Manifestation contre l’aéroport de N-D-des Landes : 80 tracteurs bloquent toujours le pont de Cheviré

A LA UNE

09/01/2016 – 21h10 Nantes (Breizh-info.com) – Le collectif de paysans opposés à l’aéroport Notre-Dame des Landes reste sur le pont. Au sens littéral du terme. Après la dispersion du gros de la manifestation qui a attiré près de 20.000 personnes, 1000 vélos et 450 tracteurs sur le périphérique de Nantes, près de 80 tracteurs sont restés pour bloquer l’entrée sud du Pont de Cheviré.

A quinze heures trente, les tracteurs manoeuvraient. Sur la file de gauche, les tracteurs qui restent, à droite, ceux qui s’en vont. Un paysan précise : « soit Hollande ne rebranche pas son sonotone et ne nous écoute pas, on reste. S’il dit qu’il envoie la police pour expulser la ZAD; on reste. Si les poursuites sont abandonnées, on s’en ira ». Dans un communiqué envoyé à 17 h, le collectif COPAIN précisait ses intentions « Nous exigeons un engagement ferme. Nous restons donc sur le pont de cheviré. M.Hollande, nous vous attendons ».

Nous avons joint un des porte-paroles du collectifs, Vincent Delabouglisse, qui nous précise la situation sur place à 18 h 15. « Il y a actuellement 80 à 100 tracteurs et nous bloquons l’extrémité sud du pont. De l’autre côté, les barrières sont fermées, comme quand il y a des intempéries. Nous resterons là tant que le président ne nous aura pas contacté avec une réponse ferme, ce qui n’a pas été le cas jusque là. Nous aviserons demain matin pour la suite du mouvement« .

Il précise au passage que « le blocage du pont est une initiative du seul collectif paysan COPAIN 44, soutenu bien sûr par la coordination des opposants« . Il note au passage que « la manifestation a été un grand succès de par sa mobilisation« .

Photo : Breizh-info.com (mention obligatoire)
Breizh-info.com, 2016, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Saint-Brieuc. 6 à 12 mois de prison pour la fratrie de cambrioleurs

​Mais qui a éduqué ces individus ? A Saint-Brieuc jeudi 16 septembre, quatre frères ont été condamnés à des...

Hôpital de Quimperlé. Trois médecins urgentistes bientôt en moins du fait de la tyrannie sanitaire ?

L"information vient des syndicats, et a été révélée par Le Télégramme. Trois médecins urgentistes manqueraient à l'appel depuis le...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés