14/05/2015 – 07H00 Ploërmel (Breizh-info.com) – Suite à la décision du tribunal administratif ordonnant le retrait de la croix du Christ qui surplombe la statue de Jean-Paul II installée à Ploërmel, une de nos équipes de Breizh-info.com s’est rendue dans cette ville ce mercredi afin de recueillir les témoignages des principaux acteurs concernés par cette affaire.

En effet, alors que sur Internet, la pétition de soutien lancée est en passe de recueillir près de 20 000 signatures, qu’un rassemblement – dont il est difficile de déterminer l’initiateur  – est annoncé pour ce samedi, il nous semblait intéressant de recueillir les arguments des uns et des autres concernant cette affaire. Et en premier lieu, celui de Paul Anselin, l’ancien maire de Ploërmel à l’origine de l’installation de la statue.

IMG_0268
La lettre de Paul Anselin

Ce dernier nous a reçu chez lui pour nous annoncer notamment qu’il montait une association, avec Hervé de Charette, afin de défendre le projet de statue.

statue_jeanpaul2
Ainsi, dans un communiqué adressé à la presse, M. Anselin indique  que « l’association, qui encourage fortement la signature de pétitions qui tournent à l’heure actuelle, va lancer un appel à des dons pour 1€ par personne de façon à se porter acquéreur du terrain autour de la statue : ainsi chacun des participants sera propriétaire d’un bout de terre ploërmelaise. S’il y a un jour, 20,30,50 ou 100 000 petits propriétaires, je pense que la municipalité de Ploërmel n’hésitera plus et que, comme la loi le permet, les instances administratives tiendront compte des réalités locales, car tout le monde sait que les racines de notre région sont chrétiennes.».
Déterminé, Paul Anselin l’est, lui l’ancien para qui se sent profondément catholique, et qui rappelle également que Jean-Paul 2 a contribué à libérer l’Europe du communisme. « Ce qu’il manque aux politiques aujourd’hui, c’est une paire de couilles » lâche-t-il, avec humour mais fermeté .

Patrick_le_diffon
Le maire de Ploërmel nous montre les nombreux courriers de soutien reçus

Patrick Le Diffon, maire de Ploërmel, qui nous a également reçu à la mairie, nous a quant à lui assuré vouloir aller « au bout de toutes les procédures juridiques ». Il cherche également – à l’instar de la proposition lancée par Paul Anselin – à étudier les recours possible concernant une privatisation du site. Il s’est enfin montré très étonné, et touché même, par la mobilisation autour de la statue . Nous montrant une pile de courrier, il explique : « nous recevons des lettres de soutien tous les jours. Et même de l’étranger. La ville de Pologne avec laquelle nous sommes jumelés nous a envoyé un courrier officiel, eux qui sont très attachés à Jean-Paul II et à la religion catholique ».

Enfin, nous avons contacté La Libre Pensée, petite association instigatrice de la polémique, mais pas moyen d’obtenir un rendez-vous ni une réponse.

Les deux figures politiques locales ne participeront pas au rassemblement de samedi – ne connaissant pas les organisateurs – mais se montrent toutefois réservés, craignant des récupérations politiques, même si ils conviennent également que de nombreux habitants seront sur la place en signe de soutien.

IMG_0249
le courrier afflue, y compris de Pologne

Au sein de la population locale, nous avons longuement discuté avec commerçants et habitants, de tous les âges, et si beaucoup témoignaient d’une indifférence quant au sort réservé à la statue, ne se sentant pas concernés, la majorité ne comprend pas l’action en justice engagée par La Libre Pensée. « C’est uniquement pour faire c… le monde » nous dira même un badaud, assis face à la place. Une majorité qui s’inquiète également du sort qui pourrait – à l’avenir, être réservé aux croix et calvaires construits – notamment en hommage aux morts – après 1905 et présents partout en Bretagne. Nous avons également croisé une poignée de vrais opposants à la statue – arguant du fait que la France étant un pays laïc, cette statue n’avait rien à faire là.

Voir les reportage vidéo ci-dessous, avec l’interview de Patrick Le Diffon, de Paul Anselin, et un micro-trottoir effectué ce mercredi.


Crédit photo : Breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

11 Commentaires

  1. Si cette statue de JP2 est enlevée, un jour ce sera le tour des calvaires et autres croix. C’est argument est complètement ridicule, absurde. Certains confondent laïcité et « laïcardisme ».
    Affirmer que cette statue est une représentation de « l’homme d’Etat » et non de « l’homme d’Eglise » est de même ridicule, voire consternant. Il n’y a donc pas de croix surmontant cette œuvre? Ce n’est pas le personnage et sa statue en elle-même qui pose problème: c’est bien cette croix visible… ostentatoire…

    • en quoi cette croix vous gêne-t-elle ? quand je passe devant un temple maçonnique, je détourne la tête ; quand j’étais en URSS, jen’ai pas visité le mausolée de Lénine ; à Pékin, j ene me suis pas incliné sur la tombe de Mao ; et rien ne me ferait serrer la main de Fidel, sauf si je devais le sauver de la noyade … ! Soyez tolérant, une fois dans votre vie de laïc : regardez ailleurs .
      Et laissez la majorité de notre pays, et de notre Bretagne, vivre son histoire, sa tradition, et sa foi . Ne faites pas comme les croisés ou les inquisiteurs … « N’ayez pas peur » de l’autre .

  2. Si l’on y regarde de plus près, depuis des siècles , nos populations françaises qu’elles qu’en soient l’origine, et les valeurs, vivaient les unes les autres en saine cohabitation.
    Notre pays a ainsi vu, depuis un siècle et demi, arriver Polonais, Russes, qu’ils soient Juifs ou Chrétiens, Espagnols, Italiens, Portugais, Chinois et Vietnamiens, sans que ceci ne pose pas de problèmes particuliers.
    À l’inverse, depuis quelques décennies, celui-ci se trouve aujourd’hui envahit de populations d’origine africaine, essentiellement du Maghreb, et essentiellement musulmanes, ainsi que du Moyen Orient, Turques pour l’essentiel, et musulmanes aussi.
    La cohabitation avec ces nouvelles populations s’avère aujourd’hui impossible, leurs objectifs n’étant point l’assimilation dans la société française, mais bien, tout au contraire, de nous imposer leurs valeurs, et, à terme, d’instaurer chez nous la Charia.
    Il n’y a pas d’un côté les bons musulmans et de l’autre les méchants islamistes, il y a simplement le Coran.
    Ce ne sont pas les lois de notre pays qui dictent ce qui est Halal ou Aram, c’est uniquement le Coran.
    Et suivre les préceptes du Coran, ce n’est pas respecter les valeurs et les lois de la France, c’est, tout simplement, appliquer un ensemble de préceptes, ensemble dénommé Charia.
    Il s’agit donc de savoir si nous acceptons cette Charia, ou si nous voulons aujourd’hui protéger nos valeurs, et les lois de notre pays.
    Et il suffit malheureusement de constater ce qui se passe aujourd’hui au Moyen Orient pour savoir qu’il n’y a pas d’alternative et pas de cohabitation possible.
    L’histoire est là aussi pour nous le rappeler: Du génocide arménien à la scission de L’Inde et du Pakistan, au rapatriement D’Algérie, en passant par les tragédies de Chypre, des Grecs en Turquie, des Serbes en Bosnie, nous savons que L’islam est un danger pour les populations non musulmanes, ceci quel que soit leur choix religieux, ou laïque.
    Alors, ne venez pas ici donner des leçons de morale à ceux qui font le choix de défendre nos valeurs.
    Ils en ont le mérite, et c’est bien justement parce que des idiots utiles de votre accabi les dénigrent et les ostracisent que l’Islam envahit aujourd’hui notre pays.
    Ou vous ne connaissez pas l’histoire, ou vous êtes un idiot béat, ou vous faites preuve d’obstination et de mauvaise foi dans la défense à outrance d’une laïcité qui nous montre aujourd’hui ses limites suicidaires.
    Il y a des moments dans la vie ou il faut être capable d’ouvrir les yeux et de choisir son camp.
    Combien de fillettes et de femmes kidnappés « mariées de force », esclaves sexuelles à vie, d’egorgements, de décapitations vous faudra t’il pour enfin ouvrir les yeux ?
    Ne croyez surtout pas que votre « laïcité  » vous mettra à l’abri de tout ceci: si vous persistez dans cet aveuglement un jour viendra ou vous devrez, vous aussi, soit accepter d’être un « dimi », soit vous convertir à l’Islam.
    Mais peut-être est-ce déjà le cas ?

    • Qu’est ce que l’islam vient faire dans ce débat??? il est juste question d’une loi, et d’une statue avec orné d’une croix payé avec les deniers publics!!!
      Il faudrait arrêter de vouloir faire croire que l’islam est derrière tous les maux de la France et du monde!!!

  3. mais non, on ne va pas traiter la Bretagne de rétrograde : au contraire, on retrouve un sentiment de fierté d’appartenir à une région forgée par des ancêtres chrétiens. Même si vous ne l’êtes pas ou plus, qu’est-ce qu’il y a de nauséabond à vouloir conserver une statue de JPII surmontée d’une croix ? alors tous les calvaires bretons vous donnent aussi la nausée ? Motilium à chaque repas ..ou alors changer de région ?? certains coins recrutent : la Creuse, le Cantal…oups, ils ont des croix à chaque carrefour !! Bonne fête de l’Ascension : à moins que le congé octroyé pour cette fête religieuse vous donne aussi la nausée ?
    Laissez-nous vivre notre foi ou alors vous aurez à gérer d’autres religions, moins tolérantes celles-là…….

    • Bonsoir Noelle et désolé, mais c’est le débat qui me pose question, pas la religion, et les calvaires, croyez-moi, si des athés ne s’en préoccupaient pas, beaucoup seraient encore sous des tas de ronces, poussés au remembrement ou démolis car génant par de « bons » pratiquants.
      En tout cas Pierre a une belle manière de détourner le sujet de mon propos. Les religions ne sont pas mon obcession et l’islam bien vécu ne m’inquiète pas. La question à laquelle je cherche une réponse est celle-ci: quelles personnes, quels mouvements, quelles idéologies se planquent derrière la statue de Jean-Paul pour effrayer encore un peu plus la population?
      Subsidière: que vient faire Paul Anselin dans cette galère? On le dit républicain, plutôt bienveillant. Il devra bien faire attention sous quelle bannière il souhaite manifester.

  4. Je l’ai dit sur facebook et je le redit ici les juges ont émis un jugement technique, mais de cette loi découle moralement un AUTODAFÉ, il seras bientôt interdit de lire la Bible dans la rue et les librairies religieuses seront considéré comme des lieux à caractère pornographique comme les sex-shops.
    Je pense qu’il est temps de rentrer en résistance contre ce fascisme rampent et sournois dont « la libre pensée » fait partie!!

  5. L’avenir c’est de maitriser les techniques, la physique, l’ingéniérie, l’informatique, les mathématiques … Il y a plus de 130 000 ingénieurs français parmi le top qui est parti.

    La France vient de dégringoler dans le classement PISA en mathématique.

    Sur base de contact privé. En Australie, dans l’office d’immigration ils se demandent se qui se passe en France quand ils voient le nombre d’arrivants.

    Pourtant le gouvernement de Tony Abbott est décrit ici en EU un gourvernement infréquentable. Que vont chercher ces français en Australie ?

    Parmi mes contacts privé aucun de ces scientifiques ne votent à gauche, j’entends sans arrêt les impôts bien sûr mais aussi la lourdeur de la morale politique des médias.

Comments are closed.