30/03/2016 – 06h00 France (Breizh-info.com) –En ce moment, les partisans de la construction de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes utilisent beaucoup l’argument de l’emploi. Une citation parmi d’autres : au stade de la construction : « on prévoit 5,4 millions d’heures de travail pour la plateforme de tour de contrôle et la desserte routière » affirmait Christophe Clergeau (PS), à l’époque vice-président du conseil régional des Pays de la Loire.
« Cela représente 3500 emplois directs et indirects cumulés (pour un chantier devant durer trois ou quatre ans), avec 800 à 1000 emplois au plus fort ». « C’est un marché et une manne importante pour les entreprises » se réjouissait de son côté Jean-Pierre Chateau, secrétaire régional de la fédération du bâtiment (Ouest France, 19 juin 2013).

Avec de pareils discours, on enfume tous ceux qui veulent bien l’être. En particulier les petits patrons du BTP . Ce « beau » chantier fait rêver alors que les temps sont durs pour eux et qu’un ballon d’oxygène serait le bienvenue.

Quelques-uns ont peut être regardé le dernier magazine « Cash investigation » d’Elise Lucet (22 mars France 2). Ils auront compris que les grands chantiers (EPR de Flamanville, méthanier de Dunkerque …à ne sont pas faits pour eux. Les grosses boîtes comme Bouygues préfèrent utiliser des sociétés d’intérim spécialisées dans le « Polonais », le « Roumain » ou le « Portugais ». L’une d’elles, Atlanco Rimec, basée à Dublin, est dirigée par un Irlandais, Michael O’Shea (fortune évaluée à 61 millions d’euros), surnommée « le négrier du nucléaire ».

Le procédé est simple et efficace : l’ouvrier roumain signe un contrat avec une filiale d’Atlantico Rimec installée à Chypre et vient ensuite travailler en France. Le travailleur en question n’a jamais mis les pieds à Chypre ou en Irlande et est payé 5 euros de l’heure. Donc très compétitif.

Sur son site Internet, Atlanco Rimec proposait « une main-d’oeuvre professionnelle », « dévouée » et « économique » dans « un champ d’action paneuropéen ». Si la construction de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes devait démarrer, c’est évidemment avec de pareilles méthodes que Vinci fonctionnera.
Atlanco Rimec ou une autre …

Les entreprises de BTP du secteur et les ouvriers Bretons n’auront que leurs yeux pour pleurer . Les cocus, comptez-vous !

Bernard Morvan

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

6 Commentaires

  1. Si l’aéroport se fait, les salariés locaux n’auront que des miettes, c’est évident. Mais peut-être les patrons locaux auront-ils mieux que des miettes ? Cela expliquerait pourquoi les organisations patronales se démènent en faveur de l’aéroport, et pas les syndicats de travailleurs. En revanche, cela n’expliquerait pas pourquoi la plupart des élus locaux sont si favorables au projet.
    D’après un sondage, 58 % des habitants de Loire-Atlantique seraient favorables au projet. C’est beaucoup moins que le total des suffrages en faveur des partisans du projet (PS + Républicains + centristes + communistes). De plus, cette proportion baisserait presque sûrement si des travaux étaient engagés, en raison des perturbations engendrées et de la perte de valeur de l’immobilier en Sud-Loire. Electoralement, donc, les politiques ont pas mal à perdre. On peut donc sérieusement se demander ce qui les pousse à prendre le parti des patrons.

    • Ce cher Bernard a une vision bien étriquée, il ne voit pas plus loin que le bout de son nez! Oui il y aura des ouvriers bon marché, comme tout grand projet: est ce pour autant une raison de ne rien faire?! Et c’est précisément là où les opposants se limitent à voir ce qui les arrangent! Il y aura Plus de boutiques, plus de personnel pour l’entretien des diverses structures, plus d’emplois induits et indirects liés au tourisme, au transport, a l’économie, aux commerçants, aux agences de voyages locales, aux compagnies aériennes, des possibilités d’extension, dont plus d’emplois en découleront mathématiquement!!
      Rien que ca: l’aéroport sera HQE: ce qui signifie qu’il y aura toute une équipe passionnée de nature qui veillera en permanence à la qualité environnementale de l’aéroport!!!
      Alors Arrêtez donc de raconter n’importe quoi: n’avez vous pas compris que cela dessert votre cause?!!

Comments are closed.