Gourin. Pour l’autonomiste Chistian Troadec, c’est à l’Etat de sécuriser le Festy-Gay

A LA UNE

Victor Aubert (Acadamie Christiana) : « Le thème de notre université sera la communauté car nous pensons qu’elle est le socle du politique »

Du 16 au 22 août 2021 (avant-dernière semaine d’août) se déroulera une nouvelle université d'Académia Christiana, université des jeunes...

Fête de la musique 2019 à Nantes : vers une mise en examen de Johanna Rolland

« Le jeune homme est bien tombé dans la Loire pendant l’intervention policière » : depuis hier soir, des titres de ce...

Nico Prat – Benjamin Durand : « La victoire d’Oasis se situe dans un soft power mainstream par delà les classes sociales et les...

Les éditions Playlist society viennent de sortir un bouquin que tous les amateurs de rock doivent posséder. Avec Oasis...

Jean-Yves Le Gallou : « Une candidature Zemmour pulvériserait le front républicain » [Interview]

Les Bobards d'Or, traditionnelle cérémonie de la fondation Polémia qui récompense les médias de grand chemin, se sont déroulés...

Gens du voyage. Des occupations illégales de terrains qui exaspèrent maires et propriétaires

Phénomène récurrent en France, les occupations illégales de terrains par des gens du voyage, nombreuses ces derniers jours, exaspèrent...

01/08/2016 – 06H00 Gourin (Breizh-info.com) –La neuvième édition du Festy-Gay  de Gourin (Morbihan) n’aura donc pas lieu le 6 août prochain. Pour Bernard Raynald, président de l’association « Les Folies gourinoises », « la responsabilité est trop importante pour prendre le moindre risque : nous tenons à chacun de vous !!! » explique-t-il sur la page facebook du rendez-vous. « En effet,compte-tenu des évènements récents liés au terrorisme,nous ne sommes pas en mesure d’assurer physiquement , matériellement et financièrement la sécurité de la ville exigée par la préfecture.».

Voilà une annulation qui aura fait bondir Christian Troadec, maire de Carhaix et conseiller départemental, tout comme Christian Derrien, maire de Langonnet et conseiller départemental : « L’annulation, sous contrainte de la Festy-gay de Gourin, est inacceptable. Nous comprenons l’amertume de la mairie de Gourin et des organisateurs, qui est bien compréhensible tout comme celle à venir d’autres manifestations, si nous ne nous montrons pas vigilants face aux obligations de l’État.
Il lui appartient d’assurer et d’assumer, tout comme elle le fait dans les grandes villes,
 la sécurité de ce type de manifestations. Nous tenons à rappeler que l’ordre et la sécurité relèvent de  l’autorité de l’État. C’est bien à l’État, sans demande de participation financière aux collectivités ou aux manifestations, d’assumer l’état d’urgence qu’il a décrété. À Gourin comme ailleurs.».

Le communiqué n’aura pas manqué d’étonner les fins observateurs de la vie politique bretonne : « Christian Troadec l’autonomiste Breton, le candidat des régions, qui réclame l’aide et l’intervention de l’État français pour une Gay Pride, c’est tout de même assez contradictoire non ? » nous écrit un journaliste travaillant pour un hebdomadaire local. Il y a quelques années (en 2009), Christian Troadec, maire de Carhaix n’avait d’ailleurs pas hésité à interdire une manifestation, à Carhaix, qu’il jugeait risquée pour l’ordre public.

Le Festy-Gay de Gourin est un rassemblement festif, mais aussi très militant et très politique, en faveur du lobby homosexuel et LGBT. L’association organisatrice, nommée  « Les folies Gourinoises »  définit ainsi son activité « lutte contre l’homophobie,prévention des infections sexuellement transmissibles et défenses des libertés individuelles des gays,lesbiennes,trans ,bi et hétérosexuels ». En 2015, la Région Bretagne avait financé l’association a hauteur de 1000 euros. Parmi les autres partenaires de l’évènement, on retrouvait notamment la presse quotidienne régionale, mais aussi le journal Tétu, Amnesty international, ou encore Aides.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Hellfest 2022. Metallica, Guns n’roses, et 7 jours de concerts

La direction du Hellfest ne fait pas les choses à moitié. Elle vient d'annoncer une édition 2022 qui s'annonce...

Non à la peste éolienne ! Par Patrice Cahart

Ancien inspecteur général des Finances et ancien président du conseil d'administration de la Bibliothèque nationale, Patrice Cahart est avant...

Articles liés

Les « forces de gauche » peuvent compter sur Christian Troadec

L’ancien chef d’entreprise qu’est Christian Troadec sait que, dans les affaires, il faut savoir négocier. En politique, c’est la même chose. Il discute donc...

Christian Troadec retrouve ses « amis » du PS

On raconte que Christian Troadec est en train de se rabibocher avec le PS en vue des élections régionales de mars 2021. En 2015,...

Carhaix. « Pas facile de discuter avec Jean-Luc Martin ». Christian Troadec tacle le président des Vieilles Charrues

Il y a toujours autant d'eau dans le gaz entre Jean-Luc Martin, président du festival des Vieilles Charrues, et Christian Troadec, maire de Carhaix....

On retrouvera Christian Troadec aux régionales de 2021

Infatigable, Christian Troadec présentera une liste aux élections régionales de 2021. S’il parvenait à franchir la barre des 10 %, il aurait des élus. En...