Nicolas Faure (LiEn) : « Les migrants qui se pressent actuellement aux portes de l’Europe ne sont pas des réfugiés. » [Interview]

A LA UNE

24/10/2016 – 06H45 Nantes (Breizh-info.com)  Petit à petit, les migrants de la « jungle » de Calais sont répartis sur tout le territoire français – tandis que d’autres ont été envoyés en Angleterre en se prétendant mineurs, ce dont doutent fortement les accueillants à l’arrivée . La Bretagne n’est pas épargnée par cette répartition imposée, elle est même en première ligne, le réseau politique et associatif de gauche fonctionnant à plein régime pour faire admettre à la population l’arrivée de ces immigrés au sein de CAO (centre d’accueil et d’orientation).

Parallèlement, des collectifs citoyens d’opposants se montent un peu partout en France.

Une association, le Lien – Libertés et Entraide – a été créée, au départ en Bretagne, pour venir en aide à ces personnes, inquiètes de ces arrivées imposées sans concertation mais n’ayant toutefois pas envie d’être « récupérées » politiquement.

Aide juridique, aide citoyenne, ses animateurs s’activent depuis des semaines, que ce soit à Saint-Brévin, Trégastel, mais désormais aussi dans une dizaine de communes en France. Nous avons interrogé le breton Nicolas Faure, président de l’association.

Breizh-info.com : Pourquoi avoir décidé de fonder le Lien, libertés et entraide ?

Nicolas Faure : C’est l’annonce du démantèlement du camp de Calais qui a précipité la création de ce projet que je mûrissais depuis plusieurs mois avec quelques amis. Nous suivions avec attention l’actualité de la crise migratoire et constations avec effarement que les informations données aux Français étaient faussées au dernier degré.

L’association LiEn s’est donc créée avec deux objectifs :

Premièrement, proposer des informations vérifiées sur la crise migratoire et démontrer la duplicité de nos élites dans ce qui s’apparente de manière très claire à un coup d’État contre le peuple.
Deuxièmement, aider les citoyens français à se mobiliser de manière pacifique et efficace afin d’empêcher la venue imposée de migrants dans leur commune.

Nous produisons donc des argumentaires autant que nous conseillons des collectifs citoyens sur la meilleure manière d’agir. Enfin, nous sommes également capables d’accompagner juridiquement certains citoyens/collectifs sur diverses thématiques. Point important : bien que nous soyons basés en Bretagne, notre association a vocation à être présente sur tout le territoire français.

Breizh-info.com : Quelles sont les actions que vous avez mené jusqu’ici ?

Nicolas Faure : Nous avons déjà réalisé plusieurs argumentaires qui sont pour certains disponibles en accès libre sur notre site internet.

Par ailleurs, nous conseillons plus d’une dizaine de collectifs en France. Nous allons de l’encadrement intégral aux conseils généraux en passant par la simple aide au lancement du collectif. Nous avons également participé à plusieurs réunions publiques d’information. Par exemple à Saint-Brévin (Loire-Atlantique) où j’étais invité à répondre aux questions des Brévinois ou à Tourves (Var) où les habitants m’avaient demandé d’intervenir.

https://www.youtube.com/watch?v=z66x5bH2PGc

https://www.youtube.com/watch?v=ylW5KzefgzY

Breizh-info.com :  Avez vous une appartenance politique quelconque ?

Nicolas Faure  : Nous n’avons aucun lien avec aucun parti politique. Ni moi ni quiconque de l’association ne sommes cartés dans aucun mouvement politique. Par ailleurs, dans tout l’éventail des positionnements partisans, nombreux sont ceux qui s’opposent à l’imposition de migrants dans les communes françaises. Nous nous refusons donc de nous rapprocher d’un parti plutôt que d’un autre.  Pour rappel, 62 % des Français sont opposés à l’accueil des migrants.

Breizh-info.com : Pourquoi vous opposez vous à l’arrivée de migrants. La France n’a t-elle pas un devoir d’hospitalité vis à vis des réfugiés ?

Nicolas Faure : Premièrement, les migrants qui se pressent actuellement aux portes de l’Europe ne sont pas des réfugiés. Le statut juridique de réfugié est accordé après instruction d’un dossier.

On voit mal comment l’on pourrait accorder ce statut à des personnes dont les familles sont toujours dans les zones qu’ils ont quitté et qui ont fait des dizaines de milliers de kilomètres en dédaignant des pays prospères et/ou en paix, prêts à leur accorder refuge. J’en veux pour preuve qu’un majorité des migrants de Calais aura dédaigné jusqu’au bout la France ! Ces soit-disant réfugiés ne semblent pas pressés de se mettre à l’abri puisqu’ils refusent de demander asile en France, malgré les supplications des autorités et des associations .

Deuxièmement, il est important de s’intéresser aux risques que représente l’accueil aveugle désiré par nos élites. De nombreux terroristes se sont infiltrés parmi les migrants. Par ailleurs, en observant ce qui a lieu en Allemagne, il apparaît qu’il s’agit d’une population qui peut s’avérer dans certains cas criminogène. On se souvient tous de l’horreur de Cologne. L’accueil aveugle est donc une erreur monumentale.

Troisièmement, que ce soit culturellement ou démographiquement, les impacts de l’importation de centaines de milliers d’étrangers, majoritairement masculins ne peuvent pas être minorés.

Sur deux ans, l’Europe aura accueilli plus d’un million et demi de migrants selon les estimations basses. Comment croire que, même si cet afflux s’arrêtait d’un coup – et ce ne sera évidemment pas le cas – les conséquences culturelles et démographiques seraient insensibles ?

Breizh-info.com : Le démantèlement de la « jungle » de Calais n’est-il pas une bonne chose ?

Nicolas Faure  : Bernard Cazeneuve disait en mai 2015 :« Calais est pour moi le laboratoire de ce que la République peut produire de meilleur » . La « jungle » de Calais c’est avant tout cela. C’est la démonstration de l’incompétence totale de nos élites. Incapables de comprendre que le monde réel ne se conforme pas à leur vision idéologique.

A Calais sont réunis depuis des années des clandestins qui ne souhaitent pas demander l’asile en France. Il aurait donc fallu démanteler Calais après avoir réglé la situation de la manière la plus digne possible. Il aurait fallu que l’armée prenne les choses en main et qu’un camp en dur soit dressé le temps de prendre les identités de tous les migrants sur place. Les demandeurs d’asile envoyés en CADA et les non-demandeurs d’asile expulsés sans délai.

Mais tout est fait à l’envers. On disperse dans nos campagnes des migrants qui n’ont rien à y faire et le camp de Calais ne sera évidemment pas fermé car l’appel d’air est toujours en place.

Dernièrement, le gouvernement continuait à construire un mur entre le camp et la rocade et réinstallait à grands frais la lumière sur la portion de l’A16 longeant la zone du camp. Des travaux de cette ampleur et avec un tel coût démontrent que le camp de Calais ne sera pas démantelé mais vidé de ses habitants avant que d’autres n’y reviennent.

Breizh-info.com : Qui sont ces migrants qui vont venir dans les campagnes ? Ont-ils un profil ?

Ces migrants viennent donc du camp de Calais. Là bas, grâce aux travaux d’une association pro-migrants , l’on sait que 94 % des migrants sont des hommes, que 80 % sont Soudanais, Afghans ou Erythréens et que seulement 1 % sont Syriens . Par ailleurs, moins d’un migrant sur 4 est déjà allé en université.

Voilà qui est bien loin de ce que nous dépeignent les médias. Il n’y aura pas d’astrophysicien syrien avec femme et enfants dans nos campagnes dans les prochains mois…

Breizh-info.com : Êtes vous en contact avec les autorités ? Avec les associations pro migrants ?

Nicolas Faure  : Nous n’avons que des contacts distants avec les autorités étatiques et les associations pro-migrants.  Ils savent que nous existons et sont très attentifs à nos faits et gestes. Nous restons bien évidemment dans une démarche constructive de dialogue et de débat et ils savent parfaitement que je suis prêt à débattre avec eux sans aucun souci.

L’inverse n’est pas acquis….

Photo : wikipedia (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Sandrine Rousseau (EELV) : « Je serai la surprise de cette élection présidentielle »

La candidate au deuxième tour de la primaire écologiste pour la présidentielle Sandrine Rousseau est l'invitée de Bruce Toussaint. https://www.youtube.com/watch?v=9qKSnWTH1gc Crédit...

Cyclisme. Le Tour de Bretagne 2021, c’est parti ! [Le profil et la liste des participants]

Le Tour de Bretagne cycliste revient pour une édition 2021 au parcours relevé et avec un plateau ambitieux. La...

14 Commentaires

  1. C’est une vaste plaisanterie.! Plus personne ne se soucie du statut des arrivant. Et pour faire bonne mesure les journalistes mentent volontairement sur les proportions de vrai réfugiés. Ce pays travaille contre sa propre population.
    Il faut virer et juger ces traîtres

  2. « Nous restons bien évidemment dans une démarche constructive de dialogue et de débat et ils savent parfaitement que je suis prêt à débattre avec eux sans aucun souci. »
    Pourtant, Nicolas Faure refuse tout autre forme de débat qu’un débat public et filmé, alors que je lui propose un débat écrit, comme il l’a fait avec vous.

    Au cas ou il change d’avis, voici les questions auxquelles j’aurais aimé qu’il réponde :

    Question 1 : Le premier argument que vous mettez en avant est le soit-disant « mythe du réfugié syrien », sous-entendu le fait que les médias tenteraient de faire croire que tous les migrants sont syriens et fuient la guerre. Je n’ai pour ma part jamais constaté ce mythe, et pense que cet argument n’est qu’une manière de fausser le débat, en inventant un argument plus facile à contrer afin de masquer la vraie problématique. Mais pour en revenir au fond, vous dites « Les migrants sont très largement des migrants économiques. Seule une petite minorité d’entre eux vient de Syrie pour fuir l’État Islamique. »
    Est-ce qu’il faut en déduire que vous êtes en accord avec l’accueil des réfugiés syriens, et que vous ne vous opposez pas à l’installation de familles syriennes dans les municipalités ? Et par extension que vous êtes en accord avec la politique actuelle du droit d’asile, pour lesquelles les conditions d’obtention de ce statut sont strictement encadrées : le requérant doit pouvoir prouver qu’il est en danger de mort dans son pays ?

    Question 2 : Un de vos principaux arguments pour s’opposer à l’accueil d’un CAO dans une ville serait le risque de délinquance (et les frais occasionnés par cette délinquance). Il y a eu à peu près 160 CAO en France depuis octobre 2015, représentant environ 2500 personnes.
    Pour être factuel, et ne pas être dans le déni, il y a eu 2 cas de délinquance avérés : a Montmorency ou un résident en état d’ébriété aurait importuné des clients de plusieurs bistrots, avant d’être mis à l’acart par d’autres résidents et à Gonesse, ou 2 résidents auraient suivi une salariée, qui se serait cachée dans des buissons pour les semer.
    2 incidents en 1 an, pour 2500 personnes, ce qui représente un taux de délinquance particulièrement bas.
    Depuis quelques semaines est annoncée l’ouverture d’un grand nombre de CAO, ce qui engendre aussi la mobilisation de nombreux opposants.
    A Saint-Brévin, il y a eu des coups de fusil contre le futur CAO présumé, heureusement vide (3), même chose à Saint-Hilaire-du-Rosier (4).
    Un futur centre d’accueil a été incendié à Forges-les-Bains (5), à Ares également (6) et à Billiers (7).
    Il est donc avéré qu’à ce jour, le principal risque de délinquance (et des frais pour la municipalité) autour des CAO est le fait des opposants à cet accueil.
    Votre association « vise à appuyer les arguments et les idées de ceux qui s’opposent à l’installation de migrants sur leur commune. »
    A ce titre vous avez une influence sur leurs actions, est-ce que vous cautionnez ou condamnez ces tirs et incendies ?

    Question 3 : Nantes/Tregunc, Nantes/Marseille… Vous faites beaucoup de déplacements, proposez beaucoup de services, et le tout entièrement gratuitement. Votre association dispose donc visiblement de moyens conséquents, et vous ne manquez pas d’énergie et de motivation, ce qui est tout à votre honneur. Mais ne pensez vous pas que ces moyens, cette énergie et cette motivation mériteraient d’être utilisé à une cause plus positive que d’empêcher l’accueil de personnes en exil ? Par exemple en se mobilisant pour une plus grande politique sociale envers la population française ?

    Question 4 : l’objet exact de votre association, tel qu’il a été déposé, est « Cette association a pour but d’encourager la participation citoyenne à la prise de décisions collectives ». Pourquoi ne pas avoir précisé, comme cela est indiqué sur votre site, que votre association agissait dans le seul cadre de l’opposition de l’accueil de migrants dans les communes ? Est-ce que cela veut dire que vous envisagez d’ouvrir vos services à d’autres causes ? Si par exemple une personne constate que dans sa commune des décisions qui vont à l’encontre de l’écologie sont prises, sans concertation avec la population, cette personne pourrait faire appel à vos services ?

    (1) : http://www.gazettevaldoise.fr/2016/09/29/derapage-de-migrants-a-montmorency/
    (2) http://www.leparisien.fr/gonesse-95500/gonesse-la-cohabitation-avec-les-migrants-devient-difficile-a-l-hopital-17-08-2016-6048605.php
    (3) http://www.leparisien.fr/faits-divers/migrants-des-tirs-sur-un-futur-centre-d-accueil-en-loire-atlantique-05-10-2016-6178487.php
    (4) http://www.lemonde.fr/immigration-et-diversite/article/2016/10/07/coups-de-feu-contre-un-futur-centre-d-accueil-de-migrants-en-isere_5009562_1654200.html
    (5) http://www.lemonde.fr/immigration-et-diversite/article/2016/09/06/un-futur-centre-d-accueil-pour-migrants-incendie-dans-l-essonne_4993460_1654200.html
    (6) http://www.sudouest.fr/2016/10/14/migrants-a-ares-33-deux-incendies-volontaires-contre-le-possible-futur-centre-d-accueil-2535163-2735.php
    (7) http://www.ouest-france.fr/bretagne/billiers-56190/billiers-le-centre-nautique-detruit-par-un-incendie-4574620

    • Quelle crédulité !
      Des migrants ! non, des terroristes, des clandestins, des déserteurs.
      Qu’ils restent chez eux défendre leur pays s’ils sont si formidable que ça !
      C’est ce que qu’ils appellent pour faire passer le suppositoire : la chance pour la France. Ben voyons !
      Quelle chance ? la fin de notre civilisation surement.
      La charia débarque dans nos contrées ! Réveillez-vous.
      Ouvrez un peu vos yeux, changez vos lectures : Philippe de Villiers, Rivarol, Obertone, Zemmour, …
      Si vous ne lisez que Le Monde, Le Parisien, Ouest France, et j’en passe, évidemment, l’info est un peu réduite.
      Beaucoup de bla bla.
      Tous ces médias, afin de conserver leurs belles subventions grâce aux contribuables, pour éviter de déranger les élites pro mondialisation, pro grand remplacement, pro immigration, ferment leur camembert.
      Ouest France et Le Télégramme, très bien pour les pages obsèques …

      • Quelle crédulité !
        Des terroristes ? non, des hommes, des êtres humains, parfois des femmes et des enfants.
        Ils sont aussi formidables que nous, si ils quittent leur pays, c’est qu’ils n’ont pas le choix.
        Que ce soit une chance ou pas pour la France, ce sont des êtres humains en danger. !
        Une chance ? dans tous les cas ils sont plus civilisés que beaucoup des opposants à leur accueil.
        La délinquance débarque dans nos contrées ! Réveillez-vous, voyez les tirs au fusils et les incendies de centre d’accueil. Ha oui, ça ce ne sont pas migrants, mais les opposants.
        Ouvrez un peu vos yeux, changez vos lectures : Glucksmann, Bourdieu, Hessel…
        Si vous ne lisez que Rivarol, Valeurs actuelles, Elements, et j’en passe, évidemment, l’info est un peu réduite.
        Beaucoup de bla bla.
        Tous ces médias, dans l’espoir de belles subventions grâce aux contribuables, pour plaire aux complotistes et xénophobes, mentent et manipulent l’info pour faire croire au grand remplacement,et n’hésitent pas à fermer leur camembert à ceux en face qui argumentent.
        Rivarol et Minute, très bien pour les obsèques de la pensée…

      • Mes lectures ne sont pas sionistes mais patriotes
        Lisez Bardèche, Faurisson, …
        Surtout, prenez donc quelques amis migrants chez vous et à vos frais.
        Des lâches qui ne restent pas dans leurs pseudo pays pour combattre les pseudo ennemis !
        Des déserteurs, qu’ils prennent les armes et aillent faire la guerre chez eux, pas chez nous. Oust.
        Allez donc vivre dans les zones de non droit où seul l’islam est accepté.
        La France n’est pas une poubelle. Qu’ils aillent ailleurs au Quatar, en Arabie Séoudite, en Amérique voir Trump, au Canada, … au Groenland.
        Juste de l’escroquerie mondialiste.

      • Je suis d’accord avec votre analyse…Il y a des résistants,dans leurs pays,qui se battent pour la libération de leurs pays,et puis ceux qui se disent :  » On va profiter de la guerre pour aller en Europe profiter des aides pécunières et des droits.. »..Et ils arrivent par milliers ( j’allais dire par millions,mais on en est pas loin,à ce jour,et cela ne fait que commencer)…

      • A force d’habituer les citoyens français à ce que l’élite pense pour eux, maintenant, tout va bien madame la marquise, l’élite leur « injecte » quotidiennement la « dose » pour qu’ils deviennent totalement acquis à leurs causes mondialistes.
        L’invasion massive est voulue et ce depuis des décennies par l’ONU.
        Une des solutions est de rentrer en dissidence avant que le sursaut patriotique n’arrive.
        C’est à dire ne pas avoir peur de contredire même lorsque ça dérange certains.

      • Je vois que nous avons les mêmes lectures..Mais vous pouvez étendre votre considérablement vos supports de lecture..

    • « 2 incidents en 1 an, pour 2500 personnes, ce qui représente un taux de délinquance particulièrement bas. »

      Le problème c’est que les pensionnaires des prisons françaises ont majoritairement un profil qui tranche avec la population française… 2/3 d’entre eux sont musulmans d’après un rapport parlementaire du député Guillaume Larrivé.

      « Mais ne pensez vous pas que ces moyens, cette énergie et cette motivation mériteraient d’être utilisé à une cause plus positive que d’empêcher l’accueil de personnes en exil ? Par exemple en se mobilisant pour une plus grande politique sociale envers la population française ? »

      La question serait de savoir pourquoi tu ne le fais pas toi même… Après tout tu fais du social pour les étrangers, la question est de savoir pourquoi vtu n’emploies pas tes talent pour aider tes compatriotes.

      « Des terroristes ? non, des hommes, des êtres humains, parfois des femmes et des enfants. »

      Les femmes ce doit être 20% d’entre eux à tout casser quant aux «  »enfants » » il se trouve que la majorité d’entre eux sont des adultes qui mentent sur leurs ages…
      http://www.bvoltaire.fr/gregoryvandenbruel/en-belgique-des-migrants-mentent-sur-leur-age-pour-eviter-lexpulsion,257802http://www.telegraph.co.uk/news/2016/10/18/two-thirds-of-child-refugees-entering-uk-found-to-be-adults-figu/

      « Ils sont aussi formidables que nous, si ils quittent leur pays, c’est qu’ils n’ont pas le choix.  »
      Peut être bien, mais en attendant ils sont le choix concernant le pays ou ils vont… Étrangement ils vont en Europe à plusieurs milliers de kilomètres de chez eux, pourtant les Émirats font partis des pays surs les plus proche que ce soit en terme de distance, de culture, de religion, de civilisation ou de critères ethno-raciaux… Il est étonnant que des gens fuyant prétendument la guerre viennent dans des pays lointain avec lesquels ils n’ont aucun lien en laissant femmes, enfants et vieillards derrière eux…

      « Une chance ? dans tous les cas ils sont plus civilisés que beaucoup des opposants à leur accueil. »
      En effet, cela a été remarqué notamment à Cologne…

      « Ouvrez un peu vos yeux, changez vos lectures : Glucksmann, Bourdieu, Hessel… »
      Des foutaises pour petit bourgeois en manque de sensation révolutionnaires et rien d’autres.

      « Tous ces médias, dans l’espoir de belles subventions grâce aux
      contribuables, pour plaire aux complotistes et xénophobes, mentent et
      manipulent l’info pour faire croire au grand remplacement,et n’hésitent
      pas à fermer leur camembert à ceux en face qui argumentent.  »
      Oui bien sur, c’est sans doute la raison pour laquelle tout les médias mainstream sont favorable à l’immigration… Le Ouest France, La Croix, Libération, Le Monde, BFMTV, France Télévision, Canal+, L’Express… La liste est longue, contrairement au reste des pays d’Europe il n’y a quasiment pas de médias opposés à l’immigration en France, étonnant n’est ce pas ? Vous avez raison sur une chose, ces médias manipulent l’information mais pas dans le sens ou tu le prétend.

  3. C’est scandaleux. En 1981, Georges Marchais, communiste, osait déjà dire que la côte d’alerte de l’immigration en France était atteinte !
    Oui, en 1981!
    Depuis, l’immigration n’a fait que s’accentuer en France.
    Mais, qu’allons nous faire de tous ces migrants-déserteurs dans nos campagnes ?
    Qui osera les virer ?
    Les lucioles, où êtes-vous ?

    • Bah,il y avait aussi,à l’époque Rocard qui avait déclaré que l’on ne pouvait pas accueillir toute la misère du monde…Mais c’était avant,quand les partis avaient une identité près du peuple.

  4. Mens in black à l’assaut de nos villages sous tutelle de l’État de droit, nourris logés blanchis et dont les enfants finirons en banlieues sans travail… Tout se trame dans notre dos, lobbys, politiciens complices d’un génocide, celui de notre planète ! Un seul moyen, changer ce modèle républicain.
    Urgence, changeons ce monde, lisez le livre interdit « Têtes à Flaques »;
    Politique, social, santé, éducation, religion, 650 pages pour vous prouver que tout est possible, pour le prix d’un paquet de cigarettes.
    En ligne sur :
    http://www.thebookedition.com/stats_banniere.php
    Ou tapez le titre dans la recherche.
    (Ces 650 pages ne rapportent que 1€ à son auteur)
    Et 365 jours / an : http://collectif-rec.20minutes-blogs.fr
    Et pour 2017: https://www.facebook.com/Pr%C3%A9sidentielles-2017-Collec…/…

  5. Je sais que la dispersion des migrants dans toutes les régions de France ( villes,villages,…)va contribuer à échéance à bouleverser le  » paysage ancestral » français..Or la politique de gauche actuelle va dans le sens d’éradiquer l’identité pluricentenaire de notre civilisation,( comme veulent l’imposer des « sectes » du genre  » les libres penseurs » et autres  » bouteilles d’eau de javel « ..Ici,sur Calais,les migrants ont déjà marqué leur passage.Les jeunettes de quartiers populeux se sont retrouvés enceintes ( puis mères) d’enfants issus de rapports avec des migrants..Ce qui leur permettaient d’aller pointer aux allocs,et d’avoir ainsi des revenus de  » mères célibataires et mères d’enfants « ,et de récupérer de fait des logements sociaux ( sauf quand elles vivaient toujours chez leurs parents)..En attendant Calais se métisse..Et la Gauche hollandesque ( et tous les lobbies qui lui imposent cette situation)sont responsables de cette déchéance de civilisation culturelle millénaire..Les migrants,toujours sur Calais ,ont importé,avec eux leur délinquance..Certes nous avons les nôtres,mais ils ont contribué à augmenter les problèmes ,en plus des nôtres…De plus,la multiplicité des ethnies d’origine de migrants se sont greffés les réseaux maffieux albanais…Et le phénomène n’est pas prêt de se stopper avec les milliers de migrants qui continuent de traverser la mer vers l’Europe..L’invasion programmée est bien en cours..

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés