Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Espagne. Accusés de « piraterie », des clandestins auraient menacé l’équipage du navire hollandais les ayant « secourus »

Des migrants secourus au large des côtes marocaines par un navire hollandais ont été arrêtés par la police espagnole suite à des accusations de « piraterie » : ils auraient ainsi forcé l’équipage à mettre le cap sur l’archipel des Canaries.

« Repêchés », des clandestins accusés de piraterie

Généralement présentés comme les victimes des réseaux de passeurs réalisant des profits sur la misère humaine, certains migrants n’hésitent toutefois pas à se montrer agressifs pour parvenir à leur objectif de gagner le territoire de l’Union européenne.

C’est ainsi que la Guardia Civil espagnole a arrêté en début de semaine neuf clandestins accusés de « délit de piraterie » après s’être mutinés et avoir menacé avec des couteaux les marins du navire de ravitaillement offshore néerlandais qui les avait « repêchés » de deux petites embarcations dans l’Atlantique, à quelque 105 kilomètres à l’est de Lanzarote, une des îles de l’archipel des Canaries.

Selon l’agence de presse espagnole EFE s’appuyant sur des sources du ministère espagnol de l’Intérieur, les quelques 70 autres personnes secourues par le navire Vos Pace dans les eaux se trouvant sous la responsabilité des secours marocains, au nord de Tarfaya, ont également été auditionnées par la police afin de recueillir leurs témoignages, dans le cadre d’une enquête toujours en cours.

piraterie

Le navire néerlandais Vos Pace. Source : balticshipping.com

L’équipage forcé de mettre le cap sur les Canaries

Selon les informations rapportées par l’équipage du navire hollandais aux autorités espagnoles, certains des clandestins fraîchement secourus sont devenus « très agressifs » et ont sorti des couteaux lorsqu’ils ont appris que le Vos Pace avait reçu l’ordre de les débarquer à Tan Tan (Maroc), et non dans les îles Canaries.

Il était aux alentours de 23 h 30 lundi 2 octobre lorsque le navire a rencontré la première embarcation de migrants avec 44 individus à son bord. Après avoir signalé le sauvetage au Centre de coordination des secours de Rabat (Maroc), ce dernier, prenant en charge l’opération, a ensuite demandé à l’équipage de mettre le cap sur le Maroc, alors situé à environ 114 kilomètres de sa position.

Mais très peu de temps après, le navire de ravitaillement hollandais a repéré une deuxième embarcation comptant quant à elle 35 migrants à son bord. Des individus auxquels il a également porté secours. Suite à ces actes de « piraterie », le navire a finalement fait route en urgence vers Fuerteventura, une île des Canaries.

Au plan pénal, la loi espagnole punit les faits pour lesquels les neuf suspects ont été arrêtés d’un minimum de dix ans de prison. « Quiconque, par la violence, l’intimidation ou la tromperie, s’empare, endommage ou détruit un aéronef, un navire ou tout autre type d’embarcation ou de plate-forme en mer, ou s’en prend aux personnes, à la cargaison ou aux biens à bord, sera puni pour le délit de piraterie d’une peine d’emprisonnement de dix à quinze ans », stipule l’article 616 ter du code pénal.

Immigration : les îles Canaries battent tous les records

Depuis le début de l’année 2023, les îles Canaries ont déjà dépassé la barre des 14 000 arrivées de migrants sur leurs côtes, un chiffre sans précédent qui fait craindre le pire d’ici la fin de l’automne, d’autant plus que l’on est encore qu’au début de ce qui est habituellement considérée comme la « haute saison » des arrivées de clandestins. À noter que cette année, l’afflux de canots pneumatiques et de petites embarcations a eu lieu plus tôt que prévu au printemps. Du 1er janvier au 31 août, les chiffres de 2022 avaient déjà été dépassés, avec un total de 11 459 arrivées.

Puis, à la fin de la première quinzaine du mois de septembre, le total des clandestins débarqués dans l’archipel atteignait les 14 359 individus. Ainsi, au cours des seules journées des 9, 10 et 11 septembre derniers, plus de 1 350 migrants illégaux arrivaient dans l’archipel à bord de 16 embarcations.

En prenant en compte ces dernières données, le nombre total de migrants arrivés illégalement aux îles Canaries depuis le début de l’année était déjà supérieur de 24,6 % à celui de 2022 à la fin du mois de septembre 2023.

Crédit photo : capture YouTube (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

11 réponses à “Espagne. Accusés de « piraterie », des clandestins auraient menacé l’équipage du navire hollandais les ayant « secourus »”

  1. Dany dit :

    Si on n’en peut plus, si on n’en veut pas, il n’y a qu’à bloquer les débarquements, les attendre avec un cordon militaire!
    Quand on veut on peut! Malgré l’UE et Von der leyen !!
    Et arrêter de se plaindre..

  2. Genevieve Kilburg dit :

    Comment se fait-il que l’Europe subisse de la part de plusieurs pays, le fait d’accueillir – de gré où de force – les gens de ces mêmes pays qui fuient ? quand l’Europe va-t-elle demander des comptes aux responsables de ces pays, gouvernés par des rois, des dictateurs où des présidents ???
    L’Europe manque -t-elle à ce point de détermination qu’elle ne puisse trouver une solution qui serait acceptée par l’ensemble de l’Europe – qui semble avoir une peur bleue du “qu’en diras-t-on ” mais, nous autres, qui avons à supporter les vols les viols, les mensonges et l’incapacité de ses gens à travailler, à s’intégrer, c’est de plus en plus difficile, car ils deviennent de plus en plus violents !

    • JackM dit :

      Il faut savoir que Soros finance des associations puissantes sur ce sujet et même la LDH aurait des hommes soutenus par Soros. VandDL suit les ordres et nous les imposent puis nos dirigeants baissent leur froc au lieu de faire conn V Orban et un ou deux autres à refuser cette invasion.

  3. Bran ruz dit :

    Bonne leçon on fait dans l’humanitaire pour ce faire pirater , la prochaine fois ils restent sur leur barque et il se débrouillent !! Ou mieux ils appellent la flotte vaticane et son amiral le pape !!

    • Le Celte dit :

      Demandez à la journaliste qui voulait faire un reportage dans la jungle de Calais.
      Elle voulait alerter sur le situation et au final elle s’est fait violer.
      Mais qu’est-ce que vous êtes naïfs.
      En Italie dans le Calaisie j’ai été confronté à leur gentillesse.
      Et à Brest au square Sagnier, les choses changeront quand il y aura un évènement qui sera l’étincelle.

  4. Mireille dit :

    On est en plein délire : “Tu me débarques en Europe ou je te tue !”.
    On continue à accueillir ces chances pour la France et l’Europe, ces gens prompts à sortir le couteau et à faire “Couic”, ces futurs ingénieurs, futurs médecins, futurs astrophysiciens ?

  5. Arturus Rex dit :

    Jamais vu un bateau aussi moche. Quelle laideur ! Les plus vieux amateurs de voile se souviennent avec émotion des lignes de ce fameux dériveur qu’était le Flying Dutchman… Les Bataves ont bien dégénéré, mes amis.

  6. Gestin dit :

    Blocus maritime, POINT !!!!

  7. Gaï de ROPRAZ dit :

    Je le dis depuis le début: Il ne faut en aucun cas porter secours à ces embarcations de fortune peuplées de malfaisants. Et j’irais plus loin : Par la force des contingences et surtout de l’invasion programmée, on en arrivera aux armes. OUI !!! Ily aura des morts … et alors , qui s’en emeut ?…

  8. patphil dit :

    la prochaine fois ils devront les débarquer au maroc sans le leur dire

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

International

Espagne : VOX s’engage à maintenir les accords régionaux avec le Partido Popular de centre-droit

Découvrir l'article

Immigration, International

VIVA 24. La conférence de Madrid ou les prémices d’une droite européenne unifiée ?

Découvrir l'article

International, Religion

Espagne : Des manifestants pacifiques condamnés à une amende pour avoir prié le rosaire

Découvrir l'article

Economie, Immigration, International, Sociétal

Immigration économique. Hausse du PIB en 2023 : les gauchistes espagnols ont de bons arguments…

Découvrir l'article

International

Suicide de l’Espagne. Les gauchistes envisagent la régularisation d’un demi million de migrants

Découvrir l'article

International

Espagne. Vers une crise profonde du logement locatif ?

Découvrir l'article

Immigration, International

Espagne. L’immigration clandestine en hausse de 277 % en 2024

Découvrir l'article

International

Suicide de l’Espagne. Une pétition soutenue par l’extrême gauche et l’Eglise soumise au Parlement pour régulariser les migrants clandestins

Découvrir l'article

Auto-Moto, International

Espagne : Le froid et la circulation à Pâques révèlent la fragilité du rêve des véhicules électriques

Découvrir l'article

International

Espagne. Les hétérosexuels, bientôt des sous-citoyens ?

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky