers noirs… Quelle conne cette gérante ! La police est le bras armé de la racaille immigrée. Ce sont d’ailleurs les préfectures de police qui effectuent les naturalisations.