Nantes. L’affaire de la « jupe pour tous » dans les lycées fait des vagues

A LA UNE

15/05/2014 – 07H00 Nantes (Breizh-info.com) – L’affaire de la journée de la « jupe pour tous » organisée dans les lycées nantais vendredi, dont Breizh-info a été l’un des tous premiers à parler,  n’en finit pas de faire des vagues.

C’est la députée de l’Orne, Véronique Louwagie (UMP), qui a ouvert le feu hier après midi lors de la séance des questions au gouvernement, en interpellant le ministre de l’Education Benoît Hamon. Faisant le rapprochement entre cette affaire et celle sur le livre « Tous à poil », l’élue normande a dénoncé « les dérives idéologiques de la théorie du genre » en milieu scolaire.

Benoît Hamon a répondu qu’on était en présence d’une initiative « potache » utilisant « l’humour dans la lutte contre le sexisme » et que cette initiative avait « été prise par le Conseil académique de la vie lycéenne » et non par l’académie de Nantes. Ce qui est parfaitement exact, comme l’avait d’ailleurs rapporté Breizh-Info. Mais le ministre oublie de dire que c’était avec la bénédiction de son ministère dont le  logo  figure sur l’affiche.

Le rectorat de Nantes s’est de son côté empressé  de mettre la jupe au placard en déclarant  qu’ « il ne demande pas aux garçons de venir en jupe », qu’il s’agit juste d’une action de lutte contre le sexisme « consistant principalement en un temps d’échange sur les discriminations sexistes et les moyens éventuels d’y remédier dans la vie du lycée ». Trois fois rien donc.

Très habilement, l’opération de déminage du ministère de l’Education, relayée complaisamment par la presse subventionnée, a donc consisté à dire que ce sont des groupes « radicaux » (donc pas crédibles, extrémistes etc.) qui ont sciemment tronqué et déformé l’information, transformant une « simple possibilité » – pour les garçons de porter la jupe et de se mettre du rouge à lèvre – en une « obligation ». Conclusion : l’information diffusée était donc fausse. CQFD. Oubliant un peu vite que l’invitation existe bel et bien et que personne n’a jamais prétendu qu’il s’agissait d’une « obligation ». L’invitation en question a semble-t-il été jugée par elle-même suffisamment choquante.

« La ficelle est un peu grosse » assure un père d’élève  qui ira manifester à 13 heures ce jeudi devant le lycée Clemenceau. Dans un communiqué, La LMPTce mouvement annonce qu’il maintient sa détermination et demande le retrait de la journée de la jupe prévue vendredi 16 mai.  Ludovine de La Rochère, présidente de la Manif Pour Tous et Albéric Dumont, coordinateur du collectif ont annoncé leur présence.

Crédit photo  :  DR
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Pass Sanitaire : l’overdose !

A la Une ce soir, la prolongation du pass-sanitaire discutée à l’Assemblée Nationale. Mardi soir, les opposants à la...

Immigration. 67% des Français inquiets d’un « grand remplacement » de population

Un sondage qui pourrait faire l'effet d'une bombe. 67% des Français se disent en effet inquiets d'un « grand...

5 Commentaires

  1. Avec cette histoire qui s’ajoute à tant d’autres , on ne peut nier que notre société devient complètement détraquée sur le plan moral . On se demande où sont passés les adultes équilibrés et raisonnables . On dirait que nous sommes dirigés par des adolescents immatures , obsédés par le sexe , on les retrouve dans toutes les sphères du pouvoir , de l’enseignement et des medias .

    La manif pour tous est une saine et nécessaire réaction contre la progression affligeante des idéologies libertaires perverses qui prétend modeler les citoyens selon leurs fantasmes et leurs pulsions hédonistes . C’est un mouvement de fond qui l’emportera certainement sur l’imbécilité et la bassesse de l’esprit soixantuitard .

    • quand on y réfléchit tout çà nous vient les USA comme les sectes, les macdo infames (pour les gastrrnomes que sont les français devrait être interdits) qu’allons nous encore en caisser avec le nouveau pacte avec les USA DEGAULLE NOUS MANQUE Car lui leur avait signifié que nous ne voulions pas de leurs marchandise à l’époque il était quesytion de leurs poulets et ce n’est pas l’information nationale qui me l’a appris c’était bien un concle américain qui nous l’avait raconté donc nous pouvons le croire il avait une grande admiration pour ce CHEF qui nous gouvernait à l’époque …….

  2. Admettons que nos jeunes aiment à faire les marioles, se faire remarquer et s’opposer à la Société avec ce genre d’initiative qui s’inscrit (hélas) dans l’air du temps.

    Mais,
    -pourquoi organiser cette « pantalonnade » récréative pendant une journée d’école et non un samedi ou un jour de vacances ?

    -pourquoi le Rectorat a t il donné son aval en apposant le logo officiel de la République sur les affiches ?

    -ne risque t on pas une journée de protestation de la part de certains parents avec refus de mettre les enfants à l’ecole ?

    -l’Education Nationale Française trouve t elle que le niveau de l’Ecole est trop élevé ?

    -le budget de l’E.N n’est il pas trop sur estimé s’il sert à financer des actions et des affiches de ce type ?

    -le gouvernement n’aurait t il pas du attendre l’après-élections européennes pour impulser cet événement, risquant encore de perdre de nombreuses voix ?

    -n’est ce pas prendre le risque que la communauté des musulmans réagisse violemment contre ce nouveau délire du genre (il en faut peu pour mettre le feu au poudre dans les cités ) ?

  3. Si c’est une farce: très drôle à condition que ça ne dure pas longtemps mais si on appelle cela de la politique, ça devient affligeant et dire que le ministre participe: là nous avons atteint la stupidité.
    Ce n’est pas une question de morale ou de scandale, les jeunes sont ravis de faire hurler le bourgeois……. Il y a de quoi !
    Allez braves gens à l’église, au temple, à la mosquée ou à la synagogue ou au bistrot, vous ferez toujours rire quelqu’un et j’en suis ravi, mais foutez la paix aux citoyens « anormaux »………….

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés