Bretagne. Marylise Lebranchu « pas partisane de la réunification »

A LA UNE

06/10/2014 – 08H00 Redon (Breizh-info.com) – Le 2 octobre, Marylise Lebranchu, ministre de la Décentralisation et de la Fonction publique était à Redon pour s’entretenir, lors d’un dîner privé, avec une vingtaine de chefs d’entreprise et d’élus. Au programme : la réforme territoriale. Bretagne Réunie ayant organisé pour l’occasion un « comité d’accueil », Madame Lebranchu a accepté de recevoir une délégation de cette association qui milite pour la réunification bretonne.

Selon le communiqué de Bretagne Réunie, la rencontre a été « franche et cordiale mais n’a pas fait évoluer la position de la ministre (…) pas partisane de la réunification » à laquelle elle préfère la fusion entre la Bretagne administrative et les Pays de Loire. Au cours de l’entretien l’association a dénoncé l’importante agit-prop’ « ligérienne » – à grands renforts d’argent public – à laquelle se livre la région des Pays de Loire pour tenter d’imposer son « identité » aux habitants de Loire-Atlantique. Situation que le ministre a préféré ne pas commenter.

L’association a aussi abordé le sujet du droit d’option, qui permettrait à un département de changer de région. Le ministre veut conserver les conditions actuelles, notamment la nécessité d’accord de la part du conseil régional des Pays de Loire, notoirement peu enclin à lâcher la poule aux œufs d’or que représente la Loire-Atlantique (1/2 du PIB régional).

Sans surprise l’association dénonce la « surdité » et la « situation de blocage du gouvernement » qui ne semble toujours pas comprendre, au lendemain d’une manifestation pro-réunification qui a rassemblé entre 25.000 et 40.000 personnes à Nantes, que les Bretons sont déterminés à recouvrer leur unité historique.

Crédit photo : Philippe Grangeaud / Solfé Communications/Wikimedia (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

 

 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Tests de dépistage du Covid-19 : ils ne vont être payants que pour les non vaccinés

À partir du 15 octobre prochain, les tests de dépistage du Covid-19 vont devenir payants en France, mais uniquement...

Présidentielle 2022. Eric Zemmour au coude à coude avec Marine Le Pen et Xavier Bertrand ?

L'animateur de CNews Pascal Praud, ami d'Eric Zemmour, a indiqué mardi 28 septembre 2021, dans son émission L'heure des Pros,...

6 Commentaires

  1. Est ce que vous vous etes posez la question de ce que veulent vraiment les habitants des pays de la Loire ?
    Au vu de de vos articles je ne le crois pas
    Moi j habite en sarthe petits fils de breton et pour la majorité des sarthois il n est pas question d aller avec le centre
    Notre culture a toujours été tourné vers la Bretagne ici il y a des des groupes de chants bretons on peux apprendre le breton il y a des soirées bretones alors quand je lit une dilution de la culture bretone se serait plutôt le contraire notre culture qui se dilurait dans la culture bretone
    Quand a loire Atlantique j ai de la famille la bas avec des amis qui ne sont pas pour la reunification mais plutôt pour la fusion des régions bretagne pays de la Loire

  2. Il semblerait que cette Ministre, fait exceptionnel, respecte les consignes du Gouvernement mais par ailleurs une soi disante Bretonne qui oublie a ce point l’histoire de la Bretagne cela ressemble a une lobotomie!

  3. Elle ne sait faire que ça la Le Branchu : obéir aux ordres. Si demain on lui dit de dire que le droit d’option sera allégé et réellement ouvert elle sera pour. Il y a quelques temps elle était pour la réunification, maintenant elle est contre. Après demain elle sera peut-être pour. Cela dépend du vent!!!

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés