page contents
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

LCI. Quand Audrey Crespo-Mara tente de faire un bad buzz pour Robert Ménard

05/09/2016 – 08H25 France (Breizh-info.com) –  Robert Ménard, maire de Béziers, était l’invité de LCI et de la journaliste – au ton très militant – Audrey Crespo-Mara (voir son portrait sur le site de l’OJIM). Cette dernière rentre directement dans le vif du sujet en attaquant Robert Ménard à propos d’un tweet de ce dernier, dans lequel il évoque le « grand remplacement », en indiquant qu’il suffit de regarder d’anciennes photos de classes et de les comparer à celles d’aujourd’hui pour voir que la population ethnique de la France change.

« Être Français, c’est être blanc ? » lui demande alors la journaliste. Réponse de Robert Ménard, citant De Gaulle : « Etre Français c’est aussi être Européen, blanc, et catholique ». Nouvelle question de la journaliste : « donc être Français c’est être blanc ? ». Robert Ménard explique alors que dans une classe d’une de ses écoles, 91% des élèves sont musulmans et qu’il y a « des seuils de tolérance ».

« On a l’impression avec ce tweet qu’un enfant qui n’est pas blanc est déjà suspect » lui rétorque la journaliste sur un ton inquisiteur. Robert Ménard lui explique alors simplement qu’il faut une immigration raisonnable pour que le pays se maintienne et qu’aujourd’hui ce seuil a été dépassé. Il lui affirme également qu’elle ne mettrait pas ses enfants dans une classe composée à 91% de musulmans et qu’elle demanderait une dérogation, ce à quoi Audrey Crespo-Mara ne répond pas.

Lorsque Robert Ménard explique que « le vivre ensemble est une invention » la journaliste lui fait répéter sa phrase avant d’affirmer « certains ne veulent peut être pas vivre ensemble, mais le vivre ensemble est possible ». Puis Audrey Crespo-Mara de continuer dans un rôle mi-juge, mi psychologue : « Est-ce que vous pensez vraiment tout ce que vous dites Robert Ménard, entre nous, ou alors est-ce que vous dites des choses pour qu’on parle de vous ? ». Réponse de Robert Ménard : « c’est vous qui m’avez invité ».

Retour sur le vivre ensemble, avec la journaliste de LCI qui agresse à nouveau (voyez le ton sur la vidéo) « on a vu , après Saint-Etienne du Rouvray, des catholiques, des musulmans prier ensemble dans les églises, est-ce que ça vous a fait plaisir ou pas ? »« mais bien sur que ça m’a fait plaisir ». Réponse de la juge Crespo-Mara- « donc le vivre ensemble est possible alors ».

Robert Ménard rappelle alors l’orchestration médiatique de ces cérémonies – minoritaires – du « vivre ensemble », évoquant le peu de musulmans venus dans sa ville à cette occasion , pour communier avec les catholiques : « vous les avez comptez à l’entrée ? » demande alors sans naïveté aucune Audrey Crespo, à quoi M. Menard lui répond qu’il sait qu’elle n’est pas musulmane, comme il sait reconnaître également qui est arabe et qui ne l’est pas. Il explique également que « vous les médias, vous allez filmer le ou la musulmane qui est là, ça fausse l’information ». « Les musulmans, les maghrébins, vous les comptez sur les doigts d’une main » explique ensuite Robert Ménard à propos des rassemblements organisés dans sa ville : « c’est pas ce qu’on a vu cet été » rétorque Audrey Crespo, qui le coupe, et passe à un autre sujet.

La suite de l’entretien sera consacré à la rentrée de Marine Le Pen ; à aucun moment, la journaliste n’évoque le fond, les idées défendues, les propositions. Objectif d’Audrey Crespo : trouver les différences entre Robert Ménard et Marine Le Pen, ses points communs avec Les Républicains ou avec Marion Maréchal Le Pen….

Puis vient la question du Burkini, sur laquelle M. Menard est en désaccord avec les propositions de Philippot d’interdire tout signe religieux dans l’espace public. Il explique notamment que la France a des racines catholiques et que toutes les religions ne doivent pas être traitées pareil. « La France est un pays laïc » lui rappelle alors Audrey Crespo, dont on se demande au cours de l’entretien si elle ne s’est pas transformée en militante politique. Puis elle l’interroge : « elle n’est pas laïque ? elle n’est pas laïque ? ». Cela tourne presque à l’hystérie.

L’interview de Robert Ménard réalisée par Audrey Mara-Crespo, femme de Thierry Ardisson, mère de deux enfants issus d’un précédent mariage (Lamine et Sekou) constitue un cas d’école : celui d’un journalisme subventionné en perdition face au réel.

Un journalisme conditionné au sein du Centre de Formation des Journalistes (pour Audrey Crespo) mais plus globalement au sein des « fabriques à petits soldats du journalisme » ; un journalisme qui ne s’assume pas militant, qui favorise le « buzz » et la forme, qui entend « juger » pour le spectateur ou le lecteur, et qui perd totalement de vue son rôle principal : informer, laisser parler, questionner sur le fond.

Le journaliste militant Sylvain Chazot s’en est d’ailleurs donné à coeur joie sur cette affaire, titrant aussitôt l’interview terminée : « la sortie raciste de Robert Ménard selon qui être français c’est être blanc et catholique ». Que d’objectivité !

Pas un mot sur le fond, comme par exemple sur les propositions de Robert Ménard en matière de politique d’immigration.

Voici ce qui constitue un argument, une fois de plus, expliquant la rupture progressive entre les Français et la presse subventionnée – qui les représente de moins en moins. La presse alternative sur Internet – si elle poursuit son travail et sa promotion d’un journalisme sérieux –  a de beaux jours devant elle.

Photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

8 réponses à “LCI. Quand Audrey Crespo-Mara tente de faire un bad buzz pour Robert Ménard”

  1. sitonia83 dit :

    Je ne dirais pas grand chose, juste: LCI………

  2. TITUS dit :

    Bravo Monsieur MENARD. Vous auriez dû pousser le bouchon un peu plus loin en demandant à cette journaliste dans quelle ecole elle met ses enfants ! …

  3. ComteZer0 dit :

    Audrey présentait aussi le journal télévisé sur TF1 le week-end cet été. A la vu du choix des reportages, on ne peut pas dire qu’elle a été pour autre chose que son physique agréable, ce qui est certes une qualité, mais réservée au directeur de la programmation qui l’a nommé à ce poste.

  4. Tonio dit :

    Quand on fait de la géographie, ou de l’ethnologie, pour n’importe quel pays on détermine les caractéristiques ethniques de sa population. Pour la France, c’est interdit. Il faut et il suffit d’avoir “le papier”…

  5. yoann dit :

    la critique que vous faites a cette journaliste pourrait vous être faite, après la lecture de votre article je n’ai pas eu le même ressenti que vous en visionnant la vidéo. Dans vos articles vous n’êtes jamais très objectif, la réinformation que vous pronnez est souvent la désinformation qui s’appui sur des commentaires de personnes lambda trouvé dans la rue qui a les même opinions que vous. Bonjour l’objectivité.
    A LCI les journalistes sont pas subventionné mais payé par la chaine qui tire ses revenu de la publicité?????

  6. Gillic dit :

    Cette journalope plus que bobo reflète bien les merdias actuelles !! Heureusement que nous ne nous laissons pas polluer par de telles émissions …..Robert Ménard aurait du lui demander où ses enfants étaient scolarisés, juste pour voir !!!!

  7. yoann dit :

    Merci de me demander de me taire, mais je n’en ai pas envie surtout quand je li tes inepties.

    S’il y a niche fiscale pour les journalistes, alors breizh info est subventionné et informe de la même manière que les autre médias.
    Chacun a ses opinions et je trouve que les journalistes de breizh info sont moins neutres que la presse traditionnel.

    • Mort de rire dit :

      Viens lire un article du Ouest France, à chaque fois que je jette un coup d’œil à ce torchon, on y crache sur Sarkozy, Le Pen, la droite en général et on y promeut l’accueil des clandestins, pas terrible pour un journal se définissant comme apolitique… Comme pour quasiment tout les médias classiques on y trouve de la propagande mais très rarement des faits.

      Breizh-info est un média de ré-information, alors forcement il n’est pas neutre parce qu’il soutient la droite, la différence étant que la couleur politique est clairement affiché contrairement à la presse subventionné ou les 3/4 des journalistes roulent à gauche voir à l’extrême gauche.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

International

Viktor Orbán : « Une coalition pro-guerre, anti-économie et pro-immigration s’est formée en Europe »

Découvrir l'article

Immigration, Local, RENNES, Sociétal, Société

Rennes : après les Champs Libres, l’Hôtel Pasteur occupé par un comité de soutien aux immigrés !

Découvrir l'article

Economie, International

Immigration. 1,1 million de migrants ont demandé l’asile dans l’UE en 2023 – seulement 90 000 expulsions

Découvrir l'article

International

Invasion migratoire en Allemagne. 57% des migrants arrivent sans passeport

Découvrir l'article

Sociétal, Société

“OQTF DEHORS” : Une Banderole Déployée sur les Grilles du Palais de Justice de Bastia

Découvrir l'article

Politique

Nicolas Pouvreau-Monti, cofondateur de l’Observatoire de l’immigration et de la démographie : « On a atteint des niveaux d’immigration jamais-vus» sous la présidence d’Emmanuel Macron »

Découvrir l'article

Politique

Pouvoir d’achat, sécurité, immigration: le Forum BFMTV en intégralité

Découvrir l'article

Politique

Immigration, pouvoir d’achat, énergie… L’interview en intégralité de Jordan Bardella

Découvrir l'article

Politique

Sondage Européennes : Le thème de l’Immigration est une priorité pour les électeurs

Découvrir l'article

Immigration, International

États-Unis : l’Arizona va organiser un référendum sur l’immigration

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky