Vacciner, un acte sans danger ? [vidéo]

A LA UNE

13/06/2016 – 06H15 France (Breizh-info.com) – D’ici quelques semaines, le Professeur Henri Joyeux devrait être fixé sur son sort. Celui qui mène depuis plusieurs années un combat contre l’abus des vaccins par les laboratoires est en effet passé le 27 mai dernier devant une chambre disciplinaire composée d’un magistrat professionnel et de médecins du Languedo-Roussillon. Il risque un blâme, alors qu’il est accusé « de désinformation sur les vaccins ». Sa pétition pour pouvoir obtenir pour les familles le retour du simple vaccin DTPolio sans aluminium a récolté plus d’un million de signatures à ce jour. De quoi en effet inquiéter une profession parfois soumise aux intérêts économiques des laboratoires pharmaceutiques.

«  Je ne suis pas contre les vaccins, je suis contre l’abus des vaccins par les laboratoires », a expliqué le Professeur Joyeux à ses pairs. Il défend la vaccination des enfants contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (le DTP, les trois seuls vaccins obligatoires), mais est scandalisé par le fait que ce vaccin ne soit plus disponible, obligeant du coup les familles à avoir recours à un vaccin hexavalent (qui protège contre six maladies). Un vaccin hexavalent plus cher (7 fois plus que le DTP classique) et qui contient de l’aluminium, ce qui a déjà occasionné de graves effets secondaires.

Un débat sur la vaccination est lancé par le Ministère de la Santé pour cette année 2016.

Le deuxième épisode de l’émission Oxygène, présentée par Elise Blaise de TV Libertés est sorti vendredi dernier. Sujet de l’émission : « vacciner, un acte sans danger ? » .

Autour de leurs deux invités, le pharmacien Serge Rader et l’avocat Maître Emmanuel Ludot, Elise Blaise et le docteur Nicole Delépine se penchent sur la question de la vaccination. Alors que de plus en plus en pays lèvent les obligations vaccinales, la France exige toujours que les enfants soient vaccinés contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite. Ces exigences sont-elles toujours d’actualité? Sont-elles légitimes? Et surtout, la vaccination est-elle un acte de santé sans danger?
Voilà les grandes questions autour desquelles les invités d’Oxygène débateront pour ce nouveau numéro, à ne pas manquer…

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Saint-Brieuc. 6 à 12 mois de prison pour la fratrie de cambrioleurs

​Mais qui a éduqué ces individus ? A Saint-Brieuc jeudi 16 septembre, quatre frères ont été condamnés à des...

Hôpital de Quimperlé. Trois médecins urgentistes bientôt en moins du fait de la tyrannie sanitaire ?

L"information vient des syndicats, et a été révélée par Le Télégramme. Trois médecins urgentistes manqueraient à l'appel depuis le...

Articles liés