28/12/2014 – 08H00 Bretagne (Breizh-info.com) – Grâce notamment au site genealogie.com qui permet à tout un chacun de faire son arbre généalogique et de plonger dans l’histoire familiale, il est également possible de déterminer les noms et patronymes les plus portés en Bretagne et dans les départements, et cela depuis 1890.

Pour le Finistère, ce sont les Le Gall qui arrivent en tête avec 12 822 porteurs du noms (dont 2692 nées entre 1966 et 1990), soit le 139ème rang des noms les plus portés en France.
Suivent ensuite les Le Roux ( 6709 naissances depuis 1966, 148ème rang des noms les plus portés), Le Goff (7511 naissances depuis 1890 dont 1718 depuis 1966, 155ème nom le plus porté), Guillou et Morvan.

Pour les Côtes d’Armor, ce sont les Hamon (4858 naissances depuis 1890, 1042 depuis 1966, 165ème rang national)  puis Hervé (4420 depuis 1890, 907 depuis 1966, 136ème rang national), Thomas (4112, 857 et 3ème rang national), Le Roux (4096, 774 et 148ème rang national) et Le Gall (3941, 772 et 139ème rang national).

Pour l’Ille et Vilaine, ce sont les Gautier (4476 naissances depuis 1890 1192 depuis 1966, 49ème rang national), puis les Martin (4593 nés depuis 1890, 1398 depuis 1966, 1er du classement national), les Morel (3863, 1008, 18ème rang) les Simon (3578, 1010, 11ème rang) et enfin les Renault (3091, 787, 129ème rang).

Pour la Loire-Atlantique ce sont les David (5949 naissances depuis 1890 dont 1778 depuis 1966, 16ème rang national) les plus représentés, devant les Martin (5629, 1778 depuis 1966, 1er rang national), Moreau (4879, 1629, 9ème rang), Durand (4501, 1339, 7ème) et enfin Gautier (4437, 1346 depuis 1966 et 49ème rang national).

Enfin, pour le Morbihan, les Le Gal (avec un seul L) arrivent en tête (5045 naissances depuis 1890, 1070 depuis 1966, 594ème du classement national) devant les Thomas (4579, 904, 3ème rang national), Le Goff (4486, 990, 155ème rang) , Rio (3978, 837 naissances depuis 1966 et 654ème rang national) et enfin Le Roux (3659, 823, 148ème).

Méthodologie : généalogie.com . Un classement des naissances enregistrées depuis 1966 permettrait de voir l’évolution dans les différents départements, certains noms placés en tête étant nettement moins représentés aujourd’hui par rapport au début du 20ème siècle.

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

 

1 COMMENTAIRE

  1. généalogie et contemporain , ce n’est pas la même chose .
    1966 n’a rien à voir avec la généalogie . 1866 , 1766 , 1666 voir même 1566 .
    les Le Gall dans le Finistère ou les autres départements en l’an 1600 pour voir l’évolution

Comments are closed.