Comment François Fillon a utilisé sa réserve parlementaire 2016

A LA UNE

03/03/2017 – 05h45 Paris (Breizh-Info.com) –  Nous l’avons évoqué hier avec les « perles » relevées concernant la répartition de la réserve parlementaire 2016 . Nous y revenons aujourd’hui avec le candidat à la présidentielle, François Fillon (LR), également député de la 2ème circonscription de Paris.

La première somme importante est adressée au Comité des fêtes et des œuvres de solidarité du Ve (30 000 €) en frais de fonctionnement.

Le deuxième plus gros chèque est adressé, toujours pour des « frais de fonctionnement », à l’association Vivre Lire (20 000€)  qui oeuvre dans le 5ème arrondissement de Paris et qui organise le festival Quartier du livre. Dans le « comité scientifique de l’association, on retrouve notamment Michèle COTTA (Présidente) ; Jean-Jacques AUGIER ; Dalil BOUBAKEUR ; Christophe BOURSEILLER ; Florence BERTHOUT ; Jean-Paul COLLET ; Patrice CORRE ; Catherine CLÉMENT ; Serge EYROLLES ; JUL ; Haïm KORSIA ; Hervé Le BRAS, Ludwig LEIBLER ; Gabriel MATZNEFF ; Fabien MAIOLINO ; Christine de MAZIÈRES ; Jean-Robert PITTE ; Élisabeth ROUDINESCO ; Alain-Gérard SLAMA ; Michel WIEVORKA.

15 000 € ont également été donnés à la Fondation avenir du patrimoine pour la rénovation de Saint-Pierre du Gros Caillou

Le reste du butin a été attribué à plus d’une vingtaine d’organismes et associations pour des montants allant entre 1500 à 6000 euros.  Et l’on retrouve, comme pour de nombreux autres parlementaires, quelques dons insolites : ainsi M. Fillon a adressé un chèque de 2000 euros à l’amicale des boulistes des arènes de Lutèce, en frais de fonctionnement, mais aussi 3000 euros à l’association des parents d’élèves de l’école française de Damas (Syrie)…

François Fillon, au coeur d’une affaire judiciaire et qui s’estime victime d’une « tentative d’assassinat politique » émanant de la gauche, est petit à petit lâché par ses proches, comme Bruno Le Maire, mais aussi par son centre, et notamment par l’UDI qui a décidé de suspendre la campagne en sa faveur. En Bretagne, c’est tout ce qu’on pourrait appeler « le centre mou », parfaitement incarné par M. Lechien, maire de Dinan qui est en passe de rallier Emmanuel Macron.

Selon un sondage Harris Interactive réalisé à la suite de sa déclaration et publié jeudi par RMC et Atlantico, seules 25% des personnes interrogées souhaitent que François Fillon poursuive sa campagne. Tandis que   83 % estiment qu’il ne remportera pas la présidentielle.  Par ailleurs, 77% des Français ne souhaitent pas que « la justice fasse une pause des investigations visant à l’élection présidentielle » et 57% estiment que François Fillon a tort quand il dit ne pas « avoir été traité comme un justiciable comme les autres ». La thèse de l’assassinat politique” avancée par le candidat ne convainc que 38% d’entre eux.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017 Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Rugby. Le RC Vannes s’impose avec la manière à Colomiers (23-29)

Le RC Vannes est de retour pour leur jouer un mauvais tour ! Vendredi 26 novembre, le XV Breton...

Liverieg : Tapet o laerañ el Lidl, ar Romez a ziskenn he c’hulotenn

D'ar 26 a viz du ez eus bet kondaonet ur Roumanez gant lez-varn Roazhon evit "emziskuzh seksel" ha "laeradenn"....

2 Commentaires

  1. Avez-vous sur LCI vers 10h ce vendredi matin un nouveau déserteur ? Il s’agit de Florence BERTHOUT que vous citez plus haut. Jean Tibéri et son fils penchaient pour Juppé, même génération, anciens du RPR. Berthout a eu ce poste à la mairie du 75005, arrondissement de plus en plus bobo gaucho écolo dingo. Il est évident que sur les marchés, demain, madame Berthout sera appelée haut et fort : ‘déserteur’.
    On a viré Juppé démocratiquement par la porte, ce n’est pas pour le voir revenir par la fenêtre.
    Cette campagne est formidable : le ‘petit reste’ des ‘conservateurs de l’avenir’ se décante et on a alors en face de nous : les destructeurs. Les questions sociétales et donc anthropologiques sont au centre des fidélités et des désertions. Si Fillon tient bon alors cette clique des destructeurs va être virée lors des députations. Voter Fillon, soutenir Fillon, c’est réaliste pour ‘manifester’ nos idées, demain et après-demain.

  2. La nuit du 4 Aout 1789 n’est pas encore rentrée dans les mœurs pour tout le monde…

    Derrière une façade d’homme respectable,on découvre un de ces barons provinciaux dignes de l’ancien régime, dignes de ces armateurs bordelais des années 1785/90… On les croit honnêtes et intègres mais en fin de compte une seule chose les intéresse : leur intérêt personnel. Aujourd’hui, ils pillent sans vergogne les finances de l’état et nous demandent des efforts pour renflouer les caisses.
    Malheureusement, il n’est pas le seul dans ce cas. N’oubliez pas, cette personne n’a jamais connu le monde du travail, son enrichissement personnel s’est fait sur le dos du contribuable en tant que politique. Bilan : Petit château en province, appartement à Paris et train de vie à la hauteur du patrimoine, voilà ce que le contribuable à payer pour que ce Monsieur détruise petit à petit ce que nos parents ont construit en droits sociaux depuis le début du siècle dernier. Son ultime but était le démantèlement de la sécurité sociale au profit des grandes assurances. Madame a été payée grassement et touchera une retraite en conséquence. Je suis encore surpris que 25% des personnes ne se rendent pas compte de ce que représentent ces gens-là. On en viendrait presque à regretter Robespierre(:->).

    Ils sont nombreux ces « noblions » qui ont joué sur la dualité Province/Capitale, ces paternalistes locaux qui, une fois à Paris, reniaient leurs provinces d’origine. Ils ont tué notre culture, notre langue et continuent encore aujourd’hui d’une manière encore plus sournoise. Ces mondialistes à tout crin, ces libéraux de la finance sont de tous bords. C’est un milieu très fermé qui s’enrichit sur le dos des « petits » et quand la finance ne les amuse plus ils passent à la politique ou vice de versa. Ne vous y trompez pas, ils sont peu nombreux ceux qui ont une vision et une éthique qui vont au-delà de leur égo et séparer le bon grain de l’ivraie n’est pas chose aisée.

    Un Fillon ou un Macron c’est bonnet blanc et blanc bonnet, regardez la liste des participants du groupe « Bilderberg 2014″… Il faut s’informer, rechercher et surtout sortir des chemins battus car tout est bien verrouillé : droite, centre, gauche mais aussi journalistes s’entendent comme larrons en foire, un jeu de rôle dont les pauvres spectateurs que nous sommes en font les frais.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés