Devenir partenaire
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Migrants à Cancale. La population est en colère. M. Mahieu, le maire, fait le point.

03/03/2016 – 08h00 Cancale (Breizh-info.com) – Soixante migrants devraient arriver prochainement à Cancale, paisible cité côtière du nord de l’Ille-et-Vilaine. Et cela ne fait pas que des heureux dans la commune .

Le maire, Pierre-Yves Mahieu (droite), par ailleurs conseiller général, s’était prononcé il y a quelques mois pour l’accueil « d’une famille, pour répondre à la sollicitation de l’Etat lorsqu’il a demandé aux communes et aux paroisses de France de se mobiliser » nous dit-il, joint par téléphone.  « C’était pour un projet d’accueil de longue durée, mais nous n’avons pas été sollicités pour cela. ».

Quelques mois plus tard, ce sont donc les migrants de Calais qui devraient être amenés à Cancale, via l’État directement : une nouvelle fois, c’est lui qui a réquisitionné un bâtiment public lui appartenant, en l’occurence un ancien hôpital afin d’y mettre en place un Centre d’accueil et d’orientation pour migrants.  Les élus locaux n’ont pas vraiment eu le choix, mais ne s’y sont pas opposés non plus. « La situation internationale a conduit les autorités françaises à devoir faire face à l’arrivée de migrants en Europe, en expliquant que chacun doit jouer un rôle à son échelle » a déclaré M. Mahieu, qui tient désormais à préciser : « rien n’est fixé pour le moment, c’est bien pour cela que je veux m’entretenir avec le préfet. Je veux avoir des garanties précises de l’État». Le maire de Cancale souhaite que les migrants amenés dans la commune signent un engagement légal auprès de l’Etat à renoncer à aller en Angleterre. La proximité du port de Saint-Malo pourrait en effet donner des idées à ces refoulés de Calais… Pour éviter un effet de pompe aspirante, M. Mahieu voudrait n’accueillir que de futurs demandeurs d’asile en France. Enfin, souligne-t-il « je souhaite que l’État nous donne la garantie qu’ils auront quitté Cancale à la fin du mois de juin, avant la période touristique ».

Quand on lui demande pourquoi il accepte cette décision de l’État sans rien dire, comme beaucoup d’autres maires de droite, M. Mahieu précise : « je suis républicain, nous avons un État, un gouvernement, et le maire doit faire fonctionner la démocratie ». « Sur le plan politique, dès l’instant où les conditions d’accueil sont conformes, je ne vois pas autre chose que de répondre favorablement – comme dans d’autres domaines. Mais je veux que l’État s’engage et j’y veillerai, sur les conditions de sécurité, de salubrité, de mise en oeuvre de cet accueil qui, je le répète, est temporaire ». 

Enfin, l’élu nous explique qu’une réunion d’information avec le préfet se tiendra ce jeudi soir, à 19h45 à la salle Cancaven. Une trentaine d’associations ont été conviées. « Nous avons souhaité inviter un large panel de la commune, autour de quatre axes principaux : les associations à vocation maritime, les acteurs du milieu scolaire (l’ancien hôpital étant à proximité d’une école), des acteurs économiques et de sa santé, mais aussi ceux qui participeront à l’accueil et à l’aide apportée à ces migrants », nous déclare M. Mahieu.

Ces soixante migrants de Calais (ou probablement moins), rentrés illégalement sur le territoire français et dont il est possible que certains participent aux affrontements quotidiens dans la jungle de Calais, pourront durant cet accueil faire leur demande d’asile, en partenariat avec les associations qui collaborent à leur installation en France. Une fois le processus enclenché, ils devraient s’installer durablement en France, comme beaucoup d’autres immigrés avant eux depuis quarante ans.

Cette arrivée de migrants est loin de faire l’unanimité. La population n’a pas été consultée sur la question ; elle pourrait, comme d’autres communes ayant collaboré au processus d’accueil des immigrés, sanctionner les élus locaux lors des prochaines élections. « Si on arrive jusqu’aux élections » nous confie Bertrand, un habitant du cru, salarié d’un grand groupe de la région malouine et par ailleurs engagé politiquement à droite.

« L’invasion continue, avec l’accord de la droite. Ils sont en train d’étaler le problème, mais ça n’est pas une solution, il en arrive tous les jours. Il faut tout bloquer et aider la Hongrie et les pays de l’Est ! On a rien contre ces gens, mais on ne veut ni vivre avec eux, ni partager notre ville ou notre pays. Les frontières, ça sert à quelque chose bon sang ! On a rien demandé . Le droit d’asile, c’est l’excuse désormais pour ouvrir les frontières à tout le monde. Où sont les déboutés ? Où sont les charters de recalés ? Il n y en a pas », constate-t-il avant d’avertir : « ça va péter. Les gens en ont ras le bol, et pas que de l’immigration. Regardez, même au sein du gouvernement, certains commencent à trouver des excuses pour ne plus affronter les Français. Le grand coup de balai est pour bientôt, il faut simplement que les gens arrêtent d’obéir et d’avaler la soupe qu’on leur sert au journal de 20h ».

Jocelyn lui, habitant de La Gouesnière (petite commune voisine de Cancale), au chômage depuis peu, n’en revient pas : « du jour au lendemain, on trouve des logements, c’est effarant, dégoûtant. J’ai perdu ma mère l’année dernière. Malade, elle a été des années sur liste d’attente sans jamais obtenir un logement social sur la Côte d’Emeraude. Là, ces types viennent nous parler de solidarité et de devoir d’accueil ? Mais ils n’ont jamais rien fait pour les gens de chez eux… Je ne sais plus quoi faire, ça m’angoisse, je n’ai pas envie qu’on impose à mes petites filles une société comme celle là. On va se battre contre ces arrivées ». Quand on lui rétorque que les migrants qui arrivent n’y sont pas pour grand chose, il répond : « une partie d’entre eux, c’est évident. Mais y en a aussi des dangereux et puis on a encore le droit de vouloir vivre sans eux non ? Mais les vrais responsables, ce sont les élites, c’est à eux qu’il faut s’en prendre principalement. »

Comme souvent en Bretagne, des personnes âgées de la commune que nous avons interrogées expriment un avis différent. Josiane y voit « de l’ouverture », et une « solidarité nécessaire pour bien vivre ensemble », elle qui nous confie par la suite avoir quitté la région parisienne « parce que ça devenait dangereux là où j’habitais ». 

Sur le site du Haut Commissariat aux réfugiés de l’ONU, les chiffres de l’immigration sont préoccupants : 130 000 arrivées par la mer depuis le début de l’année, plus d’un million depuis 2015, et une progression exponentielle. Les soixante relocalisés de Cancale en annoncent beaucoup d’autres. Seuls les pays d’Europe Centrale se préoccupent actuellement de fermer les frontières et protéger leurs citoyens. Les dirigeants occidentaux, Angela Merkel et le gouvernement français en tête, semblent avoir déjà renoncé à la civilisation européenne.

 Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

31 réponses à “Migrants à Cancale. La population est en colère. M. Mahieu, le maire, fait le point.”

  1. potier dit :

    On devrait viré tout ces maires,qui ne se préoccupe pas de ce que veut leur concitoyens c’est eux qui paie des impôts pas pour tout ces migrants qui vont profiter de tout gratuitement une honte

    • Pénélope dit :

      Allez prendre des cours de francais avec vos futurs protégés, qui comprennent également des athés, des chrétiens, bien sûr des musulmans, mais surtout des êtres humains, qui apprendront sans doute grammaire et orthographe plus rapidement que vous dans votre pauvre petite vie fermée sur votre misérable petit univers. Sachez que le monde appartient à ceux qui n’ont rien. Il n’y a pas que les habitants de Calais pour voir la misère à leur porte. Cancale peut bien faire un effort. Et retournez donc à l’école.

      • JulesM dit :

        Et vous, “Pénélope”, allez prendre des cours de vivre ensemble en Seine St Denis, à Venissieux, au Mirail, à la Grande-Borne, Montconseil , les Tarterêts ou autre ville resplendissante d’ouverture à l’autre. Puis allez disserter avec vos potes séniles de libé ou d’autres organes de bobolches. Merci par avance de ne plus nous asséner vos âneries.

      • Pénélope dit :

        Les migrants, c’est mon métier. Je n’ai aucun pote chez Libé ou ailleurs, et adolescente, je rentrais dans une cité ou de jeunes imbéciles mal éduqués tenaient les murs. Je ne dis pas d’ânerie. Je tente de remettre un peu d’ordre dans les idées de ce cher Potier, qui peut-être lui même bénéficie d’aides sociales. Souvent ce sont ceux-là les plus véhéments. Pourquoi Cancale a peur ? J’y passe des vacances, c’est un endroit que j’aime. Je vois bien que ma ville est plus dure, ma région parisienne, ma banlieue. Ma ligne 13. Je vois bien que Cancale a peur de ce qu’elle ne connait pas. Je ne suis pas bolboche, c’est vous qui êtes vulgaire.

      • Pénélope dit :

        Je vis dans le 93, je prends ma ligne 13, je galère, j’ai vécu mon adolescence dans une cité où des types mal élevés tenaient les murs, je n’ai pas de potes chez Libé, ni ailleurs, je ne dis pas d’ânerie, je travaille à l’immigration, c’est très dur. Je ne suis pas bolboche, c’est vous qui êtes vulgaire. Vous soutenez et entretenez la peur de l’autre. Je connais Cancale, j’aime Cancale, j’y passe des vacances, et je vois bien que les gens ont la trouille tout simplement, de ce qu’ils ne connaissent pas. Et comme Potier, ou vous-même, j’ai le droit d’exprimer mon opinion.

      • Bodiccea dit :

        Penesalopette ;Ben voyons ! si tu bosses à l’immigration pas étonnant que tu tiennes à ce que le phénomène migratoire dure jusqu’à ta retraite ! (si toutefois les retraites sont encore versées dans quelques années . Car la France risque fort de connaître le sort de la Grèce sous peu ) On se fout de ton charity job payé avec des subventions de l’état (donc les impots des citoyens ) Reste dans ton 93 et continue tes sermons gnangnans et pleurnichards antifas et ” migrants welcome,” qui ne convertissent personne à ta cause( intéressée ) ” humanitaire ” .Sans doute es tu fille d’immigrés toi méme ,bénéficiant d’un job issu de la discrimination positive ? donc va aider tes potes à tenir les murs de ta cité avant qu’ils ne s’écroulent sur ta connerie Ne te mèles pas de la Bretagne et de ses habitants tu ne les vaut sans doute pas .Merci ( D’ailleurs ,.Personne ne te demande ton avis sur une ville et un pays ou tu ne vis méme pas .!)

      • Pénélope dit :

        Je connais. Pénélope connais le “vivre ensemble” sur la ligne 13, à Saint Denis, Pénélope connais et voisine les attentats des 7 janvier, et 13 novembre de cette année. Pénélope ne se regarde pas le nombril, vous êtes raciste. Pénélope a passé sa jeunesse dans une cité en cotoyant des types mal élevés qui tenaient les murs… elle n’a pas de pote à Libé, ni chez Minute, elle n’est pas “bolboche”, c’ets vous uqi êtes vulgaire.

      • Antoine dit :

        From so many countries in the world, especially categorized as developing, you would provoke a huge laugh. Display your rhetoric in the brochures of Cancale for those who want to discover ancestral culture, and the tourists will flee.

      • Penelope dit :

        il n’est pas dans mon intention d’écrire dans les brochures de Cancale, mais vous, pourquoi parlez-vous en anglais ?

      • JulesM dit :

        Alors ma pauvre dame,si vous connaissez si bien le 93, c’est que vous n’avez rien compris à rien, restez-y aider vos migrants, et foutez la paix aux Cancalais et aux bretons.Votre immigration ,on n’en veut pas, on a l’occasion de voir les dégâts qu’elle provoque partout où elle s’installe, que ce soit en France, en Suède ou partout ailleurs en Europe. Vous ne l’imposez que par les mensonges et l’omerta, vous (car vous faites partie d’un camp idéologique) êtes responsable, car complice, de l’explosion de la délinquance, du changement de moeurs de pans entiers de notre territoire, du recul de la condition féminine. Peut-être pouvez-vous estimer que je suis vulgaire, en voilà des vapeurs!, je n’impose ni voile religieux, ni burqa, ni alimentation animale basée sur l’égorgement, et les vulgaires de mon genre n’agressent pas les autres, ni n’empêchent les femmes de vivre leur vie, ils considèrent la femme comme étant leur égale. Alors, si vous y êtes si bien à Cancale, pourquoi donc vouloir en changer le visage?

      • Lopeàpéné dit :

        Bien dit !

      • Pénélope dit :

        Je travaille au ministère de l’intérieur. A l’immigration. Je ne fait pas parti d’un camp idéologique mais je n’aime pas la haine déversée dans les forums par des ignorants.chacun doit prendre sa part. Calais est la troisième ville la plus pauvre de France, pas les cancalais je crois. Cependant rassurez-vous, ils ne resteront pas bien longtemps. Ca sent la ratonnade de Grand papa.

      • JulesM dit :

        Pathétique, degré zéro de l’argumentation. Toujours cette manie d’insulter les français, que ce soit nos ancêtres ou nous mêmes… Ah, au fait, vos méthodes de culpabilisations héritées des années 80, c’est fini, même les quiches haut placées dans l’antiracisme professionnel (c’est à dire payées par le contribuable) ont abandonné.

      • Guy dit :

        La ferme pénélope, collabo et traitresse dans l’âme, nous ne voulons pas des migrants dans notre pays, assez des gens qui n’adopte pas la culture de notre terre, et impose leurs règles à tout va…

      • potier dit :

        Déjà je vous emmerde il y a pas de faute allez dans le 93 faire un tour après vous pourrez parler

      • Pénélope dit :

        Dans le 93, j’y suis. Et tout comme vous, j’ai le droit de m’exprimer, et de dire ce que je pense de vos propres âneries.
        sinon, si, désolée, mais il a des fautes : “on devrait VIRER (participe passé) touS (devant un pluriel prend toujours un S) ces maires, qui ne se préoccupENT (les maires, c’est troisième personne du pluriel) de ce que veuLENT leurS concitoyens… cE SONT eux qui PAIENT (eux, pluriel, ils paient) des impôts etc… Et vous aussi, tout comme Jules, êtes vulgaire.

      • lopeàpéné dit :

        Et tu travailles tellement dur dans ton neuf trois que tu as le temps de poster toute la journée.

        On en a ras le bol des gauchistes comme toi si tu as envie de te suicider fais le toute seule mais fiche la paix aux gens qui l’ont encore et veulent la conserver.

      • Pénélope dit :

        Vous aussi, vous êtes vulgaire, cet endroit n’est pas réservé à votre seule opinion, ou mécontentement, j’ai le droit de vous répondre, sinon, allez chez le maire de Cancale. Si bien sûr, vous êtes vraiment de cette petite ville.
        Et si, bien sûr, il y a des fautes. Donc, correction :
        Je vous cite : “On devrait virER (participe passé) touS (devant un pluriel prend toujours un S) ces maires,qui ne se préoccupeNT (les maires, pluriel, troisième personne) pas de ce que veuLENT (qui est-ce-qui veut ?) leur concitoyens c’est eux qui paieNT(qui est-ce-qui paie ?) des impôts pas pour touS (tout devant un pluriel, prend c’écrit TOUS) ces migrants qui vont profiter de tout gratuitement une honte…”

      • Pénélope dit :

        Votre post d’il y a quatre jours est couvert de fautes.et vous êtes vulgaire.Si vous ne voulez pas lire d’opinion différente de la votre, ne postez rien sur les forums.

      • Caroline C. dit :

        Quel mépris des autres pour une personne rangée dans le camp du bien !
        Et vous vous faites beaucoup d’illusion sur la volonté d’intégration de ces populations : Au bout de trois générations beaucoup d’entre eux s’expriment très mal et avec un accent magrhebin . Quand au prénoms, on pourra revenir dans cinq cents ans ce seront toujours les mêmes .

      • Cancalaise dit :

        Quel mauvais argument lorsqu’on parle de bretons qui sont français depuis des siècles mais parlent toujours bretons et appellent leurs enfants Maïwenn ou Gwenn!!!

  2. Alice dit :

    ” l’Etat a demandé aux communes et aux paroisses de France de se mobiliser » ….tiens, pour le coup, nos paroisses sont reconnues…..mais les mosquées? On marche sur la tête! Ce sont donc les cathos, sur lesquels ont crache à longueur d’années qui doivent se mobiliser pour accueillir des musulmans clandestins alors que les mosquées et tous les muzz de france devraient se mobiliser. Or, on ne les a ni vus ni entendus. J’hallucine!

    • Pénélope dit :

      Il y a aussi des chrétiens parmi ces gens. De quoi avez-vous peur? Votre voisin, au vu des commentaires sur cette page, est sûrement plus dangereux. En fait, plus bête, et moins généreux. Charité chrétienne, ça existe, oui ou non?

  3. gilles dit :

    demain en France il faudra porter la burqa.

  4. […] Filed under: Uncategorized — francaisdefrance @ 20:49 Migrants à Cancale. La population est en colère. M. Mahieu, le maire, fait le point. […]

  5. Anik Thiers dit :

    @MALEMPIRE il fallait réagir en décembre 2015, se plaindre après n’a pas de sens! Moutons

  6. Dom dit :

    Les bretons viennent de voter socialiste ! Ils sont remerciés

  7. Quentin Garot dit :

    en tant que cancalais depuis toujours, je tiens à dire que cet accueil a le soutien de la majorité de la population cancalaise et qu’il ne faut pas s’arreter à ceux (les quelques rares)qui râlent le plus fort quand on écrit un article… Après envoyé des bombes sur leurs maisons ,leurs familles leurs amis,c’est la moindre des choses qu’on puisse faire. Ce ne sont pas des refugiés economique qui cherchent l’eldorado mais des demandeurs d’asile venant de pays en guerre qui ont du tout quitter pour sauver leur vie et leur famille. Et si leur présence nous prive de quelques touristes “genés” par leur présence, qu’on se le dise, c’est bien eux (les facho-touristes) qui ne nous manqueront pas…

  8. Bodiccea dit :

    Penelope retourne tenir les murs avec tes potes dans ta cité de rève et ne viens pas précher en Bretagne . merci .Rien à foutre de ton charity job à subventions payées par nos impots ( discrimination positive )Personne ne te demande ton avis sur Cancale et la Bretagne .

Ce sujet vous intéresse ?

Créez un compte ou connectez-vous sur Breizh Info et sélectionnez vos catégories favorites pour ne pas rater l'information qui VOUS intéresse.

Publicité

Soutenez Breizh-info

LES DERNIERS ARTICLES

Sport

Brezhoneg e Football Klub An Oriant. La place du breton au FC Lorient – 4 munud e Breizh

Culture & Patrimoine, Patrimoine

Participez à la publication de la thèse de Patrick Malrieu : « La chanson populaire de tradition orale en langue bretonne »

Culture & Patrimoine, Patrimoine

A la découverte des saints Bretons. Le 26 février c’est la St Koulfinid

Sociétal, VITRÉ

Pays de Vitré : Drogues au volant, 222 permis retirés en 2023 !

International

Les communistes en tête des sondages à Bruxelles, soutenus par le vote musulman

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

A La Une, Economie, Immigration, Social, Sociétal

Immigration économique. Gabriel Attal va « faciliter » l’embauche de travailleurs extra-européens dans le secteur agricole

Découvrir l'article

Immigration, International, Sociétal, Vidéo

Royaume-Uni. Rémunérer des influenceurs TikTok pour dissuader les clandestins ? [Vidéo]

Découvrir l'article

NANTES

Deux migrants multirécidivistes narguent la justice…et écopent d’une peine avec sursis à Nantes

Découvrir l'article

Immigration, International

Royaume-Uni. Un nouveau coup d’arrêt pour le projet d’expulsion des clandestins vers le Rwanda ?

Découvrir l'article

Sociétal

Accueillir des migrants avec moins d’énergie ? Avec O. Delamarche et Charles-Henri Gallois

Découvrir l'article

A La Une, Economie, Sélection de la rédaction

Immigration. Dysfonctionnements, situation financière précaire et dépendance aux subventions publiques : Coallia épinglée par la Cour des Comptes

Découvrir l'article

NANTES

Le préfet de Loire-Atlantique admet la présence de migrants dealers en situation irrégulière

Découvrir l'article

A La Une, International

Première victoire d’Israël sur l’ONU ? L’aide humanitaire à Gaza sérieusement menacée

Découvrir l'article

Economie, Immigration, Justice, Sociétal

Immigration économique. La Rochelle : expulsé, le commis de cuisine africain sous OQTF est finalement de retour après une mobilisation

Découvrir l'article

Immigration, International

Allemagne. Le Parlement adopte une loi édulcorée sur l’expulsion des migrants

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍