Écosse : vers un parti travailliste indépendant ?

28/12/2015 – 08H00 Édimbourg (Breizh-info.com) ‑ Les Travaillistes écossais vont-ils prendre leur indépendance ? Dans une déclaration détaillée par The Scotsman et largement reprise par la presse calédonienne, Henry McLeish appelle la branche écossaise du Labour à quitter un parti qui « ne comprend plus l’Écosse ». L’homme n’est pas n’importe qui. Né en 1948, il a été député de la circonscription de Central Fife de 1987 à 2001 et Premier ministre d’Écosse de 2000 à 2001. Obligé de démissionner dans des conditions ridicules (il était accusé d’avoir sous-loué son appartement de fonction sans déclarer ces revenus), il reste écouté dans les rangs travaillistes.

L’idée d’un parti travailliste indépendant pour l’Écosse n’est pas nouvelle. Henry McLeish s’y était opposé, tout en réclamant une marge d’autonomie élargie. Mais la situation a évolué depuis l’élection de Jeremy Corbyn, issu de l’aile gauche du parti, à la tête des Travaillistes. « Je suis déçu de voir que le Labour Party, là-bas dans le Sud, à Westminster, est en train de se désintégrer », explique Henry McLeish. Le parti devient impopulaire et ne s’en rend même pas compte.

Selon un récent sondage TNS, les intentions de vote travaillistes pour les élections écossaises de 2016 seraient tombées à 21 %, loin derrière le Scottish National Party (SNP), 58 %. En prenant son indépendance, le Labour écossais pourrait se relancer et faire pièce au SNP, tout en réclamant une devolution élargie au profit de l’Écosse.

Crédit photo : [cc] Donald Macleod, Wikimedia Commons
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !