desinfo - copie

25/11/2015 – 06H30 Quimper (Breizh-info.com) – Une nouvelle polémique lancée de toute pièce par la presse subventionnée vient d’éclater : l’imam de la mosquée de Quimper a déposé plainte cette semaine après avoir reçu un prospectus sur lequel son visage était entouré d’une cible. Le tout signé « Adsao ». Il n’en a pas fallu plus pour que la presse quotidienne régionale subventionnée s’enflamme, relayée par les médias nationaux, accusant « Adsav », le parti nationaliste breton, de ce méfait.

« Le courrier reçu contenait un article de presse dans lequel les têtes des deux religieux avaient été remplacées par des cibles. Il était signé d’Adsav, un groupuscule identitaire et nationaliste breton. » expliquait le journal 20 minutes, sans prendre la peine de vérifier l’information. Avant de rajouter 24h après : «Les responsables de ce dernier nient être à l’origine de ce courrier et ont prévu de déposer plainte ce mardi pour « usurpation d’identité ». Pour Le Parisien qui se rapporte à Ouest France, « l‘imam et le président de l’association des musulmans de Quimper, Anli Hamidani et Redouane Zouine, ont reçu des menaces de mort d’un groupuscule identitaire breton ». La Dépêche, autre journal étranger à la Bretagne, s’est également senti la mission de rapporter ces faits, sans avoir à un seul instant contacté le président du mouvement mis en cause.

Après avoir frappé fort, en accusant une nouvelle fois – on se souvient de la désinformation autour de la récente manifestation anti-immigration de Pontivy – le parti nationaliste Breton Adsav d’avoir adressé cette menace, certains médias ont effectué un rétropédalage. Plus de trace de l’article (hormis l’URL) sur Côté Quimper (NDLR : l’article a été remis en ligne ce jour) ; Ouest-France a carrément modifié son article, une journée après, retirant toute allusion à Adsav. Le chef de la rédaction de Ouest-France, M. Demeaux,  s’est même fendu, 24h (voir ci-dessous) après qu’un de ses journalistes aient usé de son pouvoir de nuisance, d’un mot d’excuse.

cote_quimper
Bizarrement, plus de trace de l’article de Côté Quimper
demeaux
Message de MDemaux, chef de la rédaction d’Ouest-France Quimper

Le président d’Adsav, Ronan Le Gall, nous a déclaré qu’il porterait plainte en diffamation contre plusieurs journalistes et rédactions ayant colporté ces informations. « Imaginez que je vous adresse une lettre de menaces racistes signée François Hollande. Est-ce que le Président de la République serait ainsi diffamé ? » nous indique un militant quimpérois. L’imam de Quimper, Anil Hamidani, a lui aussi porté plainte contre X suite aux menaces reçues.

La semaine dernière, après le scandale autour de la manifestation de Pontivy, l’Ojim (observatoire des journalistes et des médias) ainsi qu’I-Media (TV Libertés) se sont fait échos de la campagne de désinformation visant déjà Adsav.

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.