Vote FN en Bretagne : des apparences trompeuses ?

front_national

03/06/2014 – 06H00 Bretagne (Breizh-info.com) – « Fn à 25% : le choc » titre Ouest-France à la une le lundi 26 mai 2014.
Effectivement, l’électorat frontiste s’est mieux mobilisé que celui de droite et, surtout, que celui de gauche. L’effondrement de cette famille politique s’explique essentiellement par le refus d’une fraction importante de son électorat (FDG, PS, EELV) de se rendre aux urnes.

Mais, en réalité, « le triomphe du Front National » – titre du Monde du 27 mai 2014 – doit être relativisé dès lors que l’on examine les chiffres de près. Ainsi on peut comparer les résultats obtenus par Marine Le Pen au premier tour de la dernière élection présidentieller (22 avril 2012) avec ceux des récentes élections européennes. Même s’il ne s’agit pas de la même compétition,  cela permet de voir l’évolution du vote frontiste et la fidélisation des  électeurs.
En 2012, Marine Le Pen obtient en Bretagne historique 356 346 voix. En 2014, la liste FN obtient 248 305 voix. Soit un recul de 108 041 suffrages. Ce recul se décompose ainsi : 15 380 dans les Côtes d’Armor, 21 551 dans le Finistère, 23 414 en Ille et Vilaine, 26 043 en Loire-Atlantique et 21 653 dans le Morbihan.

En nombre de voix, il n’y a donc ni percée, ni progression, ni marche triomphale. Mais simplement la conjonction d’une abstention importante – 54,31% en Bretagne historique – avec une mobilisation de l’électorat frontiste supérieure à celle de la gauche et de la droite.

Autant dire qu’il serait osé de se lancer dans des projections pour les prochaines élections régionales – prévues pour l’instant en mars 2015. Pour au moins trois raisons : d’abord, le taux de participation devrait être supérieur, ensuite, la réforme territoriale actuellement en chantier pourrait bien s’accompagner d’une modification du mode de scrutin – passer de la proportionnelle au scrutin majoritaire permettrait peut-être de laminer le FN – et enfin, après la déculottée du 25 mai, les partis à vocation gouvernementale seront tentés de procéder à un regroupement au moyen d’un accord électoral (une seule liste de gauche ou bien un seul candidat de gauche dès le premier tour).
Dans ces conditions, « le premier parti de France » pourrait se retrouver en troisième position …

Photo : DR
Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

7 réponses

  1. Contrairement à ce que laisse entendre l’auteur de cet article, Le F N est bien aujourd’hui le premier parti de France. pour preuve, le sondage réalisé le lundi suivant l’élection
    La question qui était posée était la suivante : »Si vous aviez été contraint(e) par la loi de voter, pour qui auriez-vous voté ». Réponse : 25% pour le FN !

    1. Un sondage est une preuve, maintenant ? La totalité des citoyens en âge de voter ont donc été questionnés ? Bon, c’était bien marrant, mais un peu de sérieux ça ne serait pas du luxe…

  2. que vous le vouliez ou pas le FN sera de plus en plus présent  » grâce  » aux conneries des autres partis

  3. oui tout à fait le FRONT NATIONAL est le premier parti de FRANCE n’en déplaise à quelques uns et pourquoi ? d’abord MARINE LEPEN s’inquiète de la montée de l’islam par la faute des collabos de gauche, quel avantage ont-il à brader notre FRANCE , ensuite tant le gouvernement précédent que celui-ci ont démontré aux français qu’ils étaient incapables de gouverner notre pays, l’allemagne réussit, l’espagne est sur le bon chemin et l(italie aussi pourquoi pas nous ? vous l’avez vu avec votre écotaxe…l’euro nous pompe allègrement notre pouvoir d’achat. Le FRONT NATIONAL n est plus un parti de la colère mais celui de l’adhésion à un programme économique français. le gouvernement se laisse berner par les usa qui veut la mort de la fRANCE avec son traité, nous sommes aussi retournés dans l’otant dont DEGAULLE s’était sorti et il savait pourquoi : on ne voit que l’armée française au mali au soudan ce fut aussi le cas pour la lybie et merde Et les autres que sont-ils devenus ? on s’apprète aussi à faire défiler une armée algérienne (de fellaghas) pour notre 14 juillet l’anniversaire de notre révolution de 1789 quel lien avec l’algérie ils étaient où les arabes à cette époque ? dans leurs gourbis ALORS VIVE MARINE LEPEN NOTRE DRAPEAU BLEU BLANC ROUGE ET NOTRE REPUBLIQUE FRANCAISE!!!!!!!!

  4. Cette vantardise anti-FN est un non sens…, qu’ont fait l’UMPS pour la Bretagne? Rien! Et baisser sa culotte devant le PS ne rapportera rien, pas plus qu’avec l’UMP. Et en l’occurence, les bretons n’ont pas fait montre d’intelligence. Par contre ce discours de faible…! Justifierait la « région » Bretagne-Pays de Loire-Poitou Charente…! (région Grand-Ouest, qui a votée à l’unisson en majorité pour l’UMPS… [partis qui n’ont jamais rien fait pour la Bretagne], tous comme les veaux de Paris!)…, à vomir!

  5. Dans un article publié par Breizh-Info le 3 Juin concernant le résultat de l’élection des députés européens, l’auteur écrit que c’est la plus forte mobilisation de son électorat qui a permis au FN d’être en tête. Cette affirmation ne s’appuie pas sur des données concernant la répartition des préférences électorales des abstentionnistes lesquelles auraient permis de mettre en évidence une éventuelle sur-mobilisation de l’électorat frontiste.
    Un sondage a été réalisé par l’IFOP pour Valeurs Actuelles et publié par ce magazine le 23 mai ; la question, qui était posée aux personnes ayant l’intention de ne pas voter, était la suivante : ‘’Si le vote était obligatoire, pour qui voteriez-vous le 26 mai ?’’. Le résultat de ce sondage a été le suivant :
    Front National : 24%, UMP : 22%, Parti Socialiste : 14%, EELV : 11%, UDI-MODEM : 10%, Front de Gauche : 7,5% ! Ces chiffres sont très proches de ceux qui ont été indiqués par tous les autres sondages et très proches également des chiffres sortis des urnes. Il apparaît clairement que le Front National est en tête chez tous les Français, abstentionnistes ou non, ce qui réduit à néant toutes les spéculations concernant la pertinence de ce scrutin. Il s’agit bien d’un séisme à la faveur duquel le prétendu plafond de verre, imaginé par un personnel médiatique qui a fortement tendance à prendre ses désirs pour des réalités, est apparu pour ce qu’il était : une pure fantasmagorie.
    Dans la mesure où il est permis de penser que le résultat de ce sondage s’applique également à notre région, il est très probable que le Front National fera un très bon score aux prochaines élections régionales qui devraient avoir lieu en novembre 2015. Rappelons que le FN a obtenu, le 26 mai dernier, 17,09% des voix (2ème place) en Bretagne et 16,43 % (3ème place) en Loire-Atlantique ; il avait obtenu, lors de l’élection présidentielle de 2012, 13,24% en Bretagne et 12,18% en Loire-Atlantique ; son électorat a donc augmenté de 30% en deux ans dans notre région contre près de 40% dans la France entière.

  6. il ne faut pas tout mélanger entre les élections européennes et (ou) présidentiel/municipal , en 2009 au européenne il y avait eu plus d’abstention et pourtant le FN n’était pas placer aussi haut , entre l’UMP (sarko) qui trahi , le peuple , (eco taxe , traite de Schengen + 30 milliard d’Impôt ) et le PS (holande) qui continue sur la méme lancer avec 30 milliard d’Impôt supplémentairement , des promesses bidon , de toute façon leurs promesses ne valent plus rien , si Bruxelles dit ils doivent faire , y as qu’a voir leur nouvelle decouverte sur la PAC , suffit de prendre une balance pour comprendre le truc , il font rentrer des pays pauvres dans l’UE , et faut faire remonter c pays , impossible , mettre sur une balance un tas de plumes et un tas de caillou , pour équilibrer faut prendre des cailloux , chouette les plume monte mais a force le coter caillou ben il descend , c’est se que nous fait vivre Bruxelle avec leurs conneries !!

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !