Devenir partenaire
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le Drian, dernier espoir – perdu ? – du PS en Bretagne

05/01/2014 – 10H00 Lorient (Breizh-info.com) – Jean-Jacques Urvoas (PS), député de Quimper, président de la commission des lois à l’Assemblée nationale, l’affirme : «si Jean-Yves le Drian n’est pas candidat aux régionales, alors la Bretagne est perdue pour la gauche» (Paris Match, 24 décembre 2014).

En prenant en compte le potentiel électoral de la gauche (PS-PRG, FG, EELV), tel qu’il se dégage des élections européennes, incontestablement ce camp fait la course en tête en Bretagne (4), devant la droite, le FN et les Bonnets rouges. Mais encore faut-il un fédérateur capable de rassembler les différentes familles de gauche aux élections régionales. En particulier à cause du projet de la construction de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes qui creuse le fossé de plus en plus entre les socialistes et les écologistes.

On l’a vu en Loire-Atlantique où les adhérents d’EELV ont refusé l’alliance avec le PS pour les élections départementales de mars 2015. Les uns et les autres iront donc à la bataille en ordre dispersé, pour la plus grande joie de la droite, qui , de ce fait, devrait récupérer le conseil général. Mais, avec les écologistes, tout et possible et ce qui est vrai en Loire-Atlantique ne l’est pas forcément dans les autres départements bretons.

En effet, chaque fédération fait sa tambouille dans son coin. En Jean-Yves le Drian , la gauche bretonne dispose d’un «boss» capable de rassembler, de gré ou de force, différentes familles qui se détestent cordialement. Étant entendu que la dispersion entraînerait la défaite automatique des différentes listes. Si on prend en compte les deux critères important que sont la notoriété et la popularité, seul le ministre de la Défense peut jouer au leader.

Bien entendu, l’appui de M. Urvoas à Le Drian montre que l’axe «régionaliste» fonctionne au sein du PS Breton. Mais les jacobins n’ont pas dit leur dernier mot et ils pousseront la candidature d’un autre ministre, Marylise Lebranchu.

Le résultat de cette primaire montrera le rapport de force existant au sein des fédérations bretonnes. La défaite de Jean-Yves le Drian serait la défaite des régionalistes. Mais si le critère réaliste l’emporte sur toute autre considération, M. Le Drian est assuré de se voir désigné chef de file du PS aux régionales. A lui de négocier ensuite le ralliement des «autres». Opération aisée puisqu’ils ne demandent que cela, et notamment les centristes ou des membres de la société civile. Quant au patronat, il n a rien à refuser à Jean-Yves le Drian

M. Le Drian est devenu accidentellement ministre de la Défense – il ne pouvait pas refuser ce poste à son ami Hollande. Mais son rêve se situait ailleurs : la présidence de la région Bretagne. Car l’homme possède la tripe bretonne, et cela depuis toujours. En 1981, après l’élection de François Mitterrand , il avait plaidé en faveur d’une «réparation historique» pour la langue bretonne. Mais il lui manquait alors un poids politique suffisant pour obtenir satisfaction : un poids qu’il possède aujourd’hui. Mais l’intéressé a-t-il  aujourd’hui envie d’y aller, alors que les socialistes n’ont pas vraiment – c’est le moins que l’on puisse dire – la cote ? That is the question…

Bernard Morvan

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine. 

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

Ce sujet vous intéresse ?

Créez un compte ou connectez-vous sur Breizh Info et sélectionnez vos catégories favorites pour ne pas rater l'information qui VOUS intéresse.

Publicité

Soutenez Breizh-info

LES DERNIERS ARTICLES

Brest

Loudéac

Trafic de drogue en Centre Bretagne : prison ferme pour les trafiquants

NANTES

Deux migrants multirécidivistes narguent la justice…et écopent d’une peine avec sursis à Nantes

LORIENT

Lorient : 4 ans de prison pour Moussa K, un multirécidiviste auteur de vols avec violences

frelon_asiatique

Environnement

Côtes d’Armor. Plus de 100 000 reines de frelons asiatiques capturées en 2023

Ensauvagement, Local, PONTIVY, Société

Vols, dégradations, sale temps pour les automobilistes du pays de Pontivy !

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Local, NANTES, Politique

Nantes : Bassem Asseh (PS) tient un discours « facho »

Découvrir l'article

Economie, Evenements à venir en Bretagne, International, LORIENT

Lorient. Interceltic Business Forum, l’évènement économique en marge du Festival le 4 août 2023 [Vidéo]

Découvrir l'article

Local, NANTES, Politique

Nantes : du rififi chez les socialistes

Découvrir l'article

Politique

Le Drian, Chesnais-Girard, élus régionaux et journalistes au Japon, aux frais des contribuables de Bretagne

Découvrir l'article

A La Une, Politique

Jean-Yves Le Drian méritait sa décoration pour « bons et loyaux services »

Découvrir l'article

Sociétal

Qu’est-ce que le « progressisme » ?

Découvrir l'article

Politique

Le Drian était au bon endroit au bon moment

Découvrir l'article

Politique

Jean-Yves Le Drian reprend du service

Découvrir l'article

A La Une, Politique

Deux partis « socialiste » pour le prix d’un

Découvrir l'article

Politique

La gauche « de gouvernement », le libéralisme… et Bernard Poignant (PS)

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍