Roscoff. Brittanny Ferries se positionne pour la commande d’un nouveau navire

britannique_ferries_bateau

22/12/2016 – 06H45 Roscoff  (Breizh-info.com) – Brittany Ferries, compagnie maritime basée à Roscoff, a débuté mercredi 21 décembre 2017 la concrétisation de son projet de construction d’un nouveau navire en s’engageant auprès du chantier allemand Flensburger. Ce navire sera le premier cruise ferry à propulsion au Gaz Naturel Liquéfié (GNL) à naviguer sur l’Arc Atlantique.

Cette intention de commande devrait permettre la signature au Printemps 2017 d’un contrat pour la construction de ce nouveau navire.

Ce nouveau vaisseau sera positionné,  en 2019, sur la liaison Caen-Ouistreham – Portsmouth avec le Mont-Saint-Michel.  Sur cette ligne Brittany Ferries assure 3 aller-retour quotidiens.

Les caractéristiques du nouveau navire :

– Longueur : 185 mètres
– Largeur : 31 mètres
– Tirant d’eau : 6.5 mètres
– Jauge : 42 000 GT
– Nombre maximal de passagers : 1.680 passagers
– Nombre de cabines passagers : 257 Cabines et 5.200 M2 de locaux publics
– Capacité garage : 2 600 mètres linéaires
(Soit 130 semi-remorques ou 550 voitures et 64 semi-remorques)
– Propulsion : GNL

« Dans le cadre d’une politique volontariste de transition écologique Brittany Ferries réaffirme ainsi sa volonté d’allier qualité de service, compétitivité et développement durable en ligne avec sa vision de proposer une expérience nouvelle du transport de passagers : une autre idée du voyage.» expliquent les responsables de la communication.

« La signature de cette lettre d’intention avec Flensburger est une étape concrète vers la construction de la prochaine génération de navires Brittany Ferries. En dépit du Brexit, nous restons confiants en notre capacité à continuer de développer et moderniser notre réseau d’autoroutes de la Mer au service du tourisme et de la logistique des régions de l’Arc Atlantique. » conclut Christophe Mathieu, Président du Directoire de Brittany Ferries.

La compagnie de Roscoff possède actuellement dix navires ( Armorique, Bretagne, Cap Finistère, Barfleur, Mont st Michel, Pont Aven, Normandie, Etretat, Baie de Seine et Normandie Express).

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Une réponse

  1. bonjour ! très joli navire ,comme quoi l’écologie intelligente donc non politicienne permet de progresser .je ne voit pas ou le brexit interdirait le travail entre partenaires économiques alliant plusieurs nations !!! encore de la propagande totalitaire UE contre ses peuples et nations…

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS