Rennes. « Reconquérir les centres bourgs : Comment ? Avec qui ? Quels moyens », le 8 décembre

epl-bandeau-inscription-02

07/12/2016 – 10H00 Rennes (Breizh-info.com) – Un colloque intitulé : « Reconquérir les centres bourgs : Comment ? Avec qui ? Quels moyens » sera organisé, jeudi 8 décembre à l’hôtel de Rennes Métropole, 4 avenue Henri Fréville, à Rennes. Un colloque organisé par la Fédération des Entreprises publiques locales, dans lequel les invités sont essentiellement des représentants d’institutions urbaines (le Président de Rennes métropole, l’adjoint au maire de Caen …) ce qui peut prêter à sourire pour un évènement qui se veut apporter des solutions pour la ruralité ou le péri-urbain.

Deux mondes mis à mal, notamment en Bretagne, par l’attraction de plus en plus forte des grandes métropoles (Nantes, Rennes, Brest), qui ont tendance à concentrer tous les leviers économiques de la région, et à  fabriquer autour d’elles (et de plus en plus loin) des cités dortoirs, autrefois lieux de dynamisme économique et de convivialité.

Voici le programme de la journée ci-dessous tel qu’il est présenté par les organisateurs :

Animateur : Xavier DEBONTRIDE, journaliste, co-président du Club de la Presse de Rennes (NDLR : et anciennement travaillant pour la revue « place publique » exemple de faillite de la presse subventionnée.)

9h30 – Habitat, aménagement, solidarité, reconstruction, attractivité : Quels sont les enjeux d’une intervention publique ? 

  • Emmanuel COUET, Président de Rennes Métropole, Président de l’Audiar
  • Dominique RAMARD, Président de l’Etablissement public foncier de Bretagne,
  • Sonia de la PROVOTE, 1ère adjointe au maire de Caen, Présidente de la Spla Caen Presqu’île, Présidente de la Fédération des Epl de Normandie

10h – Repères, bonnes pratiques et points de vigilance

  • Henri-Noël RUIZ, Directeur de l’Agence d’urbanisme de Rennes
  • Carole CONTAMINE, Directrice générale de l’Etablissement public foncier de Bretagne 

10h20 – 4 opérations de revitalisation à la loupe !

4 projets d’aménagement seront présentés, mettant en avant des problématiques totalement différentes. Logement, développement économique, création d’infrastructures, développement de services publics… Comment agir pour développer les territoires ruraux faiblement attractifs ou les communes péri-urbaines ? 

  • Orgères (35), commune de 3000 habitants à 10 km au sud de Rennes a renforcé l’attractivité de son territoire avec un projet mêlant rénovation du centre-bourg, extension urbaine dans un cadre strict visant à favoriser la diversité des projets.
  • Verrières-en-Anjou(49), commune nouvelle de 4 500 habitants à 8 km au nord-est d’Angers s’est engagée depuis 2002 dans la redéfinition de son centre bourg en mobilisant de nombreux acteurs, avec pour enjeu majeur le « vivre ensemble », incluant habitat, commerces, services, équipements et services publics. 
  • Pleyberchrist(29), commune de 3200 habitants à 10 km au sud de Morlaix a lancé il y a 10 ans un vaste programme de renouvellement urbain en recréant un véritable cœur de bourg. Un projet riche d’enseignements sur les bonnes pratiques à adopter. 
  • Périers (50), commune de 2 500 habitants au centre de la Manche est le parfait exemple des problématiques liées à la reconstruction d’après-guerre. L’urbanisme et les équipements publics ne répondent plus aux besoins actuels. Le programme de revitalisation lancé en 2014 a été lauréat de l’Appel à manifestations d’intérêt. Il porte notamment sur le logement, la création de nouveaux services à la population, le renforcement de l’attractivité du territoire, le développement économique local.

Le financement de ces projets sera également abordé à travers la présentation des dispositifs et des modes de gestion permettant de pérenniser les projets visant à revaloriser les centres bourgs. 

12h30 : Allocution de clôture 

  • Jean-Luc GAUDIN, Maire de Pont-Péan, Président de Territoires, Président de la Fédération des Epl Loire-Bretagne.

Un après-midi sur le terrain

De 13h45 à 16h30, le colloque sera suivi d’une visite d’opérations emblématiques de revitalisation de deux centres bourgs : 

  • L’Hermitageoù les élus ont fait le choix de conforter la place de l’habitat en diversifiant les formes urbaines tout en redéfinissant la place des commerces et des équipements publics.
  • Tinténiac où la revalorisation du centre bourg est en cours d’achèvement. Depuis 2004, le projet a permis de créer des entrées de villes qualifiantes, de diversifier le parc de logements, de créer une centralité autour des commerces et de livrer des espaces publics structurants.

 

« C’est le genre de colloque coûteux en plus, qui célèbre l’entre-soi et le règne de collectivités qui ont largement contribué à la désertification des bourgs et à la mise à mal de la ruralité, c’est le summum de l’hypocrisie » nous confie un élu d’opposition à la ville de Rennes.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Une réponse

  1. Article très intéressant et surtout primordial pour la Bretagne mais qui n’a pas l’air de passionner les foules (0 commentaires) Je ne sais pas si vous avez remarqué mais les bourgs bretons se vident et se paupérisent … C’est vrai que ça ne parle pas d’immigration et de faits-divers glauques donc forcément ici…

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS