vix_tresor

26/06/2016 – 05H00 Châtillon sur Seine (Breizh-info.com) – Depuis le 16 juin 2016 et jusqu’au mois de septembre, le musée du pays Châtillonnais, Trésor de Vix, propose une exposition exceptionnelle sur les deux tombes celtes découvertes récemment dans la région.

En 2015, les archéologues de l’Inrap mettent au jour une découverte exceptionnelle près de Troyes. A 70 km de Vix, sur la commune de Lavau, dans la banlieue de Troyes et quelques 62 ans plus tard, la tombe du prince celte de Lavau a plus d’un point commun avec celle de la princesse de Vix.

L’Inrap a réalisé une exposition photographique illustrant cette découverte. Le musée du Pays Châtillonnais – Trésor de Vix, qui l’accueille, ajoute en parallèle des images de la découverte du Trésor de Vix, en 1953, afin d’évoquer les similitudes et dissemblances de ces deux découvertes majeures.

A cette occasion sera dévoilée la maquette grand format de l’immense palais de la Dame de Vix qui couronnait le mont Lassois à Vix (35 m de long pour 22 de large). Cette maquette, conçue et réalisée par Klaus Rothe et Peter Endlicher, permet de constater le gigantisme du site de Vix occupé durant le VIe siècle avant J.-C. Le cratère lui-même semble petit sous la charpente en bois s’élevant à plus de 15 mètres.

Cette maquette est le fruit des recherches archéologiques qui se poursuivent à l’heure actuelle sur le site.

Le site de Lavau, en banlieue de Troyes, se situe dans une zone commerciale déjà fortement aménagée. La fouille a été réalisée en amont d’un nouvel aménagement, dans le cadre de l’archéologie préventive qui a pour objectif d’assurer la détection et l’étude scientifique des vestiges susceptibles d’être détruits par des travaux liés à l’aménagement du territoire.

Les archéologues de l’Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives) interviennent sur décision de l’État pour sauvegarder le patrimoine archéologique. C’est ainsi que fut découvert, en 2015, le monument funéraire de Lavau. Le site de Vix s’étend sous un couvert forestier et de champs mis en culture.

L’absence d’aménagement urbain a permis une conservation des vestiges. Ce site est donc propice à l’établissement d’une fouille programmée. La tombe a été découverte en 1953, dans le cadre des campagnes de fouilles annuelles menées par René Joffroy. Depuis 2000, c’est une équipe internationale, regroupée au sein du Programme collectif de recherches « Vix et son environnement », qui poursuit les travaux de recherches archéologiques.

Plus d’informations disponibles sur le site du musée

Le musée et sa boutique sont ouverts :
* du 1er septembre au 30 juin de 10h à 17h30 tous les jours sauf le mardi
* du 1er juillet au 31 août de 10h à 17h30 tous les jours

Ouvert toute l’année aux groupes en visites guidées sur réservation.

Fermé le 1er janvier, 1er mai, 24, 25 et 31 décembre.

Tarifs

Individuels

Plein tarif : 7 €
Tarif réduit : 3,50 €
(sur présentation d’une carte justificative)
–          de 7 à 18 ans
–          étudiants jusqu’à 26 ans
–          familles nombreuses (adultes et enfants)
Gratuit
–          enfants de moins de 7 ans accompagnés de leur famille
–          personnes en situation de handicap
–          sans emploi

Groupes

Adultes
Visite libre : 3,50 € / pers.
Scolaires et étudiants
Visite libre : 3,50 € / pers.

Visite guidée : prendre contact avec le service de réservation :
[email protected]

Tél. 03 80 91 24 67

Crédit photos  : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.