Jean-Philippe Magnen (EELV) veut redécouvrir la vraie vie

A LA UNE

16/10/2014 – 08H00 Nantes (Breizh-info.com) – Vivre dans un parti n’est pas chose aisée; mais agir au sein d’Europe Ecologie-Les Verts ressemble à un chemin de croix, tant les luttes intestines et les ego débordants découragent les meilleures volontés. Autrefois, les écoles prétendaient faire de la politique « autrement » ; en réalité, ils ont rapidement appris le métier politicien et ils fonctionnent comme les autres.
Certains prétendent même que la boutique écologique, c’est pire que tout.

Expérience que vient de faire Jean-Philippe Magnen, vice-président du Conseil général des Pays de la Loire, chargé de l’emploi, de la formation professionnelle et des métiers de demain ; il est également conseiller municipal et conseiller communautaire de Nantes.

Il en a marre ; il a donc décidé d’arrêter la politique et de reprendre son métier de psychothérapeute. « J’ai bien conscience , pour avoir été « complètement dedans »,que, dans les partis politiques, on passe les trois quarts de notre temps à gérer les appareils et l’accès au pouvoir plutôt que de nous occuper du fond et des actions de terrain ».

Evidemment, pareille démarche « apparaît comme une exception. Cela en dit long sur la conception de la politique dans notre pays : on s’y accroche jusqu’à 70 ans et on ne la quitte que battu. La politique devait être un passage de vie, pas une carrière » (Libération, mercredi 1er octobre 2014).

Jean-Philippe Magnen devrait expliquer cette belle théorie à Cécile Duflot et à Jean-Vincent Placé ; car tous les deux ne voient pas la politique comme un simple « passage de vie » mais bel et bien comme un métier. Avec comme couronnement , un job de ministre.

Bernard Morvan

Crédit photo  : wikimedia commons (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Saint-Brieuc. 6 à 12 mois de prison pour la fratrie de cambrioleurs

​Mais qui a éduqué ces individus ? A Saint-Brieuc jeudi 16 septembre, quatre frères ont été condamnés à des...

Hôpital de Quimperlé. Trois médecins urgentistes bientôt en moins du fait de la tyrannie sanitaire ?

L"information vient des syndicats, et a été révélée par Le Télégramme. Trois médecins urgentistes manqueraient à l'appel depuis le...

1 COMMENTAIRE

  1. L’écologie pour la majorité d’EELV c’est simplement une opportunité , ils ne s’attaquent pas aux vrais problèmes …..
    Ils ont inventés une machine à racketter en toute bonne conscience !!!!
    Le problème majeur est la démographie galopante , qui consomme un département tout les 10 ans , qui fait exploser le chômage , qui réduit le territoire de chacun ….
    A quand une politique de dénatalité ?? j’espère avant que l’homme aura mangé le dernier cafard !!!!

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés