page contents
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Saint-Nazaire. David Samzun (PS) accusé de révisionnisme et d’amalgamisme

07/02/2015 – 08H15 Saint-Nazaire (Breizh-info.com) – Le discours tenu par David Samzun, maire (PS) de Saint-Nazaire,  lors du conseil municipal qui s’est tenu le 30 janvier dernier, n’en finit pas de faire des vagues. Très remonté, l’édile s’en était pris en début de séance pêle-mêle aux jihadistes, aux zadistes, aux extrémistes de droite et aux régionalistes accusés de perturber le « bien vivre ensemble ».  Des propos étonnants dans la bouche d’un élu socialiste dont le parti a fait du « pas d’amalgame » un de ses mantras préférés.

Après le Collectif Bretagne réunie qui accuse l’édile de révisionnisme intolérant pour avoir voulu « dé-bretonniser les Nazairiens en niant leur identité maritime avec le qualificatif de «gens de Loire» (sous entendu des pays de Loire), et en qualifiant «de voisins de Basse-Bretagne», les Nazairiens originaires du reste de la Bretagne », c’est au tour de l’Union démocratique bretonne (UDB) d’enfoncer le clou.

Dans une lettre ouverte au Premier secrétaire départemental du PS, le patron de la fédération de Loire-Atlantique de l’UDB fait part de son « indignation » après les propos tenus par l’édile nazairien. Michel Beaupré écrit : « Alors qu’au sommet de l’État, Président de la République et premier ministre, enjoignent les français de ne surtout pas faire de lien entre les jihadistes et les musulmans; dans un discours ahurissant d’amalgames et de mauvaise foi, le maire de St Nazaire, élu du Parti Socialiste, en se prévalant de la démocratie, se permet de mettre sur le même plan, les coupeurs de têtes Jihadistes, les ligues fascisantes, les zadistes opposés à la construction de l’aéroport de Notre Dame Des Landes et les régionalistes adeptes de la lutte armée… »

M. Beaupré rappelle que l’UDB a toujours dénoncé la lutte armée et que l’an passé son parti apporté son soutien à la liste de David Samzun. Un soutien qui semble être bien mal récompensé…

 Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

3 réponses à “Saint-Nazaire. David Samzun (PS) accusé de révisionnisme et d’amalgamisme”

  1. pornic dit :

    bien fait pour vous fallait pas soutenir ses bobos de la gauche

  2. frankizbreizh dit :

    la droite c’est aussi la meme chose.

  3. Le r�compenses officielles patrouille vous a choisi comme le gagnant pour votre ville Allez ici pour r�clamer @Prix_France

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Environnement, ST-NAZAIRE

L’Utopia of the Seas prend le large le 13 juin : Saint-Nazaire célèbre un nouveau fleuron propulsé au GNL

Découvrir l'article

ST-NAZAIRE

Belem, les derniers travaux de ferronnerie à Saint-Nazaire

Découvrir l'article

ST-NAZAIRE

Saint-Nazaire et drapeau breton. « Maribel » est une « erreur » de casting

Découvrir l'article

Environnement, ST-NAZAIRE

Le parc éolien en mer de Saint-Nazaire crée des remous à terre à cause de son impact visuel

Découvrir l'article

ST-NAZAIRE

Saint-Nazaire. Jusqu’à 7 ans de prison pour enlèvement et séquestration

Découvrir l'article

ST-NAZAIRE

Saint-Nazaire. Un SDF poignardé à mort, une nonagénaire volée chez elle…l’insécurité quotidienne

Découvrir l'article

ST-NAZAIRE

Saint-Nazaire et alentours. Les cambriolages explosent

Découvrir l'article

ST-NAZAIRE

Coups de feu et règlement de compte à la machette à Saint-Nazaire

Découvrir l'article

Economie

Sanctions contre la Russie : nouvelle tuile pour le port de Nantes-Saint-Nazaire ?

Découvrir l'article

ST-NAZAIRE

Saint-Nazaire. Un mineur isolé arrêté pour un cambriolage : il fausse compagnie à son éducatrice

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky