Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Cancale. 60 migrants de Calais sont attendus prochainement

10/10/2016 – 05H00 Cancale (Breizh-info.com) –   60 migrants de Calais devraient séjourner à Cancale dans les prochaines semaines dans le cadre du plan de démantèlement de la jungle de Calais.

La Bretagne administrative est particulièrement touchée, puisqu’elle accueillera 600 immigrés, tandis que la Loire-Atlantique offrirait 1200 places au bénéfice  de ces personnes arrivées en toute illégalité sur le territoire français.

L’Ile de France, saturée, est épargnée par ce plan de démantèlement, tout comme la Corse, où l’hostilité de la population locale a triomphé des intentions du ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve.

Pour Cancale, c’est à nouveau le site de l’ancien hôpital qui accueillera ces 60 migrants, qui pourraient être répartis en deux phases (source policière).

Au printemps dernier, Cancale avait déjà accueilli des migrants – malgré l’hostilité d’une partie de la population (du 1er avril au 30 juin 2016).

Sous la responsabilité de l’État, ce sont les mêmes structures spécialisées (Croix-Rouge, Coallia, Epi West) et financées par le contribuable qui accompagneront ces migrants dans leurs démarches et dans la sécurisation des lieux.

Au sein de ces associations comme des bénévoles qui les accompagnent , les consignes sont claires : ne parler que du positif dans l’accueil de ces individus, et taire tout dérapage ou toute polémique pour « ne pas faire le jeu des opposants ».

Par ailleurs, d’autres sites devraient être mis à disposition dans les prochaines semaines. Nathalie Appéré, maire de Rennes qui n’arrive pas à gérer le problème des mineurs isolés étrangers dans la capitale bretonne, fait par ailleurs des pieds et des mains pour pouvoir « prendre sa part de solidarité ».

A Saint-Brevin-les-Pins, ils étaient plusieurs centaines, samedi soir, à participer à une réunion publique concernant l’arrivée prochaine de migrants dans la cité balnéaire. Globalement, la population y est hostile, mais ni le maire, ni le Préfet, ni la CCAS d’EDF, n’avaient jugé bon d’envoyer des représentants pour rencontrer les administrés.

Un mépris affiché et assumé – calcul à court terme notamment pour des élus qui pourraient le payer lors des prochaines échéances électorales – qui parait éloigné de « la volonté d’apaisement », souhaitée par le Préfet de Loire-Atlantique après les coups de feu  tirés sur la façade du bâtiment devant les loger.

Dans toute la Bretagne, comme partout en France dans les communes qui vont être obligées d’accueillir des migrants, la population se divise, se dispute, s’inquiète. Des manifestations sont d’ailleurs prévues à Trégastel et à Trébeurden la semaine prochaine.

La fronde grandit de jour en jour, mais le Gouvernement, comme très fréquemment depuis son accession aux affaires, maintient ces actions qui fracturent  une société française au bord de l’explosion.

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

2 réponses à “Cancale. 60 migrants de Calais sont attendus prochainement”

  1. breton_exilé dit :

    @FranAvril29 vive la fronsse !

  2. JulesM dit :

    Bonne nouvelle pour tous les sdf de France, l’état à de quoi loger…

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Sociétal

L’ex-directeur de Frontex dévoile le projet d’accueil de migrants par Von der Leyen !

Découvrir l'article

Tribune libre

Loperhet (29) et l’immigration imposée

Découvrir l'article

International, Vu ailleurs

Royaume-Uni. Les arguments économiques en faveur de l’immigration de masse ont fini par s’effondrer

Découvrir l'article

Immigration, Insolite, Santé, Société

Insolite : Boubacar poignarde un homme pour “avoir de l’aide” de l’administration concernant “sa santé mentale”

Découvrir l'article

Ensauvagement, Local, PONTIVY, Société

Pontivy : un homme inquiétant dans la ville

Découvrir l'article

International

Immigration aux USA. Le mur frontalier à la frontière avec le Mexique n’a jamais été aussi populaire

Découvrir l'article

Sociétal

Pierre Gentillet : « Nos campagnes sont des hangars à migrants »

Découvrir l'article

Local

Fermeture de classes en Ille-et-Vilaine : 8 écoles touchées, 1 ouverture annoncée

Découvrir l'article

Culture, Culture & Patrimoine, Immigration, Politique

Le Conseil de l’Europe communique sur “les discriminations linguistiques en Europe” en ne parlant… que des migrants

Découvrir l'article

Sociétal

Paris : les immigrés clandestins surreprésentés chez les violeurs de rue

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍