Nantes. Julien Durand ignorait le mot « stigmatisation »

NantesNDDL10

05/03/2014 – 08H00 Nantes (Breizh-info.com) –C’est qu’on ne rigole pas au PS lorsque quelqu’un ose critiquer les faits et gestes de sa clientèle électorale. Julien Durand, porte-parle de l’ACIPA, vient d’en faire l’expérience.
Dans son journal national, il indique que, « lors de la manif, des gens des cités de la banlieue nantaise se sont greffés au mouvement quand les violences ont éclaté ».
Effectivement, à Notre-Dame-des-landes, ce sont des propos qu’il est possible de tenir. Mais pas à Nantes, pas chez M. Ayrault, pas en terre socialiste.

Riposte immédiate de la fédération de Loire-Atlantique du Parti Socialiste et du mouvement de la jeunesse socialiste : « Ce genre d’affirmation est plus qu’insultant vis à vis de la population nantaise. Que l’ACIPA cherche à se dédouaner de sa responsabilité est déjà inquiétant, mais avoir recours à la stigmatisation des Nantais est intolérable . » (Presse Océan, 26 février 2014)

A  l’avenir, Julien Durand est prié de se souvenir qu’il a le droit de mettre en cause les paysans, les employés, les ouvriers, et d’une manière générale tous les travailleurs. Tous des « beaufs » capables de voter pour le Front National.
Mais interdiction de toucher aux chouchous du PS, les immigrés des « cités de la banlieue nantaise » ; ils votent pour Ayrault et son équipe. De ce fait, leur « stigmatisation » est « intolérable ».

Crédit photo : breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

3 réponses

  1. Les socialistes ont perdu une occasion de se taire. Partisans du projet de NDDL, ils n’ont pas manifesté le 22 février. Comment, alors, pourraient-ils dire qui a participé aux violences ou pas ? Julien Durand, lui, y était. Tous ceux qui ont assisté en direct aux incidents en fin d’après-midi ont pu constater que des « jeunes » y ont participé.

    1. Vous, ainsi que vos nombreux copains y étaient à cette manif . Pourquoi n’avez vous rien fait pour empêcher cette horde de barbares (quelques dizaines suivant le dire de vos copains de l’ACIPA) saccager les environs de la Place du Commerce. En regardant les photos de la manif , on a l’impression que ces sauvages trouvent refuge parmi les manifestants (eux même très « sages »)

      Un nantais désolé de voir sa ville défigurée !!!!

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !