28/02/2014 – 08H00  Swansea, Pays de Galles (Breizh-info.com) – Une forêt engloutie est réapparue au Pays de Galles à la suite des tempêtes de cet hiver. Au beau milieu de la baie de Cardigan (Bae Ceredigion en gallois), sur la longue plage du petit village de Borth, pointent pins, chênes, aulnes et bouleaux recouverts de sable et de vase par la montée des eaux à l’âge de bronze, voici environ 4.500 ans.

La présence de cette forêt préhistorique était connue de longue date. Déjà, en 2010 notamment, de précédentes tempêtes en avaient donné un aperçu. Mais jamais dans l’histoire elle n’avait été visible avec une telle ampleur. Selon la légende – mais n’est-ce qu’une légende ? – elle appartenait à la ville de Cantre’r Gwaelod, du royaume de Meirionnydd, qui s’étendait jadis dans la mer d’Irlande. Elle avait été engloutie par la faute de la jeune Mererid, gardienne des eaux, qui pleurait la mort de son amant à la guerre.

Verra-t-on resurgir Ys au large de Douarnenez ? Et Montoise, disparue sous les sables de Saint-Brévin, au Sud de l’estuaire de la Loire ? Ce jour-là, gare : « Quand Montoise renaîtra, Nantes périra », dit un dicton local…

Crédit photo :  [cc] Stuart Herbert via Flickr
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

 

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.