Calculez votre impôt sur le revenu pour 2016

A LA UNE

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

Morbihan : 7 fusillades en une semaine

Il semble que la mode des fusillades, qui semble s'être quelque peu calmée à Nantes - en moyenne "seulement"...

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

19/01/2017 – 08h45 Rennes (Breizh-Info.com) – Nous ne sommes qu’au mois de janvier 2017, mais de nombreuses personnes sont déjà inquiètes à l’idée de savoir combien d’impôt sur le revenu elles paieront à la fin de l’année.

Le ministère des Finances (ou plutôt la Direction générale des finances publiques) met, comme chaque année à disposition des usagers un simulateur pour permettre d’effectuer en toute tranquilité ce calcul.

Et ainsi de se rassurer… ou pas.

Il y a en réalité deux simulateurs :

  • un simplifié : Il s’adresse aux personnes qui :
    • déclarent des salaires, des pensions ou des retraites, des revenus fonciers, des gains de cessions de valeurs mobilières, de droits sociaux et de titres assimilés
    • déduisent les charges les plus courantes (pensions alimentaires, frais de garde d’enfant, dons aux oeuvres …)
  • un complet : Il convient à ceux qui déclarent, en plus des revenus et charges ci-dessus, des revenus d’activité commerciale, libérale, agricole, des investissements dans les DOM-COM, des déficits globaux…
    Vous retrouvez également toutes les rubriques présentes sur le modèle simplifié.

La déclaration officielle se fera au printemps prochain, pour un paiement en août 2017. A noter que sur cette déclaration sera prise en compte la ristourne fiscale de 20% annoncée par le gouvernement.

 Cinq millions de ménages sont concernés par la mesure : les célibataires dont le revenu fiscal de référence ne dépasse pas 18 500 euros par an (ou par lissage 20 500 euros) ou les couples gagnant moins de 37 000 euros par an – verront leur facture fiscale diminuer dès janvier 2017 s’ils sont mensualisés, ou dès février 2017 s’ils payent par tiers provisionnel.

Attention toutefois : cette ristourne anticipée sera octroyée en vertu du dernier revenu fiscal de référence connu, c’est-à-dire celui de 2015.

Un foyer bénéficiant de la mesure, mais ayant vu ses revenus augmenter en 2016 au-delà de ce qui lui donnerait droit au geste fiscal, pourrait donc devoir rendre une somme importante au fisc en septembre.

En 2016, la Direction générale des finances publiques a enregistré 27,7 millions de demandes sur un total de 36,5 millions de foyers fiscaux en France concernant le simulateur en ligne.

En 2018, avec le passage au prélèvement à la source – à moins que les échéances électorales de 2017 n’entrainent une modification de la loi – les choses devraient changer, même si le simulateur restera en ligne.

La télé-déclaration d’impôts 2017 en ligne sur internet sera obligatoire pour une partie des contribuables sous peine d’amende. Et d’ici 2019, la télédéclaration des revenus en ligne sera rendue progressivement obligatoire pour tous les contribuables disposant d’une connexion internet. Doivent obligatoirement faire une déclaration de revenus 2017 en ligne les contribuables dont le revenu fiscal de référence de 2015 est supérieur à 28 000 €.

Crédit Photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Christoff – CORONAFOLIE (Clip Officiel) avec Romain Guérin et Epona

Retrouvez ci-dessous le clip Coronafolie, du chanteur breton Christoff. https://www.youtube.com/watch?v=2yvz07GZQv0 Photo d’illustration : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de...

Royaume-Uni. Les défenseurs de Stonehenge remportent une bataille judiciaire

Des militants ont remporté une bataille judiciaire pour empêcher la construction d'un tunnel routier près de Stonehenge, site emblématique...

1 COMMENTAIRE

  1. Ce simulateur fiscal en janvier ne sert à rien !
    Il serait bien plus pertinent de le publier dès décembre lorsqu’on peut encore changer quelque chose à nos revenus.
    Par exemple, il y a une oeuvre que j’aimerais bien aider, mais à condition que cela ne me coûte que 34% de ce que je verse. Je ne le ferais donc que si je suis imposable et peux avoir une réduction d’impôt de 66% de mon don. La condition est que le don soit fait avant le 31 décembre. Mais comment puis-je savoir en décembre si je serais ou non imposable si le simulateur n’est publié qu’en janvier ?

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Cagnottes de l’État : le grand secret

C'est l'un des secrets les mieux gardés de la République : des centaines de millions d'euros d'argent public distribuées tous les ans sans que...

Impôts. Guingamp, Redon, Morlaix, Châteaubriant, 4 villes de Bretagne retenues pour accueillir un service des finances publiques

Gérald Darmanin, Ministre de l’Action et des Comptes publics et Olivier DUSSOPT, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Action et des Comptes publics, ont...

Impôt sur le revenu. Un assistant virtuel de déclaration en ligne pour l’optimiser

TacoTax est une startup qui entend défendre les intérêts des contribuables et les accompagne face aux dernières nouveautés fiscales : prélèvement à la source...

Impôts sur le revenu: vers un nouveau barème ? [Vidéo]

Emmanuel Macron s’exprimera ce jeudi à 18h. Une conférence de presse très attendue, notamment par les classes moyennes qui espèrent une baisse d’impôt significative....