22/06/2014 ‑ 08H00 Nantes (Breizh-info.com ‑ Le Café du Marché fait partie de la légende nantaise. Soixante ans durant, jusqu’en 2006, Pierre Le Nay puis sa fille Nini ont fait de leur établissement du Champ de Mars LE bistrot de la ville, l’endroit où déguster des plats de tradition, exacts et généreux, arrosés d’un anjou gouleyant ou d’un muscadet nerveux. Et l’ambiance, ah ! c’était comme dans un film de Lautner sur un scénario d’Audiard…

Les repreneurs ont cherché à conserver l’esprit du lieu. On ne peut que les en féliciter. Cependant, le quartier a changé. Les restaurants se sont multipliés, les clientèles se sont segmentées, c’en est fini du brassage jovial d’autrefois. À la grande époque, la base de la clientèle était formée de marchands des halles et d’artisans et petits patrons de la « république des ponts », avec en serre-file des contingents de médecins et de magistrats. Avec les employés de banque du CIC et les fonctionnaires de Nantes Métropole, la truculence a fait place à une convivialité plus retenue.

cafedumarchetetedeveau2La table reste néanmoins recommandable dans le genre bistrot, même si l’on ne vous dépose plus sur la table l’énorme terrine de pâté et le bocal de cornichons. L’arrière-salle est claire, simple et accueillante, le service efficace et enjoué, les plats classiques et de bon aloi. Le jeudi et le vendredi, la maison sert son morceau de bravoure : la tête de veau. Sauf en été, et ça se comprend, car il y a de la calorie à dissiper : il vous faudra patienter jusqu’en octobre. Le plat exécuté dans les règles de l’art est servi d’abondance, accompagné de sa sauce gribiche.

Hélas cette exécution culinaire sans reproche se double d’une démarche commerciale exécrable : la tête de veau figure dans le menu avec un supplément de… 6,50 euros ! Une arnaque ? Pas du tout : économiquement, l’affaire reste intéressante (comptez 25 euros le repas complet avec un verre de vin). Mais psychologiquement, le contraste entre plat généreux et addition chipotée est désastreux. Il vaut mieux se blinder avant de franchir la porte.

Café du Marché, 2 rue de Mayence – 44000 Nantes. Tél. 02 40 47 63 50

Crédit photo : Breizh info
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.