fest_noz

01/08/2015 – 08h00 Rennes (Breizh-info.com) –L’artiste rennais R One a sorti son premier clip intitulé « fest-noz chez Nolwenn ». 

Il commence à faire le buzz sur la toile, notamment en Bretagne  …En quelques jours, plus de 30 000 personnes ont vu la vidéo. La chanson, qui mèle son électro et musique celtique, se veut festive et humoristique. Elle a été composée par A. Gonidec et M. Morgan.

Le clip a été tourné à Saint-Malo, mais aussi et surtout à Saint-Aubin du Cormier, sur le site de Koad Sav Pell. Là se tiennent notamment chaque année « Les feux de la rencontre » ainsi qu’une commémoration en hommage aux Européens morts pour l »indépendance de la Bretagne lors de la bataille de Saint Aubin du Cormier.
Il rend ainsi hommage à Jean-Loup Le Cuff, personnage haut en couleur du mouvement culturel et historique breton. Cet artiste  milite depuis des années  pour faire du site de Koad Sav Pell en Saint Aubin du Cormier un haut lieu de la mémoire bretonne.

Fest-Noz chez Nolwenn, à qui certains esprits chagrins reprochent de véhiculer des clichés sur la Bretagne et les Bretons, raconte l’histoire d’un couple d’Asiatiques qui  séjourne en Bretagne . Sous la direction d’un couple ( un chapeau rond et une bigoudène of course), ils vont découvrir les traditions et la culture bretonne, ainsi que son histoire, illustrée par le Kroaz Du, le drapeau national de l’Etat breton.

Breizh-info.com : d’où venez-vous ?
R-One : je suis né à Rennes, mon lieu d’habitation, de parents bretons , des Côtes d’Armor et de grands parents paternel de Lézardrieux , en région paimpolaise.

Breizh-info.com : C’est votre premier clip , avez-vous cherché dès le début à faire le buzz ?

R-One : Cette chanson a été écrite avec mes deux amis bretons Morgan et Gonidec, un soir de fête entre amis dans une franche rigolade, et nous avons mis les paroles en musique. De là, nous avons décidé de l’enregistrer puis de réaliser ce clip, juste pour voir la réaction du public et surtout dans un bon esprit festif. Nous ne pensions pas susciter un tel engouement.

Breizh-info.com : Que répondez vous à ceux qui disent que vous véhiculez des clichés ?
R-One : dans le clip il n’y a aucune moquerie juste de l’humour et un peu de dérision car la société actuelle ne nous en donne pas souvent l’opportunité ; quoi de plus sympathique que de chanter et danser en bonne compagnie sur un air qui se veut  » populaire » avec un profond respect de mes racines et de mes origines ? Tout est critiquable et on ne peut pas plaire à tout le monde, je souhaite m’amuser en donnant une bouffée d’oxygène pur à notre belle région. De plus si cela s’exporte ailleurs c’est une belle vitrine, je pense….

Breizh-info.com : Vous avez tourné sur le site de St Aubin du Cormier, une preuve de votre attachement féroce à la Bretagne ? Connaissez vous Jean-Loup Le Cuff ? 

R-One : Pour des raisons pratiques et esthétiques nous avons choisis Saint Aubin du Cormier par pur hasard ; cela aurait pu être ailleurs, Carnac, Brest, Quimper…..aucune autre référence, tout est dans la simplicité et l’amitié d’une bande de copains .

Breizh-info.com : Avez vous d’autres projets pour l’été ? Comment a été accueilli votre clip et votre son  par les commerces, boîtes, clubs, etc ?

R-One : la chanson et le clip plaisent d’une façon générale et suscite la curiosité. Le buzz occasionné est le résultat d’un accueil chaleureux dû aussi aux médias régionaux qui jusqu’à présent le soutiennent vivement, avec humour. Des établissements de nuit le diffusent en générique de fin de nuit où tout le monde danse et chante avant de se quitter.

Breizh-info.com : Quels sont vos groupes musicaux préférés en Bretagne ?

R-One : Un grand respect pour Messieurs Alan Stivell, Denis Prigent, Nicolas Peyrac, Tristan du groupe Matmatah , Jean Paul Corbineau des célèbres Tri Yann. De belles carrières qui font honneur à la Bretagne. R-ONE n’est qu’un petit baladin qui apporte de la bonne humeur dans le cœur des hommes , des femmes et des enfants de Bretagne et d’ailleurs.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.