L’Instinct gourmand, bistrot « sans étiquette » mais plein de charme à Nantes

A LA UNE

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

22/02/2014 ‑ 09H00 Nantes (Breizh-info.com) – En lisière du plateau piétonnier Decré, l’endroit est connu des gourmets nantais : l’Instinct gourmand a pris fin 2012 la place de La Saline, réputée pour sa table raffinée aux notes asiatiques davantage que pour son ambiance peu folichonne. Le décor a changé du tout au tout ; dépouillée et claire, la salle est largement ouverte sur la rue.

L’accueil est souriant, amical même, le service efficace et le public à l’avenant : on vient là pour passer un bon moment, pas pour se faire voir. Le menu est resserré – mais c’est la contrepartie de la fraîcheur dans un établissement d’une vingtaine de couverts. On lui reprochera plutôt de ne pas se renouveler assez souvent – mais on n’est pas forcé de déjeuner là tous les jours, non plus.

linstinctgourmand2Sylvain Le Bras, un chef nantais formé chez Bernard Loiseau et Raymond Blanc, cultive la simplicité et l’exactitude, sans rechercher l’originalité à tout prix. Cet hiver, le choix se limite à trois entrées (couteaux avec déclinaison de topinambours, risotto de champignons à l’huile de truffes blanches, foie gras maison), trois plats (filet de bar avec variation de scorsonères, côte de veau avec artichaut, carottes et panais, carré d’agneau aux petits légumes et purée de vitelotte), quatre desserts (blanc-manger aux pommes, canneloni d’ananas, entremet café et amandes amères avec glace au lait d’amande, fondant au chocolat vraiment maison). En trois visites, on a presque tout goûté : tout est impeccablement exécuté.

La carte des vins est robuste. On y trouve linstinctgourmand1de bons classiques – muscadet « Gneiss » du Domaine de l’Écu, cahors du Château du Cèdre… ‑ et un choix de  vins au verre à des prix raisonnables. Les prix, justement : à 30 euros le menu, sans être prohibitif, L’Instinct gourmand ne brade pas ses talents. Cela paraît un peu cher pour une bête raison psychologique : les garnitures sont trop chichement servies, un défaut mineur auquel la maison pourrait aisément remédier.

Le midi en semaine, la formule « La P’tite monnaie » propose un choix entre deux hors d’œuvre (exemple : parfait de foies de volaille aux oignons rouges ou gravlax de saumon), deux plats (bavette aux grenailles ou plie aux tagliatelles sauce l’estragon)  et deux desserts (tarte au citron ou duo chocolat-clémentine), pour une addition qui va de 10 euros (plat seul) à 15 euros (menu complet) : une vraie bonne affaire. Du coup, l’Instinct gourmand refuse du monde.

L’Instinct gourmand, 14 rue Saint-Léonard, 44000 Nantes,  tél. 02 40 47 41 64. Ouvert midi et soir du mardi au samedi.

Crédit photo : Breizh info
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Covid-19. Ces influenceurs qui veulent nous vacciner !

Covid-19. Ces influenceurs qui veulent nous vacciner ! https://www.youtube.com/watch?v=sWsnsLcNJuo Photo d’illustration : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion...

Entretien avec Marc Le Bourhis à propos de l’incendie de la cathédrale de Nantes

Le 18 juillet 2020, la cathédrale de Nantes était en proie à un incendie. Les flammes ont notamment détruit...

Articles liés

Nantes. Café Albert, pour manger vite et bien entre cathédrale et préfecture

Rue du Roi Albert, à deux pas de la cathédrale et cent mètres de la préfecture, le café Roi Albert se démarque par une...

Rue Gresset, à Nantes, IMAGINE perpétue l’esprit badin

La rue Gresset part de la place Graslin. Elle longe les immeubles de rapport qui donnent sur le Cours Cambronne. Cette artère s’inscrit dans...

Si vous aimez la souris d’agneau, une adresse à Nantes

01/11/2014 ‑ 08H00 Nantes (Breizh-info.com) – La Souris d’agneau : c’est écrit dessus, pas de tromperie sur la marchandise. Et la voici en personne, cette...

Pickles : quand un néo-cuisinier anglais choisit Nantes par amour des produits

03/08/2014 ‑ 08H00 Nantes (Breizh-info.com) ‑ Le moins bon, dans ce restaurant récemment ouvert à Nantes, c’est son nom, évocateur de cornichons et autres légumes...