Nantes. Le McDonald’s du centre-ville fermé pour manque d’hygiène

A LA UNE

Eric Léost : « La richesse du Patrimoine breton témoigne de temps anciens radieux » [Interview]

« Glad Breizh-Le Patrimoine breton » est une nouvelle revue (deux numéros sortis à ce jour) qui se consacre,...

Alexandre Cormier-Denis : « Le Canada – et par extension le Québec – est le pays qui subit les changements ethno-démographiques les plus importants...

Alexandre Cormier-Denis,  est un chroniqueur et militant nationaliste québécois. Il est principalement connu pour avoir fondé le média alternatif Horizon Québec Actuel et la chaîne YouTube NomosTV....

4 mois de prison ferme avec mandat de dépôt pour Damien T, le gifleur de Macron. Un prisonnier politique ?

Le tribunal correctionnel de Valence a condamné jeudi Damien T, le jeune homme qui a giflé (et pas «...

Nantes : les règlements de comptes à l’arme blanche entre clandestins maghrébins se multiplient

Dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, quai de la Fosse, un extra-européen qui se dit âgé de...

Les deux Irlandes et la diaspora. Anne Groutel évoque ces 70 millions d’Irlandais qui vivent ailleurs dans le monde [Interview]

Anne Groutel est maître de conférences à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et docteur en études irlandaises. Chercheuse, elle est...

07/01/2016 – 08H00 Nantes (Breizh-info.com) – Les clients du McDonald’s de la place du Commerce, en plein centre de Nantes, ont eu la surprise de trouver closes, ce jeudi 4 février, les portes de leur cantine favorite. Motif de cette fermeture inhabituelle ? Un arrêté préfectoral pris suite à un contrôle de la Direction départementale de la protection des populations (DDPP).

Selon Ouest France, qui a révélé vendredi l’affaire, les agents de la DRPP ont constaté dans ce temple de la restauration rapide un manque d’hygiène pouvant entraîner un risque pour la clientèle. Dans un communiqué, la direction de McDonald’s a tenu à préciser que « cette décision fait suite à la constatation par leurs services [de la DRPP], à l’occasion d’une visite, de non conformités dans le bâtiment. La direction du restaurant a immédiatement diligenté les travaux de réparation nécessaires pour une réouverture dans les meilleurs délais ».

Plutôt gênée aux entournures, la direction de McDonald’s, n’a pas voulu donner les vraies raisons de cette fermeture. Selon OF, les inspecteurs ont pourtant déclaré que « le 1er février, neuf personnes qui ont pris un repas en commun dans cet établissement ont été victimes de troubles digestifs (…) Nous avons établi qu’ils étaient d’origine alimentaire ».

McDonald’s a présenté  ses excuses à la clientèle « pour la gêne occasionnée par cette fermeture temporaire ». Elle devrait profiter de sa fermeture pour procéder à une vaste opération de nettoyage, « pour une réouverture dans les meilleurs délais ».

Cette affaire ne devrait pas arranger l’image de la multinationale américaine, symbole de  « malbouffe ». Sur son blog de Marianne,  le critique gastronomique Périco Légasse estime que «la mac-donaldisation du goût est un fléau sociologique qui met notre planète sous la dépendance du sucre. C’est le plus redoutable outil dont dispose Big Fooder, dont on sait qu’il n’est plus un mythe au vue des dégâts sanitaires qu’il génère là où il règne».

Plus grave, l’affaire qui a défrayé la chronique dans la région lyonnaise en 2015. Selon 20Minutes, au  McDrive de Genay (Rhône) des employés revendaient du cannabis après la fermeture de l’établissement. « L’herbe était coupée, pesée et mise en sachet au Salad bar (…) L’un des employés recevait des SMS de clients qui venaient ensuite chercher la drogue, cachée dans des emballages avec les repas, au drive». Alertée, la direction –  qui n’a pas contesté ces accusations – aurait licencié huit salariés. Mais en omettant de porter plainte.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Nantes : 26ème fusillade de l’année, une balle perdue dans une cuisine

Après un peu plus de trois semaines de pause, c'est reparti – la 26e fusillade de l'année, pour des...

Lamballe. Une cinquantaine de manifestants contre le Pass sanitaire

Les Patriotes des Côtes-d’Armor, l'UPR, ainsi que Via, la voix du peuple avaient appelé à manifester ce samedi matin...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Nantes : 26ème fusillade de l’année, une balle perdue dans une cuisine

Après un peu plus de trois semaines de pause, c'est reparti – la 26e fusillade de l'année, pour des motifs assez nébuleux, a eu...

Nantes. 1400 € en liquide et un gilet pare-balles trouvés chez le dealer de la Bottière

Ce mercredi 9 juin, la BAC lors d’une opération anti-drogue constate du mouvement dans une cage d’escalier de la rue Alfred Nobel à la...

Rassemblement contre la Pass sanitaire, dimanche à Nantes

A l'initiative de la section de la Loire-Atlantique des Patriotes, le mouvement présidé par Florian Philippot, se tiendra, ce dimanche 13 juin, à partir...

Comment choisir son opticien à Nantes ?

Vous avez consulté un ophtalmologue qui vous a prescrit des verres médicaux pour améliorer votre confort visuel au quotidien ? Vous devez maintenant trouver l’opticien...