Nantes en Bretagne, le 28 juin : rassemblement pour un référendum

A LA UNE

13/06/2014  07H00 Nantes (Breizh-info.com) – Le samedi 28 juin pourrait bien être décisif concernant l’avenir de la Bretagne et de sa réunification : le collectif 44=BZH ainsi que Bretagne Réunie mais aussi de nombreuses associations culturelles, politiques et économiques bretonnes appellent en effet à se rassembler devant la préfecture (6 quai Ceneray) à Nantes afin de réclamer un référendum sur la réunification bretonne et l’arrêt du processus de réforme territoriale qui renverrait Bretagne et Pays de Loire dos à dos.

Dans un communiqué publié sur son site Internet, le collectif stipule que « ce rassemblement organisé par le collectif 44=BREIZH a pour but de demander une consultation populaire en Loire-Atlantique qui, dans le cadre de la réforme territoriale, poserait la question de l’intégration du département de la Loire-Atlantique au sein de la Région Bretagne, en lien avec le projet d’une Assemblée regroupant région et départements.Le collectif 44=BREIZH demande un référendum qui soit d’abord posé sur le département de Loire-Atlantique. En effet, ce département a fait plusieurs fois des vœux sur la réunification, sa population se montre intéressée par la réunification dans les sondages et manifeste depuis 40 ans dans ce sens au cours de mobilisations populaires.  »
Une volonté affichée de d’abord consulter les habitants de Loire-Atlantique, avant les autres Bretons donc. Le collectif annonce également une action médiatique et symbolique à l’occasion du rassemblement du 28 juin.

A l’heure actuelle, la pétition lancée par breizh-info.com en faveur d’un référendum sur la réunification de la Bretagne a recueilli presque 3500 signatures en quelques jours. La multiplication des pétitions (44=BZH vient également d’en lancer une) risque néanmoins de brouiller quelque peu le message.

Le samedi 28 juin sera donc celui des colères régionales, puisqu’en Alsace, à Strasbourg, une manifestation contre le projet de fusion régionale Alsace-Lorraine sera également organisée.

La réforme territoriale de la France, décidée sans consultation populaire alors que les Français sont particulièrement attachés à leurs identités régionales, pourrait être une nouvelle épine dans le pied d’un gouvernement qui semble ne plus savoir où donner de la tête.
Les divisions et fractures au sein de « la droite la plus bête du monde » (Valeurs Actuelles de cette semaine), de l’UMP au Front National laissent néanmoins un peu de répit au gouvernement, répit qui pourrait rapidement s’avérer de courte durée vu l’ampleur du désaveu populaire …

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Pass Sanitaire : l’overdose !

A la Une ce soir, la prolongation du pass-sanitaire discutée à l’Assemblée Nationale. Mardi soir, les opposants à la...

Immigration. 67% des Français inquiets d’un « grand remplacement » de population

Un sondage qui pourrait faire l'effet d'une bombe. 67% des Français se disent en effet inquiets d'un « grand...

2 Commentaires

  1. Nous sommes en démocratie représentative, la chose est entendue, mais quand la légalité perd sa légitimité, elle crée une violence. Dès lors, le principe de légitime défense devient juste, et ce que la raison n’a pas su proposer, la force devra l’imposer.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés