Marque Bonnets rouges. Thierry Merret débouté en référé à Rennes

A LA UNE

Morbihan : 7 fusillades en une semaine

Il semble que la mode des fusillades, qui semble s'être quelque peu calmée à Nantes - en moyenne "seulement"...

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

06/10/2014 – 08H00 Rennes (Breizh-info.com) – Première décision dans l’affaire opposant Thierry Merret, le leader de la FDSEA du Finistère et ancien porte-parole – brillant désormais par une absence très critiquée au sein de la base – des Bonnets rouges à Richard Roudier, porte-parole du Réseau identités. Ce dernier avait en effet déposé à l’INPI la marque « Bonnets rouges » afin selon lui « de permettre à chaque opposant à ce gouvernement de pouvoir s’en revendiquer et pas uniquement à une petite corporation représentée par M. Merret, qui abandonne désormais qui plus est ces mêmes Bonnets rouges dont il se revendique sur le terrain judiciaire ».

Le dépôt de marque et l’ouverture d’un site Internet du même nom avaient déplu à M. Merret  qui avait, le 9 janvier dernier,  fait assigner l’association Réseau identités en référé devant le juge du TGI de Brest. Le 31 mars, ce dernier avait renvoyé l’affaire devant le TGI de Rennes après s’être déclaré incompétent.

Citant le quotidien Libération (sic) et arguant notamment que « les Bonnets rouges » résultent d’un « assemblage hétéroclite de paysans, chefs d’entreprise, politiques, syndicalistes », et que l’expression fût, non pas inventée par Thierry Merret, mais anciennement déjà utilisée sous le règne de Louis XIV pour désigner une révolte bretonne, le TGI de Rennes a débouté Thierry Merret de l’ensemble de ses demandes.

Il est en outre condamné à verser 1000€ au Réseau identités au titre des frais irrépétibles.

La prochaine étape aura lieu fin octobre, toujours à Rennes, avec le jugement de l’affaire, cette fois-ci sur le fond, puisque le 12 septembre, il ne s’agissait que de la requête en référé pour faire suspendre le site Internet et la publication « Bonnets rouges » – publication dont se dissocie le Réseau identités – en attente du procès.

Absent des dernières audiences durant lesquels des Bonnets rouges ont été jugés (et emprisonnés), en froid avec Christian Troadec et semble-t-il pas en odeur de sainteté auprès de la base des militants bretons, M.  Merret risque d’avoir du mal à se revendiquer détenteur de l’appellation Bonnets rouges devant le tribunal.

Ci-dessous l’intégralité du jugement

ordonnance 12 septembre 2014-03102014102606.pdf by breizhinfo

Photo : DR
[cc]
Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine. 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Florian Philippot réagit à la manif anti-Pass Sanitaire sur BFMTV

Florian Philippot réagit à la manif anti-Pass Sanitaire sur BFMTV https://www.youtube.com/watch?v=NXtvjpY8aOg Photo d’illustration : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et...

Rennes. Wilhem Houssin, un père de famille tabassé à mort par une « une bande de jeunes »

Wilhem Houssin était un père de famille de 49 ans. Il a été tué lors d'une agression gratuite par une...

Articles liés

Bientôt le retour des Bonnets rouges ?

Que ce soit dans le nord de la Bretagne (Trégor et Léon) ou bien dans la Basse-Loire (Nantes et Saint-Nazaire), les difficultés sociales s’accumulent...

PSA, Valeo, les deux entreprises en tête du dépôt des brevets à l’INPI en 2019

L’édition 2019 du palmarès des déposants de brevets auprès de l’INPI s’enrichit cette année encore : au classement général, aux classements « grandes entreprises », « ETI » et...

Quel avenir pour les Identitaires ? Entretien avec Richard Roudier

Depuis bientôt 10 ans à la tête de la Ligue du Midi, Richard Roudier est un défenseur acharné de la liberté d'expression et de...

Open Data. L’institut national de la propriété industrielle (INPI) lance le 1er moteur gratuit de recherche des entreprises

L'institut national de la propriété industrielle (INPI) lance le 1er moteur gratuit de recherche des entreprises . Les données sont désormais consultables entreprise par entreprise,...