À Notre-Dame-des-Landes, Vinci avait prévu un aéroport riquiqui

A LA UNE

08/10/2014 ‑ 14H00 Nantes (Breizh-info.com) – « Riquiqui », tel aurait été l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, révèle Le Canard enchaîné de ce matin. Christophe Nobili a pu consulter la demande de permis de construire déposée par Vinci en avril 2013 et toujours pas rendue publique.

Et là, ô surprise : « la quasi-totalité des salles, des espaces et des équipements de l’aérogare prévus à Notre-Dame » sont au-dessous de ce qui existe déjà à Nantes-Atlantique. Ainsi, le hall d’accueil s’étendrait sur 2.670 m² contre… 4.200 m² pour l’aéroport actuel ! Les comptoirs d’enregistrement, les postes de contrôle, les passerelles, les parkings pour avions serait aussi moins nombreux qu’aujourd’hui. Seules la salle de livraison des bagages et… la galerie commerciale seraient plus vastes !

Copie d'écran du site de l'association "Des Ailes pour l'Ouest" au 8 octobre 2014
Copie d’écran du site de l’association « Des Ailes pour l’Ouest » au 8 octobre 2014

Les partisans d’un nouvel aéroport à Notre-Dame-des-Landes ont toujours proclamé que les installations existantes étaient trop petites et ne pouvaient être agrandies. Encore aujourd’hui, la « saturation » de l’aéroport reste l’un des principaux arguments de l’association Des ailes pour l’Ouest, favorable au projet. D’un coup, Vinci réduit à néant ces arguments. Gestionnaire de l’équipement, il l’organise au plus juste pour améliorer sa rentabilité.

Un aéroport plus petit est possible parce que l’augmentation de l’activité, aujourd’hui, est uniquement due au trafic low-cost. Celui-ci exige moins de place : les passagers évitent les bagages en soute et s’enregistrent eux-mêmes. De ce fait, ils passent moins de temps dans l’aéroport et réduisent son occupation. Quant aux avions, la rapidité des rotations réduit l’occupation des parkings.

Ce qui signifie aussi que l’aéroport de Nantes Atlantique, loin d’être saturé, dispose de marges importantes. Sa « saturation » certains jours n’est pas due à sa taille mais aux moyens humains : personnel d’accueil, bagagistes, agents de sécurité, etc. La création d’un nouvel aéroport, à elle seule, n’y changerait rien.

Crédit photo  : [cc] Pymouss44 via it.wikipedia
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.
.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Tests de dépistage du Covid-19 : ils ne vont être payants que pour les non vaccinés

À partir du 15 octobre prochain, les tests de dépistage du Covid-19 vont devenir payants en France, mais uniquement...

Présidentielle 2022. Eric Zemmour au coude à coude avec Marine Le Pen et Xavier Bertrand ?

L'animateur de CNews Pascal Praud, ami d'Eric Zemmour, a indiqué mardi 28 septembre 2021, dans son émission L'heure des Pros,...

2 Commentaires

  1. Ah, c’te vieil enfumage des familles! Sans compter les travaux d’aménagements prévus pour le futur ancien aéroport, avec les socialos, le btp va fort!!!!! Mais pas de dessous de table dans cette histoire,qu’allez-vous donc penser les sans-dents?

  2. Mouais. Jusqu’à maintenant je soutenais ce projet bec et ongles mais c’est fini. Je savais qu’il y aurait moins de passerelles (cette info avait déjà ete émise il y a un an ou deux) mais on ne peut pas prétendre faire soi-disant l’aeroport du grand Ouest, avec deux fois moins de surfaces que l’actuel ! Meme si cet aeroport est « évolutif » selon ses concepteurs, je tiens a leur rappeler que l’un des principaux arguments pour transferer Nantes Atlantique était que ce dernier ait ete conçu pour traiter 3,5 millions pax alors que nous en sommes déjà a 4 millions cette annee. et qu’au rythme ou vont les choses, les 5 millions devraient etre atteints lors de l’ouverture de NDDL. Ok les besoins ne sont plus les mêmes aujourd’hui qu’il y a 25 ans, mais il n’empêche. Vinci veut faire un aeroport low cost a Nantes en prétendant le contraire, c’est maintenan évident. Nantes n’est pas Beauvais et ce projet d’aeroport du grand ouest n’en porte plus que le nom. Je me désolidarise des porteurs de ce projet et je pense que je ne serai pas le seul dans les semaines a venir. On dout maintenant tout remettre a plat et moderniser l’outil existant sans le casser, il y a eu de nombreux investissements a NTE ces 20 dernières années, il convient de continuer a les optimiser, les moderniser ou les remplacer. Nantes Atlantique a encore de l’avenir alors investissons a nouveau dans cet outil et rattrapons le temps perdu !! Créons un nouveau hall dédie aux low cost comme a Bordeaux, modernisons les actuels halls et créons le prolongement de la ligne de tram, ainsi que des parkings souterrain ou a l’etage. Il y a tant a faire alors arrêtons de tergiverser et avançons pour notre région !

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés