Chevaigné. Awen Nature, première distillerie d’absinthes bio en Bretagne.

A LA UNE

23/10/2016 – 08H45 Chevaigné (Breizh-info.com) Nous l’avons découvert cette année, à l’occasion de la fête médiévale de Josselin : Awen Nature tient une distillerie d’abstinhes bio, unique en Bretagne. Les spiritueux artisanaux d’Awen Nature sont fabriqués à partir d’alcool de blé bio distillé, ils sont ensuite aromatisés aux plantes, puis sucrés pour adoucir le palais.

Ces produits sont sans conservateur, ni colorant artificiel « car la nature nous donne le goût, l’odeur, la couleur», affirme Awen Nature. « Etant particulièrement sensible à la nature, l’artisanat, ainsi qu’à l’écologie, je me suis découvert très jeune un véritable amour pour les plantes et leurs alchimies naturelles. C’est cette nouvelle direction qui a retenu tout mon intérêt. Les plantes possèdent en effet de véritables vertus qui peuvent être mises à profit dans de multiples domaines : alimentaire, boissons – alcoolisées ou non – cosmétiques, soins, parfumerie, produit d’entretien, etc.»,  explique Julien Fanny, fondateur de la société.

« Je me suis alors lancé dans une véritable autoformation quotidienne, soutenue, et riche de mon sens de l’artisanat ainsi que du « savoir-faire » développé dans mon ancienne activité de ferronnier d’art. J’ai ainsi pu mettre en place une production personnelle.»

Awen Nature fait actuellement appel au financement participatif  pour l’achat d’un alambic en cuivre pour des distillations d’Absinthes artisanales à base de plantes biologiques.

« Cela fait 3 ans que j’ai créé la distillerie Awen Nature. A l’époque, j’ai pu me lancer grâce à un financement participatif Ulule qui m’a permis l’achat d’un premier alambic. Conçus à bases de plantes choisies par mes soins, mes alcools sont maintenant reconnus par le public et les professionnels pour leur qualité et leur caractère innovant. Parmi ceux-ci, certains ont eu l’occasion d’être primés : l’absinthe safran (médaillée d’argent du Concours Agricole de Paris) et le Gin Mist (médaillé d’or du concours mondial Spirits Selection).» explique Awen Nature.

« Bien qu’en plein développement, l’activité d’Awen Nature n’a pas encore atteint sa vitesse de croisière. En effet, les ventes ne sont pas encore suffisantes pour couvrir l’ensemble des investissements nécessaires à sa pérennisation. C’est pourquoi je vous sollicite à nouveau. Je souhaite faire l’acquisition d’un second alambic en cuivre qui me permettrait de faire deux distillations simultanément, ainsi que d’une étiqueteuse qui me permettrait de gagner un temps considérable dans la production de mes bouteilles. Ces outils contribueront à augmenter ma cadence de fabrication d’Absinthe biologique et de répondre aux demandes qui augmentent de jour en jour.»

Si le premier palier (2000 euros) est franchi, Julien Fanny tentera de récolter 1500 euros supplémentaires pour la production de magnifiques étiquettes pour ses bouteilles, et à partir de 5200 €, il pourra faire l’acquisition d’une étiqueteuse.

Pour découvrir les productions proposées par Awen nature, c’est ici.

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Saint-Brieuc. 6 à 12 mois de prison pour la fratrie de cambrioleurs

​Mais qui a éduqué ces individus ? A Saint-Brieuc jeudi 16 septembre, quatre frères ont été condamnés à des...

Hôpital de Quimperlé. Trois médecins urgentistes bientôt en moins du fait de la tyrannie sanitaire ?

L"information vient des syndicats, et a été révélée par Le Télégramme. Trois médecins urgentistes manqueraient à l'appel depuis le...

Articles liés