Saint-Brieuc. Des immigrés se rebellent : ils sont logés à l’hôtel

A LA UNE

Le lendemain, la préfecture des Côtes d’Armor leur a réservé des chambres au Formule 1 de Trégueux, jusqu’à ce lundi matin. Un des 7 Afghans a lui été accueilli dans la structure Hybritel, qui est normalement faite pour venir en aide aux familles précaires de la Région.

« C’est révoltant » continue notre Internaute. « Ils auraient dû être arrêtés pour rébellion. Ils n’ont rien à faire là. Ce sont des hommes lâches qui ont fui leur pays et abandonnés leurs proches. notre pays est devenu une décharge, où tout le monde peut venir, bafouer la loi, cracher sur sa population, sans qu’aucune réaction ne se fasse entendre. Tout cela finira mal. »

Des propos que ne partagent visiblement pas les membres du collectif de soutien aux migrants de Bégard, à qui Le Télégramme a offert une tribune dans son édition du dimanche. Composé de quelques retraités du secteur, ce collectif évoque « ceux qui mettent tout en oeuvre pour fuir Daech, pour sauver leur peau ». Pour ce dernier, en effet : « Lorsque notre société se souvient de la guerre 39-45, elle rend hommage à la Résistance, à ceux qui ont eu le courage de protéger les personnes persécutées. Ne nous retrouvons-nous pas en ce moment dans une situation qui nous y fait penser ? » avant de conclure : « En cette période fragile, nous souhaitons faire part d’un message positif de solidarité. Nous en sommes tous capables. La solidarité fait plus de bien que la peur, c’est prouvé scientifiquement ! ».

Que la Résistance ait eu pour première mission de lutter contre l’envahisseur qui occupait la France et les collaborateurs qui soutenaient l’occupant ne semble pas venir à l »esprit des membres de ce collectif.

Entre les partisans inconditionnels de l’immigration – bien minoritaires selon les sondages – et ceux qui s’y opposent, le fossé ne cesse semble-t-il de s’agrandir. Quant aux « migrants », les convois arrivent, chaque semaine, en bus, et cela dans des logements des 5 départements bretons.  Sans que les citoyens n’aient leur mot à dire.

Photo : DR
Breizh-info.com, 2016, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Démolition, le Journal d’Anne France, Alternative Ulster, Pôle emploi la machine à asservir, J-M Caradec : la sélection littéraire hebdomadaire

Démolition, le Journal d'Anne France, Alternative Ulster, Pôle emploi la machine à asservir, J-M Caradec : voici la sélection...

Nantes. Huit vide-greniers et autant de règles sanitaires ?

Maintenant que de nombreuses associations sont enfin au point quant aux règles sanitaires à appliquer aux vide-greniers, et qu’un...

4 Commentaires

  1. Comparer les migrants aux vieillards, femmes et enfants (les jeunes hommes étaient au combat à défendre le pays ou prisonniers ) de l’exode est complètement absurde ! Là, vous n’avez que des jeunes chez les migrants qui ne cherchent qu’à s’installer DEFINITIVEMENT , ne l’oubliez pas !
    Regardez la belle toile d’araignée qui se tisse actuellement dans notre pays dont vous regretterez le résultat trop tard.
    Si il y a des gens à aider, choisissez au moins les chrétiens, ce serait logique, non ?

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés