Grippe. 12 personnes vaccinées hospitalisées dans un état grave

A LA UNE

05/02/2016 – 07h45 Paris (Breizh-info.com) – 55 patients  ont été accueillis à l’hôpital dans un état grave en raison du virus de la grippe. Parmi eux, 12 étaient pourtant vaccinés contre la grippe, rapporte France Télévisions.

Dans notre pays, plus d’un demi million de personnes ont été touchées  par l’épidémie depuis 4 semaines. La Bretagne est l’une des régions de France particulièrement frappée ( 0,489% de la population régionale en B4 contre 0,173% habituellement).  Parmi les virus de la grippe en circulation, le  virus de type B (64%) prédomine, suivi d’un des virus A, le virus A(H1N1)pdm09 (26%).

Le fait que des vaccinés se retrouvent, comme les autres, hospitalisés dans un état grave (1/5ème des cas les plus graves, qui ont coûté la vie à 8 personnes selon l’Institut de veille sanitaire, démontre les limites de la vaccination contre la grippe.

Pourtant, l’État ne lésine pas sur les moyens afin de faire vacciner la population. Lancée fin 2015, une grande campagne hivernale a été prolongée jusque fin février 2016.

Ces campagnes à répétition ne sont pas du goût d’un nombre croissant de Français, soutenus par des médecins et des associations qui dénoncent l’inefficacité du vaccin face à un virus qui évolue d’une année sur l’autre, et même le danger que représenterait pour l’immunité le fait de se faire vacciner tous les ans.

Pour prévenir et traiter la grippe de façon sécurisée, une quantité de remèdes naturels peuvent y aider: huiles essentielles, homéopathie, plantes et composés immuno-stimulants (echinacéa, astragale, propolis, etc.), formules phyto-thérapeutiques (Sambucol par exemple), oligo-éléments, vitamines et minéraux (vitamine D, vitamine C, chlorure de magnésium).

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a annoncé début janvier la tenue, courant 2016, d’un grand débat sur la vaccination obligatoire en France. Si celui contre la grippe ne l’est pas – bien qu’il soit fortement suggéré à grands renforts médiatiques, ou dans les salles d’attente des cabinets médicaux, le DTP l’est encore en France, ainsi que le vaccin contre la fièvre jaune en Guyane.

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Rugby. Le RC Vannes s’impose avec la manière à Colomiers (23-29)

Le RC Vannes est de retour pour leur jouer un mauvais tour ! Vendredi 26 novembre, le XV Breton...

Liverieg : Tapet o laerañ el Lidl, ar Romez a ziskenn he c’hulotenn

D'ar 26 a viz du ez eus bet kondaonet ur Roumanez gant lez-varn Roazhon evit "emziskuzh seksel" ha "laeradenn"....

Articles liés