Marc le Fur et l’UMP Bretagne interpellent les députés PS

A LA UNE

17/07/2014 – 07H00 Loudéac (Breizh-info.com) –Dans un communiqué reçu mercredi matin, plusieurs députés Bretons appartenant à l’UMP, emmenés par Marc le Fur, s’interrogent sur l’immobilisme du Parti socialiste et de ses députés bretons sur la réforme territoriale et plus particulièrement sur la situation de la Bretagne.
« Depuis quelques jours, les frontières des futures grandes régions bougent au gré de la mauvaise humeur des grands élus socialistes. Ainsi le Limousin a finalement rejoint l’Aquitaine lors du passage de la réforme territoriale du Sénat à l’Assemblée nationale. Au sortir de la réunion hebdomadaire des députés socialistes, on apprend que le Poitou-Charentes rejoint lui aussi l’Aquitaine. Il aura suffi que le Président du Conseil général de Charente fasse un sitting devant la Préfecture d’Angoulême. » déclarent les Députés Marc Le Fur, Isabelle Le Callennec, Philippe Le Ray et Gilles Lurton.
« Mais que font donc les 31 députés bretons socialistes ? Ils représentent 10 % de la majorité à l’Assemblée nationale. Comment peuvent-ils se taire à ce point quand le train de l’histoire passe ? Il est vrai que figurent parmi eux M. AYRAULT dont l’intérêt semble avant tout d’être candidat à la Présidence d’une Région Loire-Bretagne. On y trouve également Mme APPERE, Maire de Rennes hostile à la réunification. En ne contestant pas ce découpage, les 32 députés bretons de la majorité ruinent les espérances bretonnes. » poursuivent-ils.
« Or, depuis des mois, les Bretons manifestent par dizaines de milliers à Nantes, les artistes bretons se mobilisent, les chefs d’entreprises réaffirment leur souhait de voir Nantes en Bretagne et rien ne se réalise. » s’inquiètent les députés UMP bretons
 « Cette réforme des territoires met en lumière la peur panique du microcosme parisien face aux régions qu’il ne fréquente plus depuis des décennies. Comment expliquer autrement le fait que les régions les plus lésées dans ce redécoupage sont la Bretagne et l’Alsace, régions périphériques dont les personnalités sont fortes ? » s’interrogent les députés bretons. « Faites-vous entendre, mes chers collègues ! L’occasion est historique de constituer une région Bretagne riche de son identité heureuse. » ajoute Marc Le Fur.
La rentrée de septembre, qui verra une nouvelle grande mobilisation en faveur de la réunification bretonne, ainsi que le départ de  la campagne pour les élections régionales de 2015, risque d’être agitée.
Photo : breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.
.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Afrika-ar-Su : N’eo ket mui paeet implijidi an ANC abaoe 3 miz

N'eo ket an ANC evit meriñ ekonomiezh Afrika-ar-Su (anez komz eus ar peurrest evel just) met n'eo ket evit...

Immigration et racket du contribuable. Un milliard d’euros pour l’aide médicale d’État (AME) aux migrants dans le budget 2022

Un milliard d'euros. 14 euros par Français, pris dans vos poches. Selon le projet de loi de finances annoncé...

5 Commentaires

  1. Cet homme a raison, on conserve les régions dont on nous dit qu’elle n’ont pas d’identité, depuis 30 ans et on lèse les régions à forte personnalité, l’Alsace, la Bretagne et l’oubliée, celle dont personne ne parle, l’AUVERGNE !!!
    Vraiment n’importe quoi sans compter le mépris de la démocratie la plus élémentaire du pouvoir pseudo-républicain !!!
    Ce n’est pas aux élus de décider, c’est au peuple .Pas besoin de referendum,toujours compliqué ,il suffit de s’appuyer sur les travaux géographiques nombreux, la réalité historique et les vœux…; du peuple !!!
    dans une démocratie , c’est bien le moins !!!

  2. Un grand merci a vous Mr Le FUR de représenter les souhaits d une grande partie des Bretons et Bretonnes.
    Je vis depuis 10 années a Paris, mais dès que je peux je rentre chez moi en Bretagne dans les Cotes d Armor (plessala) et je peux vous dire que la grande majorité des bretons de Paris vous soutiennent a 100 pour 100 Mr Le FUR.
    Tout ce qui ne pense qu a leur petite carrière avec de penser a l unité d un peuple le ressentirons au prochain vote.
    Il n y a rien d extrémiste a vouloir défendre une région, mais on sent bien que tout ait fait pour nous faire passer pour des individualistes.
    En tout cas, vous pouvez comptez sur nous Mr Fur.
    Bravo a vous et aux autres de vous battre pour notre belle Bretagne .

  3. oui ,mr le fur je vous soutient dans ce que l’on peut appeler la réforme logique ,de la bretagne enfin réunifiée ce que font les socialistes est un scandale ,ils sont contre le peuple je ne l’oublierai jamais !

  4. Marc Le Fur a la Bretagne au coeur et dans les tripes, et c’est un homme de valeurs… des qualités rares dans la classe politique bretonne !

  5. Si les deputes socialistes Bretons ne font surtout pas de vagues c’est qu’il y a eu un deal entre Hollande et Ayrault du genre pas de NDDL et tu seras president des Pays de Loire, qui n’ont aucune reelle existence historique contrairement a la Bretagne!

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés