Loïk Le Floch-Prigent règle ses comptes

A LA UNE

Tyrannie sanitaire. « Macron, Castex, Véran et toute leur clique, ont brisé mon engagement de pompier volontaire ». Témoignage

Notre rédaction compte un journaliste qui était pompier volontaire jusqu’au début de l’année 2021. Il ne l’est plus. Il...

Rennes : quand une association subventionnée pratique des réunions « non-mixtes »

Tous les rennais connaissent le CRIDEV, anciennement « Centre Rennais d'Information pour le Développement et la Solidarité entre les...

Dinard. A la rencontre de Céline Tacher, bretonne élue au comité central du Rassemblement national (RN)

Céline Tacher a 22 ans. Originaire de Dinard en Bretagne elle habite maintenant Paris pour les études et le...

Vannes, Lanester. Retour en vidéo sur les manifestations contre le Pass sanitaire

Des milliers de personnes ont défilé samedi 17 juillet dans les principales grandes villes bretonnes comme dans toute la...

Covid-19. « La contamination et la mortalité sont, à l’été 2021 et après 3,6 milliards de doses de vaccins injectées, beaucoup plus élevées qu’à...

Ci-dessous le point mensuel de D. Delawarde au sujet de la progression du Covid19 dans le monde. La contamination et...

06/02/2014 – 10H00 Paris (Breizh-info.com) – Le Nouvel Observateur (30 janvier 2014) annonce la sortie des Mémoires de Loïk Le Floch-Prigent sous le titre « le Mouton Noir » (Pygmalion). Ce Breton a été PDG d’Elf de 1983 à 1993. A l’époque, il faisait figure de véritable « ministre du pétrole ». Et qui dit pétrole dit politique et relations rapprochées avec les partis de gouvernement. De ce côté là, LLFP connaissait les ficelles du métier.

Au sortir de la première cohabitation (1986-1988), il comprit que l’avenir pouvait se révéler incertain sur le terrain politique. D’où l’intérêt de subventionner l’équipe Mitterrand et l’équipe Chirac. Pas de jaloux et certitude de jouer gagnant. mais il avait oublié dans ses bonnes œuvres un troisième personnage : Edouard Balladur. Erreur qui lui fut fatale. En effet, une des premières décision de « Ballamou » (ainsi l’appelait le canard enchaîné) en arrivant à Matignon (1993) fut de virer LLFP lequel, bénéficiant de l’appui de Chirac et de Miterrand, obtint un lot de consolation : PDG de la SNCF.

Il ne restait plus à « Ballamou » qu’à placer un des siens (Philippe Jaffré) à la tête d’Elf. Ceci lui aurait permis de contrôler la tirelire du géant pétrolier. Plus un sou pour l’équipe Chirac et tout pour l’équipe Balladur, qui préparait déjà l’élection présidentielle de 1995 et avait donc besoin de fonds.

L’existence de M. Le Floch-Prigent fut ensuite un long chemin de croix  (procès, prison, grosses amendes, …). Son passage chez Elf lui aura coûté cher. En dernier lieu, il sera détenu pendant cinq mois au Togo pour escroquerie. Dans ses mémoires, LLFP y affirme que les « vrais voyoux » de la République sont « les hommes d’affaires qui dominent notre pays en ne servant la plupart du temps que leurs stricts intérêts« .
Et de flinguer sans autre sommation « Vincent Bolloré, Albert Frère, Jean-René Fourtou, Marc Ladreit de la Charrière, Claude Bébéar ou François Pinault ». (Nouvel observateur, 30 janvier 2014).

Incontestablement, Loïk Le Floch-Prigent aggrave son cas en s’en prenant aux puissants de l’oligarchie. Car eux évoluent  toujours dans les allées du pouvoir …

Photo : Wikimedia Commons
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Pourquoi la gestion de la crise COVID est un scandale [ L’Agora]

Au début de la crise COVID, en janvier 2020, les services de l’État ont assuré aux Français qu’ils étaient...

Une directrice d’école de Leeds, au Royaume-Uni « Les blancs font partie des groupes ethniques minoritaires… c’est merveilleux »

« Nos religions sont peut-être différentes, mais les messages de bonté, de rassemblement et de charité sont tous les...

1 COMMENTAIRE

  1. le floch prigent en sait trop , donc la France via abidjan ,a échangé le floch contre le ministre de la défense ivoirien Lida Kouassi qui était en exil politique ,d’ailleurs sans ressources , au Togo suite à tentative d’assassinat en avril 2011 par Kone Zakaria responsable de centaines de meurtres lors de la chasse aux sorcières lancée depuis l ONU pour « sécuriser la politique de ouattara et sarkozy .
    Hier le ministre lida kouassi s’expimant lors de la rentrée du COJEP ,mouvement de Charles Blé Goudé , l’a rappellé et la video you tube est disponible .
    Le Floch prigent en sait trop pour les élections Balladur , c’est un agent de la France à fric ,avec ELF et donc tous les profiteurs de l afrique de l’ouest , il fllait donc le récupérer « légalement » …CC

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Les dessous de l’oligarchie. Les avions renifleurs, salut Giscard !

On parle ce jour d'une affaire qui a fait scandale dans les années 80 A l'époque c'est la crise pétrolière et il faut trouver...

Cordon sanitaire. Et Jacques Chirac inventa « distanciation sociale » et « gestes barrières »…

Depuis de longues semaines et sans doute pour quelque temps encore, tous les responsables politiques et de santé, tous les médias nous serinent aux...

Jacques Chirac, le « grand homme » de Dinard

Le manque d’imagination caractérise souvent nos élus. C’est le cas à Dinard pour le maire Jean-Claude Mahé. On se demandait quelle serait la première commune...

Chirac-Pinault : deux bons copains

François Pinault avait de sérieuses raisons de rendre service à la famille Chirac. À coup sûr, Jacques Chirac a joué un grand rôle dans...